(Mis à jour le: 28 mai 2021)

Le SEO est-il essentiel pour votre commerce en ligne ?

La réponse est oui, mais pourquoi au juste. Tout simplement parce que le SEO (Search engine optimization) est votre allié principal pour augmenter la visibilité de votre site. Imaginez que vous ouvrez une pâtisserie, mais qu’aucun client n’y vient. Pour y remédier, vous allez devoir lui faire de la publicité afin de la faire connaître. Le SEO a le même principe, mais les techniques sont tout autres. Il se donne pour mission de sortir votre site e-commerce de l’anonymat et d’en faire une référence dans votre domaine. Encore faut-il utiliser les techniques correctement. Voici ce qu’il faut retenir …

Trouvez facilement un rédacteur professionnel sur Redigeons.com

Contacter nous pour commander des textes

La visibilité, un point crucial pour tout commerce en ligne

Même lorsque votre boutique physique connaît déjà un grand succès auprès des consommateurs, son homologue digital n’aura pas le même succès dès son ouverture. Et le cas d’une boutique en ligne totalement inconnue du public sera encore plus compliqué.

La raison est que sur le web, on trouve aujourd’hui des centaines, voire des milliers de sites e-commerce. Certains sont spécialisés dans un type d’articles précis alors que d’autres font figure d’hypermarché en ligne. La concurrence est donc forte et seuls ceux qui arrivent à travailler correctement leur SEO peuvent avoir la chance d’apparaître sur la première page des résultats de recherche.

Découvrez comment se faire connaître et réussir son business

Pour information, sachez que les 60 % des internautes ne tiennent compte que des trois premières lignes affichées sur la première page des SERPs. Votre objectif en faisant du SEO c’est d’être positionné parmi ces trois lignes. En théorie, cela semble facile, mais ne vous emballez pas, car vous devez encore dépasser tous vos concurrents, se plier aux exigences de Google tout en tenant compte des besoins des clients. Ce sont-là trois étapes qu’il faudra surmonter pour arriver à l’objectif premier : être visible.

Après cela, d’autres objectifs viendront comme rester sur la première page des SERPs, devenir une référence dans votre domaine et bien évidemment, augmenter son chiffre d’affaires. Pour obtenir tout cela, le SEO est incontournable.

Les meilleures techniques SEO pour promouvoir son site e-commerce

Les meilleures techniques SEO pour promouvoir son site e-commerce

Le SEO ou référencement naturel englobe de nombreuses techniques à associer entre elles. Parmi les plus importantes en matière de commerce en ligne, on cite :

Les mots-clés

Sur Internet, les mots-clés sont les termes utilisés par les internautes pour lancer une recherche. Certains d’entre eux sont très récurrents ce qui en font d’excellentes expressions à reprendre sur son site tandis que d’autres sont peu utilisés. Cela ne signifie pas pour autant qu’il faut les délaisser, mais commencez d’abord par voir s’ils sont pertinents vis-à-vis de vos activités.

Parfois, il est plus intéressant d’utiliser des termes peu concurrentiels, mais à fort potentiel. C’est notamment le cas des mots-clés de longue traîne qui, mine de rien, améliore votre positionnement dans les résultats de recherche.

En matière de e-commerce, la meilleure astuce de trouver des termes clés est d’abord d’analyser ceux utilisés par les concurrents. Evidemment, puisque vous jouez dans la même cour, vous utiliserez forcément des expressions semblables. Est-ce une bonne nouvelle ? Oui et non.

Oui, parce qu’en vous positionnant sur des termes concurrentiels, vous grimpez dans les résultats de recherche. Non parce que comme ils sont utilisés par d’autres sites, si ces derniers ont une meilleure notoriété que vous, vous vous retrouverez sûrement derrière eux dans le classement sauf si … vous travaillez bien sur les autres techniques du SEO.

Outre les expressions clés des concurrents, trouvez-en d’autres qui n’ont rien à voir avec eux. De nombreux outils permettent de générer des mots-clés rien qu’en entrant votre thématique principale.

