(Mis à jour le: 19 octobre 2020)

Travailler sur le web : dans quel métier se lancer ?

L’avènement du web a permis la création de nombreux métiers s’y référant et que l’on peut, en plus, faire de son chez soi. Voilà pourquoi de plus en plus de travailleurs pensent à une reconversion professionnelle, mais dans quel métier se lancer et de quelles compétences a-t-on besoin pour réussir dans cette entreprise ? Voici ce que vous devez savoir sur les métiers du web …

Trouvez facilement un rédacteur professionnel sur Redigeons.com

Contacter nous pour commander des textes

Quels sont les principaux métiers du web ?

Quand on parle de métiers du web, le terme est très vague puisqu’il y en a plusieurs. Savoir les différencier et surtout comprendre les missions relatives à chaque métier vous permettra de vous classer dans l’une des catégories existantes ou, du moins, de connaître les formations que vous devez suivre. Alors, quels sont ces métiers ?

Devenir rédacteur web SEO

Devenir rédacteur web SEO

Sa principale mission : rédiger des textes pour le compte de ses clients.

Ces textes seront ensuite publiés sur des sites professionnels, sur des sites e-commerce, sur des blogs, sur des sites d’agences de communication, sur des sites d’association, sur des sites d’actualités en ligne …

Tous les textes doivent être optimisés pour le référencement naturel. Cela signifie que le rédacteur web SEO doit maîtriser l’univers du SEO pour que ses textes, une fois publiés en ligne, puissent être bien positionnés dans le classement des SERPs.

La rédaction SEO est un métier qui a encore de l’avenir devant lui, puisqu’aujourd’hui et dans l’avenir, le monde numérique aura encore besoin de nouvelles informations.

Pour devenir un bon rédacteur web, vous devez :

  • Avoir une parfaite maîtrise de la langue de rédactionque ce soit le français, l’anglais, l’allemand … Vos textes ne doivent contenir aucune faute d’orthographe et de grammaire, car trop de fautes fait baisser sa qualité et risque de faire chuter le positionnement du site.
  • Maîtriser le référencement naturel : utilisation des mots-clés et du SEO sémantique, netlinking, balises html et métadonnées …
  • Avoir un esprit critique et de discernement : cela vous aidera à mener à bien les travaux de recherche et d’analyse qui précèdent toujours une rédaction.
  • Apprendre les bonnes pratiques d’écriture pour le web : la rédaction pour le web diffère un peu de la rédaction d’un roman ou d’une dissertation. Le rédacteur doit s’adapter à la tendance de lecture en ligne qui est la lecture en diagonale ou la lecture en F. Sur la toile, les informations les plus importantes donnent aussi le ton au reste du texte.
  • Apprendre à écrire vite, mais bien: il ne sert à rien de devenir rédacteur si vous mettez une heure pour taper un paragraphe de quatre lignes sur votre clavier. On ne vous demande pas d’être un as de la dactylographie, mais d’avoir une bonne vitesse de frappe avec un très faible taux d’erreurs de frappe.

Il n’existe pas de formation en rédaction web à proprement parler, mais si vous suivez des études en communication ou en journalisme, vous apprendrez vite ce métier.

En moyenne, un rédacteur web SEO gagne environ 2 000 euros par mois ce qui représente quand même un bon salaire avec l’avantage de pouvoir travailler à la maison. Autrement dit, vous n’aurez plus de frais de déplacement et pourrez rester au plus près de votre famille. Le seul bémol c’est que lorsqu’on a des enfants en bas âge à la maison, se concentrer sur ce travail nécessitant analyse et minutie peut devenir compliqué.

A lire – Rédacteur web professionnel : les qualités qu’il faut avoir

Devenir Copywriter

Devenir Copywriter

Sa principale mission : créer des phrases d’accroche qui vont éveiller la curiosité des clients et les pousser à l’achat.

Le Copywriter est une personne qui connaît parfaitement le public à cibler et qui comprend parfaitement les attentes des consommateurs. Consommateur lui-même, il est à l’écoute des gens tout en se focalisant sur le produit à mettre en avant. Il est un maillon fort de la publicité et travaille au cœur du webmarketing.

