(Mis à jour le: 3 février 2020)

L’univers du SEO est une éternelle compétition, car la victoire sera à celui qui arrivera à apparaître tout en haut de la première page des résultats de recherche et d’y rester. Gagner cette position n’est toutefois pas donné à tout le monde, car seuls les meilleurs pourront y prétendre. Pour faire comme eux, vous devez soigner votre stratégie SEO et ne pas faire l’impasse sur les différents points qui la composent dont le backlink.

comment obtenir des backlinks de qualité

Qu’appelle-t-on backlink ?

Le backlink est un lien issu d’un autre site et qui pointe vers votre site. C’est un lien externe intégré par les autres sites, mais qui influe sur le positionnement de votre page. Si le site d’où il provient est de qualité ou d’autorité, votre site gagnera quelques points et verra sa position s’élever. Dans le cas contraire, en cas de liens issus de sites médiocres, votre site risque aussi d’être déclassé.

Comment faire alors pour que les backlinks soient toujours de qualité ?

Puisque vous ne pouvez pas toujours garantir la qualité de vos bakclinks, il est important de mettre toutes les chances de votre côté pour inciter les sites d’autorité à pointer vers votre site. Pour ce faire :

1. Publiez des contenus de qualité :

Un contenu de qualité est un article qui donne des informations pertinentes et intéressantes. C’est un texte qui donne envie d’être lu et relu et surtout d’être partagé aux autres tant il est soigné et apporte une réelle aide aux lecteurs. Savoir comment réussir a écrire un article de 1000 mots facilement.

Comment fournir un contenu de qualité ?

Pour réussir a rédiger un bon article, vous devez faire beaucoup de recherches, adopter un style original qui ne soit ni trop strict ni trop « m’en-foutiste », fournir des informations vérifiées et à jour, éviter les phrases bateau et les répétitions, éviter de tourner autour du pot, adopter un langage compréhensible par tous, éviter les termes trop techniques ou du moins avec quelques explications, éviter les blocs de texte, …

L’article doit, dès le premier regard, donner envie au lecteur et pour cela, il faut privilégier les balises Hn, …, les listes à puces, les mots-clés en gras, les belles images qui se réfèrent au contenu, …

Gardez en tête que si les autres webmasters trouvent votre contenu pertinent, ils n’hésiteront pas à mettre un lien depuis leur page vers votre article.

Lire aussi : Le content marketing : une étape primordiale pour développer son affaire

2. Variez les types de contenu à mettre en ligne :

Quand on parle de contenu, on ne se réfère pas seulement aux classiques textes avec titre, introduction, développement et conclusion. Il peut également prendre la forme de listes, d’interviews, d’infographies, de téléchargements gratuits, de texte comparatif entre quelques produits ou services, …

Plus vous varierez vos contenus, plus vos lecteurs vous seront fidèles et plus les autres webmasters auront envie de compléter leur propre contenu avec le vôtre par le biais d’un lien.

3. Partagez votre contenu  :

Bien sûr, des millions d’internautes utilisent Internet chaque jour, mais cela ne vous garantit pas de bons backlinks pour autant tant que personne ne connaît votre existence. Pour ne pas passer incognito sur le web, il est important de vous faire connaître et de faire connaître vos contenus. Comment vous y prendre ?

Soyez actif sur les forums tout en restant le plus naturel possible. En répondant aux discussions qui tournent autour de la même thématique que la vôtre, vous pouvez, par exemple, émettre votre opinion puis insérer un lien vers votre blog.

Lire aussi: Écrire des articles et faites les connaitre !!

Commentez les blogs axés dans la même thématique que vous et bien sûr, insérez un lien vers une page de votre site en restant naturel.

Partagez vos contenus sur les réseaux sociaux. Non seulement, vous augmenterez votre audience de lecteurs, mais vous toucherez également d’autres webmasters susceptibles de s’intéresser à votre article ou vos activités.