A retenir : mots-clés concurrentiels + mots-clés de longue traîne est une valeur sûre pour votre référencement naturel.

Découvrez aussi la logistique e-commerce dont vous avez besoin

Le snippet

En SEO, le snippet se réfère principalement à trois points :

  • La balise Title ou Titre SEO

C’est le titre du contenu, mais qui apparaît sur la page des résultats de recherche. Si vous ne remplissez pas ce champ, c’est le titre H1 du contenu qui sera affiché par défaut.

Même si la balise Title et le titre H1 ont le même sens, il reste quand même mieux de les dissocier. Leur formule de base sera néanmoins à conserver à savoir un titre accrocheur avec le mot-clé principal.

Pour les internautes, ce titre donne un indice sur ce qu’ils vont trouver sur la page de destination. Vous avez alors intérêt à ce que cela coïncide.

Pour Google, c’est un autre facteur que ses robots vont crawler pour indexer la page. Il faut noter que ces dernières années, les robots de Google ne se limitent plus au sens des mots-clés. Ils ont la capacité de comprendre le sens d’une phrase donc essayez de rédiger un titre clair.

Puisqu’on est sur un site e-commerce et que la page à référencer se réfère généralement à un article mis en vente, prenez le nom et la référence du produit en guise de mot-clé à mettre en valeur.

  • La meta description :

La meta description c’est la petite description qui apparaît sous la balise Title sur la page des résultats. Evidemment, elle doit décrire l’article à promouvoir, mais en une ou deux lignes tout au plus. Elle doit contenir des mots-clés secondaires.

Avec le titre SEO, cette description doit être accrocheuse pour donner envie à l’internaute de cliquer sur le lien.

En gros, balise title et meta description permettent de booster le taux de clic lorsqu’elles sont bien rédigées.

  • L’url :

Pour les internautes, l’url n’a pas grande importance, mais pour les moteurs de recherche si. Elle est utilisée pour indexer les pages d’où l’intérêt de la rendre claire, lisible et courte. On y insérera un mot-clé principal, mais on évitera la citation de mots-clés.

L’url doit indiquer aux robots crawlers de quoi parle la page à indexer. Elle doit être cohérente avec la balise title, la meta description et le contenu de la page. Depuis quelques années, le terme Url SEO Friendly est apparu pour désigner les urls à privilégier.

Outre le mot-clé, elle doit contenir les mots qui permettent de lui donner un sens clair. Par contre, il faut éviter les caractères spéciaux et les successions de chiffre.

L’expérience utilisateur ou UX

L’expérience utilisateur ou UX

Il y a quelques années encore, le SEO s’enquérait surtout des exigences des algorithmes des moteurs de recherche. Ils voulaient des contenus de 500 mots, alors tous les sites ont publié des contenus de 500 mots. Ils voulaient des mots-clés, tous les sites se sont mis à en utiliser. Ils voulaient des images, les webmasters ont commencé à en insérer dans leurs articles.

De nos jours, les exigences des moteurs de recherche sont plus précises (par exemple concernant le format des images), mais elles ne sont plus la priorité. En effet, il faut désormais s’inquiéter plus de ce que les internautes veulent et c’est seulement après qu’il faut penser aux exigences des algorithmes.

Pour cause, tous les contenus que l’on produit sont, au final, destinés aux internautes. Ce sont ces derniers qui vont acheter vos produits et non les robots de Google. Il est alors logique de satisfaire d’abord leurs caprices. C’est ce qu’on appelle expérience utilisateur ou UX (User eXperience). Mais qu’est-ce que cela implique réellement ?