Ce professionnel peut œuvrer pour son compte, mais peut également travailler pour le compte d’une agence de publicité ou de marketing. Ses phrases d’accroche sont destinées aux brochures, aux newsletters, aux publicités sur panneaux publicitaires ou diffusées à la radio et à la télé, aux pages de vente, aux posts sur les réseaux sociaux et même aux articles de blog. Il dépose ses phrases là où on a besoin de trafic.

Pour faire ce métier, vous devez :

Il n’y a pas de formation pour devenir Copywriter, car au final tout sort de l’esprit de celui qui fait ce travail. Comme un bon écrivain, il peut sortir des best-sellers comme il peut tomber en panne d’inspiration. Autrement dit, si vous avez le profil qu’on vient de définir et que vous êtes du genre à sortir naturellement de bonnes répliques en toutes situations, vous êtes fait pour ce métier.

Et si le profil ne correspond pas, mais qu’on veuille quand même essayer le copywriting, que pourrait-on faire ? En vérité, le copywriter a un don inné particulier : celui d’être à l’aise avec tous les thèmes. Et quand ce don n’est pas inné, on peut toujours essayer de le cultiver en lisant beaucoup et en écrivant beaucoup. Ces activités vous aideront à cultiver vos connaissances d’une part et à créer des phrases, d’autre part.

En ce qui concerne le salaire, on n’a pas de fourchette précise. Si vous excellez vraiment et que vos phrases sont plus que vendeuses, vous pouvez toucher un salaire mirobolant.

Devenir Webdesigner

Devenir Trafic manager

Sa principale mission : créer l’identité visuelle d’un site internet afin de séduire le public cible.

Derrière un site web se cache toujours un webdesigner. Il a pour mission de donner une bonne image au site donc il en définit la structure globale tout en choisissant les couleurs, les polices, les animations, les illustrations … Pour créer, il respecte les consignes de ses clients et tient compte des règles du marketing. Parfois, il doit aussi dépasser certaines contraintes techniques.

Son travail est essentiel parce que lorsqu’un internaute arrive sur un site, le design général de la page est le premier élément qu’il voit. Sans même consulter le contenu, ce design peut le faire fuir et fermer l’onglet. Résultat : vous perdrez de potentiels clients tout simplement en n’ayant pas su soigner l’image de votre site. Il est logique qu’un internaute prenne ses jambes à son cou en tombant sur un site sombre et terne et de vouloir continuer la lecture en tombant sur un site clair et joliment structuré.

Attention toutefois, le webdesign ne fait pas toujours dans le clair et le lumineux. Le design créé doit correspondre à la thématique de son client donc si ce dernier veut du morbide, on tombera forcément sur un site sombre et effrayant. Dans tous les cas, son travail doit séduire les internautes et les inviter à rester le plus longtemps possible sur le site.

Pour devenir webdesigner, vous devez :

  • Avoir des connaissances en HTML/CSS
  • Connaître les différents CMS utilisés comme WordPress
  • Maîtriser parfaitement les logiciels de retouche d’images et de conception graphique
  • Connaître les règles de l’ergonomie
  • Etre créatif
  • Avoir le sens de l’esthétique

Pour faire ce métier, vous devez suivre des études en école d’arts spécialisés, en beaux-arts ou en école spécialisée en communication, design et multimédia. La formation dure entre trois à cinq ans, après quoi, vous pourrez postuler pour ce métier. Notez que certains webdesigners ont suivi des cours en ligne.

Chaque fois que vous réaliserez le design d’un site, ajoutez celui-ci à votre portfolio pour que les futurs clients puissent voir et juger votre travail par eux-mêmes.

En moyenne, un webdesigner gagne entre 1 800 euros à 4 800 euros par mois.

Devenir Expert SEO

Devenir Expert SEO

Sa principale mission : aider les entreprises, les youtubeurs et les blogueurs à élaborer une stratégie SEO efficace pour leur site.