Dans les trois cas, il faut éviter de faire un trop-plein de publicités.

 A lire également : Contenu web : comment trouver des idées de sujets qui incitent le partage ?

4. Associez-vous à d’autres sites pour faire du guest blogging :

Le guest blogging consiste à publier un de vos articles sur le site d’un partenaire en prenant soin d’y insérer un lien qui pointe vers vous. C’est comme si vous vous faisiez vous-même un backlink, mais avec la collaboration du partenaire.

Cette technique, très utilisée par les webmasters, permet d’avoir de bons backlinks, car vous pourrez choisir vous-même les sites qui vont pointer vers vous et ainsi garantir, dès le début, leur autorité et leur qualité.

A lire: Faites des liens, des liens sortants mais pas n’importe comment !!

Pour choisir vos partenaires, n’hésitez pas à faire une petite recherche sur eux. D’abord, il vous faudra lancer une recherche sur Google pour savoir quels sites se focalisent sur le même thème que vous. Ensuite, il vous faudra savoir s’ils sont bien référencés ou non par Google. Votre objectif est de cibler les sites à forte autorité donc n’hésitez pas à faire les recherches nécessaires sur leur compte en vous aidant parfois de certains outils comme Majestic SEO et semrush.

Nous contacter pour un devis de netlinking

5. Collaborez avec des influenceurs connus :

Un influenceur a pour mission de faire la publicité d’un produit ou d’un service. Il peut également faire connaître votre blog en en parlant à ses followers. Plus l’influenceur de votre choix a de followers, plus vous avez de chance d’obtenir des partages.

Cela signifie que vous devez bien choisir vos influenceurs et certains outils peuvent vous aider dans cette quête. On peut notamment citer Brand24 ou encore BuzzSumo.

Une fois l’influenceur trouvé, offrez-lui un exemplaire de votre produit ou un abonnement à votre service en contrepartie d’une publicité gratuite. Ladite pub consistera à ce qu’il présente votre produit/service sur son site en plaçant évidemment un lien qui pointe vers vous. Si ses followers veulent aussi le tester, ils n’hésiteront pas à cliquer sur le lien.

Attention, faire appel aux influenceurs est une astuce à double tranchant. Soit ces personnalités du web vont vraiment vanter les mérites de votre produit/service s’ils sont convaincus de sa qualité ce qui vous apportera du bon trafic, soit ils vont le critiquer ouvertement s’il n’est pas à la hauteur de leur espérance. Pour éviter une mauvaise publicité, assurez-vous alors de proposer un produit/service de qualité.

6. Partez à la chasse des erreurs 404 :

Pourquoi s’embêter à chercher des pages en erreur vous demandez-vous alors qu’il est question d’obtenir de bons backlinks ? Rassurez-vous, les deux ont un lien, pas encore assez connu des webmasters et qui, pourtant, permet d’obtenir de bons liens.

Il faut savoir que les erreurs 404 réduisent la qualité du contenu d’un site. Si vous arrivez à trouver ces liens brisés, vous pourrez proposer au site sur lequel ils sont intégrés d’y remédier en faisant une redirection vers un contenu de qualité à savoir le vôtre.

Grâce à cette technique rusée, le site au lien brisé corrigera l’erreur et vous gagnerez un bon backlink. Attention toutefois, lorsque vous partez à la chasse aux erreurs, focalisez-vous sur les sites axés dans la même thématique que vous. Cela vous permettra de trouver facilement un contenu de qualité à proposer à l’autre site.