  • Des contenus riches et utiles
  • De belles images dans les textes et pas trop volumineuses pour ne pas ralentir le site
  • De temps en temps, des contenus vidéos ou des podcasts
  • Des pages qui s’affichent rapidement : la vitesse de chargement idéale est estimée à 3 secondes. Au-delà, certains internautes ferment l’onglet et passent au suivant. Plus les secondes s’écoulent, plus vous perdez d’audience
  • Des pages qui s’affichent entièrement sur tous les supports : smartphones, tablettes et desktop. Les internautes s’attendent à ne pas devoir scroller leur écran de gauche à droite pour pouvoir consulter une partie de votre site
  • La possibilité de mettre en cache les pages consultées
  • Des contenus agréables à lire
  • Un site bien structuré

Tout ce qui permettrait de rendre la navigation plus fluide contribue à donner une expérience positive aux internautes.

La qualité des contenus

Depuis toujours, on sait que les contenus doivent être de grande qualité. Mais qu’entend-on réellement par qualité lorsqu’on parle des contenus d’un site e-commerce ? Cela suppose :

  • Des fiches produits bien renseignées
  • Des pages produits riches en informations diverses
  • Des informations utiles
  • Un zéro faute d’orthographe et de grammaire
  • Des contenus aérés
  • De belles images, dont des images des produits en vente portés
  • Eventuellement, des vidéos
  • Un contenu unique donc si vous souhaitez publier des fiches individuelles pour une même famille d’articles, tâchez de différencier leurs fiches.

La qualité est un critère de positionnement essentiel en matière de SEO.

Les pages catégories renseignées

Beaucoup de commerçants en ligne oublient de publier un texte sur la page catégorie de leurs produits. Il est vrai que lorsqu’un client se rend sur un site marchand, il voudra directement lire la fiche du produit au lieu de s’embêter à lire le texte concernant la catégorie. Cela est tout à fait normal, et même si vous prenez le temps de le lire, on ne vous trouvera pas bizarre pour autant.

Lire aussi – E-commerce : 7 pages indispensables pour votre site

Mais savez-vous pourquoi ce texte est si important en référencement naturel ? Tout simplement parce que les robots crawlers peuvent le lire et ainsi comprendre ce qu’il y a sur la page. Notez que les robots sont plus réceptifs aux mots qu’aux images. Et lorsqu’ils auront compris de quoi il retourne, ils peuvent facilement indexer votre page. Celle-ci sera mise en avant dans les résultats des SERPs.

Découvrez aussi les grandes lignes du SEO en 2021

La stratégie de netlinking

Même sur un site e-commerce, on a besoin de lier les pages entre elles lorsque c’est pertinent. Cela permet d’orienter les clients vers d’autres produits qui pourraient aussi les intéresser, de retenir le client le plus longtemps possible sur le site, de l’encourager à faire plus d’achats … Cela, c’est pour le volet webmarketing.

Dans l’optique SEO, le netlinking permet de promouvoir la notoriété d’une page. En effet, plus celle-ci est citée dans un lien, plus cela témoigne de sa qualité et de sa pertinence. Google va même en augmenter l’indicateur de confiance ce qui va propulser la page dans des premières lignes des résultats de recherche.

A lire – Comment réussir sa campagne de netlinking ?

Outre les liens internes établis entre les pages du site, pensez aussi à faire des liens externes. Ces derniers redirigent les internautes vers les pages de votre blog ou encore vers les pages d’autres sites parlant des articles en vente. L’astuce c’est d’émettre des liens, uniquement vers des sites d’autorité, mais pas concurrents. Choisissez plutôt des pages généralistes, des pages conseils, des vidéos tutoriels …

Au fur et à mesure que votre notoriété grandit, vous recevrez aussi des liens externes que l’on appelle backlinks. Ce sont des liens qui pointent vers les pages de votre site et donc émis par d’autres webmasters depuis leur propre site. Plus vous aurez de backlink, plus Google améliorera votre positionnement dans les SERPs. Pensez seulement à modérer les backlinks au fur et à mesure et désavouer ceux de mauvaise qualité, car ils pourraient ternir votre image de marque.

Le blog

Le blog

Tout site e-commerce devrait disposer d’un blog. C’est sur ce dernier que vous pourrez parler davantage de vos produits ou de vos activités, la longueur des fiches produit étant assez limitée.