En tant qu’expert dans son domaine, il donne des conseils en matière de référencement naturel à ceux qui sollicitent son service. Avant d’élaborer la stratégie SEO adapté à un site, ce professionnel commence toujours par un audit pour en déterminer les points faibles à corriger et les points forts à booster. Cela signifie qu’il ne propose pas qu’une seule méthode, mais met sur pied une stratégie propre à chaque site.

A lire – Réussir sur Internet : 6 techniques SEO à adopter

Pour devenir Expert SEO, vous devez :

  • Avoir des connaissances en matière de webmarketing
  • Connaître les langages de la programmation web
  • Avoir une parfaite maîtrise du SEO et parfois même des connaissances en SEA (référencement payant)
  • Connaître les différents métiers du web, car ce sont ces derniers qui vont avoir besoin de vos services

A part ces compétences, vous devez savoir travailler en équipe puisque la mise en place d’une stratégie SEO fait intervenir différents acteurs. En effet, le SEO touche à différents niveaux de la toile donc des rédacteurs web aux community manager en passant par les webdesigners, tous doivent travailler avec vous.

Pour se former à ce métier, on part d’une base de webmarketeur ou de webmaster puis on apprend sur le tas. La plupart des experts sont ceux qui ont osé tester différentes méthodes de référencement naturel sur leur propre site et qui ont pu, au fil du temps, tirer parti de leurs erreurs et de leurs tests.

Vous devez ainsi être prêt à apprendre de nouvelles choses tous les jours, car comprenez-le bien, les règles du SEO changent au gré des caprices des moteurs de recherche dont le géant Google. Vous devez aussi apprendre à évaluer vos propres actions pour vraiment exceller dans ce que vous faites.

En moyenne, un consultant SEO gagne entre 2 000 à  3 000 euros par mois, voire plus en fonction de vos compétences.

Devenir Trafic manager

Devenir Trafic manager

Sa principale mission : il gère les campagnes publicitaires de ses clients de sorte à ce que leurs sites web acquièrent un bon trafic.

Le Trafic manager donne des conseils à ses clients pour accroître leur visibilité sur Internet. Il peut également élaborer pour eux les actions pour mettre en avant leur image et leurs produits. Le professionnel fait ensuite une analyse des techniques déployées pour apporter les ajustements nécessaires.

Pour devenir Trafic manager, vous devez :

  • Maîtriser la communication sur le web
  • Avoir la fibre commerciale
  • Etre très réactif et disponible pour vos clients
  • Apprendre à manier et à interpréter les chiffres
  • Avoir de la rigueur et de la méthode

Pour faire ce métier, vous devez suivre des études en communication numérique, en marketing et webmarketing, en e-commerce ou en publicité. Ces filières sont accessibles après obtention du baccalauréat. Le cursus dure généralement deux ans. Il faudra aussi apprendre à maîtriser les différentes plateformes de publicité sur le web dont les réseaux sociaux. Ces derniers sont les principales sources de trafic.

Le salaire moyen d’un Trafic manager se situe entre 1 800 euros et 2 100 euros. Les plus compétents peuvent toucher bien plus, mais il faudra pour cela gagner en expérience et faire ses preuves.

Quelques conseils avant de penser à une reconversion professionnelle

Quelques conseils avant de penser à une reconversion professionnelle

Ces métiers ne sont pas les seuls que vous pouvez faire sur le web, car il y en a encore d’autres. Dans tous les cas, quel que soit le poste convoité, prenez le temps de bien réfléchir à votre projet de reconversion professionnelle avant de sauter le pas surtout si vous comptez vous mettre à votre compte.

Pour cause : le succès ne vient pas du jour au lendemain puisque vous devez encore convaincre les clients potentiels de vos compétences. Entre le moment où viendra le succès et le moment où vous avez quitté votre emploi pour vous lancer dans un métier du web, il peut s’écouler beaucoup de jours, de semaines, de mois, voire d’années.