7. Gardez un œil sur vos concurrents :

Certains trouvent cette astuce malhonnête et pourtant, tout le monde l’utilise puisqu’elle fait gagner du temps. Le but est de surveiller vos principaux concurrents afin de récupérer leurs backlinks. Vous pouvez, pour cela, utiliser des outils comme Majestic SEO ou encore Ahrefs. Listez ces liens dans un fichier excel pour pouvoir les étudier tranquillement. Durant leur analyse, vérifiez la qualité des sites d’où ils proviennent. Différents indicateurs vous aideront dans cette étude dont le Trust Flow et le Citation Flow affichés par Majestic SEO. Grâce aux données fournies, vous pouvez distinguer les sites de qualité des sites médiocres. Il ne vous reste plus ensuite qu’à contacter lesdits sites et leur proposer de mettre un lien vers votre contenu plutôt que vers votre concurrent. Certes, cette technique est peu louable, mais on vous répète encore, cela se fait dans le monde du SEO.

Pour que cette technique porte ses fruits, lancez une recherche sur le mot-clé qui vous intéresse sur Google. Considérez ensuite les sites listés sur la première page des SERPs comme vos grands rivaux. Ce sont ceux-là que vous allez analyser. Une fois l’étude faite, préparez un meilleur contenu que vos concurrents avant de leur proposer un partenariat. Si ces derniers trouvent que votre texte est meilleur que celui des sites vers qui ils ont placé un lien, ils ne refuseront pas de le retirer pour l’orienter vers vous.

Il est très important de bien analyser la qualité des backlinks, car rappelons que leur notoriété va avoir une influence sur votre trafic. Si les liens proviennent d’un site médiocre ou pénalisé, ils vont vous tirer vers le bas ce qui vous fera perdre votre visibilité. Alors que s’ils sont issus de sites d’autorité, vous allez bénéficier de leur trafic.

Nous contacter pour un devis de netlinking

8. Inscrivez-vous sur des annuaires de qualité :

L’inscription des sites sur des annuaires est une technique qui existe depuis longtemps, mais que beaucoup tendent à sous-estimer de nos jours. Il faut pourtant reconnaître que c’est l’une des plus vieilles astuces pour obtenir des backlinks. Attention, ces liens peuvent être bons comme mauvais en fonction de la qualité de l’annuaire ou des annuaires choisis.

Oui, vous pouvez effectivement vous inscrire auprès de différents annuaires, mais assurez-vous seulement qu’ils aient un Trust Flow correct c’est-à-dire supérieur à 20. Sachez aussi qu’un bon annuaire c’est celui qui ne valide pas les demandes en automate et qui exige une description longue. L’inscription dans un annuaire de qualité nécessite quand même des efforts de votre part donc lorsque c’est trop facile, il faut se méfier.

Idéalement, on choisira des annuaires spécialisés si vous en trouvez qui font référence à votre thématique. A défaut, les annuaires généralistes feront l’affaire lorsqu’ils ont une bonne notoriété.

En savoir plus sur – Comment réussir sa campagne de netlinking?

9. Faites des échanges de liens :

Cette technique diffère un peu du guest blogging dans la mesure où on contacte directement l’autre site pour lui proposer un échange de liens. C’est aussi une pratique qui date de plusieurs années, mais qui tend à être négligé dernièrement. Certes, elle n’est plus aussi efficace qu’auparavant, mais elle apporte quand même de bons backlinks. L’astuce c’est d’y aller à petite dose et de respecter quelques basiques.

N’oubliez pas que l’échange de liens doit apporter quelque chose aux lecteurs des deux sites. Commencez donc par trouver le site avec qui vous souhaiter échanger des liens. Ce dernier doit appartenir au même secteur que vous ou à un secteur complémentaire. Vous avez ensuite deux options : soit vous lui proposez un complément d’article pour insérer, de manière naturelle le lien, soit vous lui proposez un nouveau contenu pour y placer le lien de sorte à ce qu’il soit plus pertinent.

Dans les deux cas, vous ne devez pas ajouter vos liens respectifs en même temps. L’un de vous doit commencer en premier puis l’autre suivra au bout de quelques jours. Vous pouvez aussi opérer par échange indirect si vous avez plus d’un site dans la même thématique. Cela consiste à mettre un lien vers le site partenaire depuis votre premier site puis le partenaire va en placer un vers votre autre site. Il y a de fortes chances que Google découvre le subterfuge d’où l’intérêt de le faire subtilement et de le faire a petite dose.