Et au-delà des contenus, sachez que le blog permet d’utiliser un maximum de mots-clés afin de mieux vous positionner dans les résultats de recherche. Pensez à y utiliser les expressions que vous n’avez pas pu placer sur les pages produits ou les pages catégories.

Autre avantage du blog c’est la possibilité, grâce à ses contenus, de trouver de nouveaux prospects et de mieux cibler chaque catégorie de clients. Notez que même si le blog a pour mission de renforcer l’aspect commercial du site, il va utiliser des astuces plus subtiles pour séduire les clients. Et retenez que c’est surtout grâce aux contenus du blog que vous pourrez vous positionner en tant qu’expert dans votre domaine.

Prenez le temps de développer un article pour répondre à chaque question de vos clients. Parlez de vos produits et de leur utilité. Expliquez comment utiliser un article encore peu connu. Alimentez-le régulièrement avec des contenus de qualité.

Les avis clients

Les avis des clients jouent un rôle décisif auprès des autres clients et prospects. En effet, avant d’investir dans un nouveau produit, on aime savoir à l’avance s’il est efficace, s’il est facile à utiliser, s’il est aussi robuste qu’il ne paraît … Et avouons-le, nous nous laissons souvent influencer par ce qui se dit sur un article qui nous intéresse.

Dans l’univers du SEO, ces avis clients jouent un rôle essentiel. Il faut effectivement savoir que grâce à ces interactions, Google va attribuer ce qu’il appelle « autorité de marque » aux e-commerçants. Plus la note est élevée, plus Google va se dire que vous méritez d’être mieux visible dans les SERPs. Résultats : vous gravirez rapidement les échelons à force d’avoir des avis positifs. La seule difficulté qui peut survenir c’est d’’en obtenir un maximum.

La majorité des e-commerçants demandent directement à leurs clients de laisser un témoignage ou de partager leurs impressions après avoir utilisé tel ou tel produit. Evidemment, ils n’y répondent pas toujours, mais certains y consentent, même si c’est pour critiquer. Il faut d’ailleurs se préparer aux critiques et toujours apporter des réponses positives aux clients mécontents. Dans le pire des cas, vous pouvez toujours modérer les commentaires pour n’en garder que les meilleurs.

A part demander leurs avis, certains clients très satisfaits ne se font pas prier pour jouer les ambassadeurs sur les réseaux sociaux. C’est le meilleur des scénarios, mais pour que cela se fasse, vous devez vraiment mettre la barre haute en matière de qualité de produit et de services.

La structure du site

Un site bien structuré avec des catégories bien lisibles et des sous-catégories a le don de retenir les clients plus longtemps. Par conséquent, évitez de tout publier pêle-mêle tous vos produits sur la page d’accueil, cela va faire fuir les clients et les algorithmes.

A part la structure, il faut également soigner le design. Choisissez un style cohérent avec vos activités. Si vous vendez des articles pour nourrissons et enfants en bas âge, des tons pastel seront les bienvenus. Si vous vendez des herbes médicinales, les couleurs rappelant la nature (le vert par exemple) serait plus adéquat.

Pensez à établir une charte graphique dès la création du site et maintenez-le tout au long de vos activités. Il est important de se donner une image visuelle que les clients n’auront aucun mal à retenir et à reconnaître.

Le Social Selling

Là, on entre plus dans le webmarketing, mais cela reste lié au SEO puisqu’après tout, partager vos fiches produit ou les articles de votre blog sur les réseaux sociaux permet aussi de vous faire connaître du grand public.

Pour que votre stratégie sur les réseaux sociaux fonctionne, tâchez de choisir les bons horaires pour publier et les bonnes plateformes de partage en fonction de vos activités. Aussi, ne vous contentez pas de partager, de promouvoir et de vendre. Pensez au côté social donc discutez avec vos amis, commentez leurs posts, suivez ce qu’ils font, donnez des conseils, proposez des jeux concours … et le moment venu, apportez des réponses judicieuses qui font référence à vos produits. N’oubliez pas d’insérer un lien pour les rediriger directement sur votre site e-commerce.