Pour ne prendre aucun risque, voici nos conseils :

  • Dressez un bilan de vos compétences et de vos passions :

Sur le web, vous êtes plutôt du genre à être connecté sur les réseaux sociaux 24h/24 où êtes-vous plutôt du genre à lire les articles de blogs et sur quelles thématiques ? Préférez-vous écrire ou plutôt faire des vidéos ? Etes-vous à l’aise avec les codes Html ou plutôt les chiffres ?

Faire ce bilan vous aidera à déterminer dans quel poste vos talents vont pouvoir servir.

  • Jetez un coup d’œil du côté de la concurrence :

Vous avez décidé que la rédaction web était faite pour vous ? Avant de vous lancer, voyez un peu le site des autres rédacteurs déjà bien ancrés sur le marché. Quels types de textes proposent-ils ? Proposent-ils d’autres services supplémentaires ? Quels moyens utilisent-ils pour trouver de nouveaux clients ou pour se faire connaître ? …

Le but est d’emprunter leurs idées, mais en les améliorant. Si le concurrent propose la rédaction de fiches produit, pourquoi ne proposeriez-vous pas le même service, mais en rédigeant aussi des articles historiques ? Essayez de vous démarquer de la concurrence en proposant toujours plus d’options. Cela revient à dire que vous devez toujours vous former pour devenir le plus polyvalent possible.

  • Formez-vous :

Puisqu’il s’agit d’une reconversion professionnelle, essayez d’abord de vous former au nouveau métier convoité avant de lâcher votre travail actuel. Trouvez des formations s’il y en a et essayez de vous former autrement s’il n’y en a pas. Préférez les formations courtes si votre travail actuel est très prenant.

  • Essayez de trouver des clients :

Dans les premiers temps, maintenez votre actuel travail tout essayant de vous lancer dans l’autre métier du web. Si vous souhaitez vous lancer dans le webdesign, essayez de trouver un client avec qui vous ferez vos preuves. Si vous voyez que le premier contrat est rempli, essayez d’en obtenir d’autres. Vous pourrez ensuite envisager de quitter votre travail pour vous consacrer exclusivement à votre passion.

L’avantage c’est que si vous n’arrivez pas à trouver des clients, vous aurez toujours votre travail pour subvenir à vos besoins.

  • Choisissez le statut que votre entreprise aura :

Ne voyez pas les choses en grand dès le départ. Contentez-vous de travailler en freelance en tant que micro-entreprise pour voir ce que cela donne. Au fur et à mesure que vous grandirez, vous pourrez changer de statut en SASU, EIRL … Essayez d’obtenir des conseils auprès de professionnels pour choisir le bon statut.

  • Contactez des professionnels du secteur :

Puisque le travail est tout nouveau pour vous, essayez d’entrer en contact avec des professionnels déjà bien implantés dans le secteur. Certes, il peut s’agir de vos futurs concurrents, mais au moins, vous apprendrez à leur contact. Vous pouvez même travailler en freelance pour leur compte avant de prendre votre envol. La sous-traitance est souvent un bon moyen pour faire ses premiers pas et pour gagner en expérience. On vous l’accorde, le salaire de sous-traitant ne sera pas celui que vous espériez gagner au départ, mais si vous êtes motivé, vous irez loin.

  • Soyez polyvalent :

Les métiers du web sont tous liés entre eux. La preuve, même si vous êtes seulement rédacteur web, vous devez quand même avoir des notions HTML ou de webmarketing. Il en va de même pour tous les autres postes. Par conséquent, pour faire carrière et vivre d’un de ces métiers, soyez polyvalent. Ne vous limitez pas à ce que vous savez déjà faire, mais poursuivez les formations pour qu’un jour, si votre secteur connait une chute, vous puissiez rebondir grâce à vos autres compétences.

Un conseil important : les réseaux sociaux sont les principales plateformes pour se faire connaître sur Internet. Tâchez d’en apprendre davantage sur eux, car dans les prochaines années, ils deviendront plus utiles encore pour se faire une réputation sur le web.