Dans tous les cas, retenez que les backlink doivent apporter des informations supplémentaires à vos lecteurs.

Lire aussi – Combien de backlinks faut-il pour optimiser son référencement naturel ?

10. Publiez des interviews :

Ici, on parle d’une interview de vous réalisé par une  notoriété dans votre domaine. Autrement dit, il vous faut d’abord attirer l’attention de la personnalité connue de tous pour qu’il consente à vous interviewer. C’est ensuite le fruit de ce travail que vous allez publier sur votre site et partager sur les réseaux sociaux que vous utilisez.

Que la vidéo soit au format texte, audio ou vidéo, le plus important c’est d’obtenir un backlink de cette pointure du web qui vous a interviewé. Vous profiterez ensuite de sa notoriété et verrez votre trafic grimper rapidement.

11. Soyez actif sur les forums :

On l’avoue, cette technique n’est pas des plus efficaces, mais si vous vous y prenez bien, vous pourrez utiliser les forums pour obtenir des backlinks de qualité. Comment faire ?

Cherchez quelques forums axés sur la même thématique que vous et soyez-y actif sans excès de zèle. Votre contribution vous permettra d’asseoir votre expertise dans le domaine et de vous faire connaître. Mais ce n’est pas tout ! Sur certains forums, il est possible de placer un lien en signature. Il va de soi que la qualité de ce backlink dépendra de la notoriété du forum.

12. Publiez une infographie :

On le sait tous, l’infographie est aujourd’hui tendance. Les lecteurs l’apprécient plus que les simples textes puisqu’elles sont plus faciles à lire, à comprendre et à retenir. Pensez donc à proposer de manière régulière, car vu leur notoriété, elles peuvent être de bonnes sources de backlinks et de partages. Il faut toutefois bien s’y prendre et pour cela, respectez quelques étapes de base.

La première chose à faire c’est de rédiger l’infographie selon les règles de base. Si vous n’êtes pas particulièrement à l’aise avec ce genre de contenu, pensez à le confier à une agence de rédaction, car qu’on se le dise, une infographie doit être écrite correctement.

Une fois le contenu rédigé, allez sur Google, saisissez le mot-clé principal ou le sujet abordé et lancez la recherche. Vous trouverez alors d’autres sites qui parlent du même sujet. Listez dans un fichier excel les sites qui sont en tête puis contactez-les pour une éventuelle collaboration.

Pour soumettre une demande de collaboration, vous devez soumettre l’infographie aux sites contactés et leur proposer de partager le contenu à leur audience. Vous pouvez également proposer la rédaction d’une introduction en béton pour pouvoir insérer votre lien. Bien sûr, ils ne sont pas obligés d’accepter votre requête, mais comme c’est une technique habituelle sur le web, ceux qui savent l’importance de cette astuce y consentiront.

13. Organisez un concours :

Les internautes sont très friands de concours en tout genre et en organiser est une excellente astuce pour accroître son audience. Veillez seulement à ce qu’il soit bien organisé pour obtenir des retombées positives. Mais quel type de concours allez-vous proposer ?

Plusieurs possibilités s’offrent à vous, mais le plus simple reste le tirage au sort. Vous pouvez aussi proposer un petit quiz concernant vos services. Dans tous les cas, il doit y avoir un prix dédié au gagnant et choisissez-le bien. Évitez d’offrir un cadeau trop générique, car cela va attirer beaucoup de monde, mais la majorité ne cadrera pas vraiment avec les critères de votre cible. Pensez plutôt à un prix que seuls vos personæ sont susceptibles d’utiliser.

Une fois que vous aurez votre jeu et choisi le prix, pensez à la manière de proposer le concours. Oui, vous allez le publier sur votre site, mais cela ne suffit pas pour attirer du monde. Vous allez devoir en informer toutes les personnes qui sont présentes sur la même thématique et les inviter à partager le concours. Faites-le aussi connaître à travers les réseaux sociaux.

Si vous veillez bien à proposer un prix intéressant, les internautes afflueront rapidement sur votre site pour participer. Demandez aux participants de décliner leur adresse email et de partager le concours pour valider leur participation ou pour accéder au jeu. C’est une astuce pour étoffer votre base de données et pour obtenir un maximum de backlinks.

14. Achetez des liens :

Bon, on va être franc, Google déteste cette méthode, mais n’empêche, elle reste pratique et ingénieuse. Cela consiste à demander à un autre site de placer un lien qui pointe vers vous sur une de leur page contre rémunération financière. Malgré la simplicité de l’astuce, il faut rester très discret et surtout, évitez de passer par des pages qui proposent ouvertement l’achat de liens.

Et si finalement vous vous décidez à le faire, choisissez comme « vendeur de liens » des sites ayant la même thématique que vous et qui détient une bonne e-réputation. Évidemment, le contenu d’où part le lien doit avoir un lien avec le contenu vers qui il pointe sinon ce ne serait pas cohérent.

Nous contacter pour un devis des prestations de netlinking

15. Commentez des blogs :

On conseille toujours aux référenceurs de commenter les articles des autres sites ayant la même thématique qu’eux. Cela permet de nouer des relations, mais pas seulement. Sur certains sites, il est parfois possible d’insérer des liens dans les commentaires. Assurez-vous toutefois que c’est faisable puisque dans la majorité des cas, les liens placés en commentaires passent en Nofollow. Autrement dit, ils n’ont aucune valeur pour votre SEO.

16. Mettez sur pied tout un réseau de sites :

On vous dit d’emblée que pour cette technique, il faudra travailler dur, car gérer plusieurs sites à la fois n’est pas simple. Et il faut aussi se montrer plus intelligent que le géant Google puisque s’il découvre le pot-aux-roses, les pénalités vont tomber. Rassurez-vous, c’est une astuce adoptée par bon nombre de référenceurs déjà donc si vous avez quelque expérience en matière de SEO et de netlinking, vous devrez vous en sortir. Par contre, si vous n’êtes dans ce monde que depuis peu, abstenez-vous et choisissez pour les autres solutions plus simples.

Pour mettre sur pied un réseau de sites, vous devez créer plusieurs sites que vous allez ensuite lier entre eux. Résultats : vous créez vos bakclinks vous-même et vous savez à quel moment il faut commencer à lier pour avoir des liens de qualité.

Pour s’assurer de la réussite de cette méthode, retenez quelques conseils :

  • Les hébergeurs vous varierez : il ne faut surtout pas héberger tous les sites auprès de la même enseigne ;
  • Les adresses IP vous varierez : de même, n’utilisez jamais une même adresse IP pour gérer tous les sites, car Google détectera rapidement la supercherie ;
  • Des noms de domaine expirés vous achèterez : au lieu de partir de zéro pour tous les sites, pensez à acheter et à refaire vivre des noms de domaine expirés. Un petit conseil par contre, on évitera d’investir dans des noms de domaine ayant tous la même identité ;
  • Différents thèmes et CMS vous adopterez : comme les adresses IP et les hébergeurs, il faudra varier les CMS et les thèmes ;

17. Demandez à vos partenaires et fournisseurs de collaborer :

Profitez de vos bonnes relations d’affaires pour demander un bon backlink. Il peut s’agir d’un fournisseur, d’un partenaire, d’un sponsor, d’un revendeur, … Comme pour toute autre requête, il faut le faire gentiment et courtoisement. En cas de refus, on reste sympathique et compréhensif.

18. Publiez un article d’experts :

Avez-vous déjà vu un titre d’article du genre « SEO : les experts se dévoilent ». Rien qu’en le lisant, on a toute de suite envie d’ouvrir le contenu et de lire ce que ces experts peuvent bien penser du référencement naturel. Auprès des lecteurs, ce genre de titre est donc accrocheur, mais qu’est-ce que les experts ont à voir avec les backlinks ?

Le but ici c’est d’écrire un article d’après une interview menée auprès d’un ou de plusieurs experts. Pour les lecteurs, c’est un signe de qualité et de professionnalisme non négligeable puisqu’ils vous associent d’emblée à ces experts. Pour le netlinking, c’est une technique pour obtenir des liens issus des sites desdits experts. Et si ces derniers n’ont pas de sites attitrés, ils n’hésiteront pas à partager l’article sur les réseaux sociaux ou dans les forums spécialisés.

Normalement, les backlinks viendront ensuite d’eux-mêmes, mais vous pouvez toujours faire la promotion de l’article pour en obtenir davantage.

19. Proposez un complément aux articles des autres :

Certes, vous avez votre propre site ou votre propre blog, mais il vous arrive sûrement de lire d’autres pages web. Profitez-en pour lire ceux des sites ayant un thème complémentaire au vôtre. Peut-être trouverez-vous un sujet en commun qu’ils n’ont pas encore traité, mais que vous, vous avez déjà abordé. Il ne faut pas laisser passer cette opportunité.

Contactez l’auteur au plus vite par email et soumettez-lui votre idée. Si celle-ci est assez bonne pour rajouter de la valeur à son article, il ne refusera sûrement pas d’insérer le passage dans son texte tout en mettant un lien vers votre site, et plus précisément, vers la page qui parle du même sujet.

Bien sûr, cette astuce ne sera pas positive à chaque fois et il y a même un risque que l’auteur tienne compte de votre passage sans placer un lien qui pointe vers vous, mais au moins vous aurez essayé.

20. Investissez dans un nom de domaine expiré :

Quel est l’intérêt d’acheter un nom de domaine expiré alors que son propriétaire lui-même veut le fermer ? Et bien la raison est simple : même si le site ferme, il garde les liens qu’il a déjà obtenus auparavant. Ce peut donc être un investissement intéressant puisqu’à part le nom de domaine, vous achetez aussi de nouveaux backlinks. Attention toutefois, il est impératif d’acheter un nom de domaine qui se focalise sur la même thématique que votre site initial. Vous ne pouvez pas vous permettre d’acheter un site parlant de mécanique auto alors que la cuisine est depuis toujours votre secteur d’activité.

Une fois le nom de domaine acquis, vous avez deux options pour récupérer les liens. Soit vous décidez de remettre le site sur pied ce qui ne sera pas facile, mais vous permettra de placer des liens vers le site à promouvoir. Retenez bien qu’avant de placer des liens, il faut que le site remonté gagne quand même en notoriété pour offrir des backlinks de qualité.

Deuxième option, qui est la plus simple, vous faites une redirection 301 du domaine expiré vers votre site et vous obtenez ses liens. Malgré sa facilité, il faut quand même tenir compte du prix auquel vous avez racheté ce nom de domaine puisque si vous avez payé le prix fort pour ne faire qu’une redirection par la suite, ce serait obtenir de bons backlinks, certes, mais quand même une perte d’argent. Et quitte à acheter un site, le remettre sur les rails ne serait-il pas la meilleure solution ?

Nous contacter pour un devis de campagne de Netlinking qualifié

21. Pensez à la création d’une mini-application :

On vous l’accorde, créer une mini-application n’est pas une tâche aisée, mais vous pouvez la confier à un prestataire expérimenté. Mais quel genre d’application devez-vous mettre en ligne ? Un comparateur, un calculateur, un petit test … veillez seulement à ce qu’elle soit cohérente avec le reste de la page.

N’hésitez pas à vous démarquer des autres en proposant des outils encore peu exploités et pourtant, réellement pratiques. Vous pouvez être sûr que grâce à eux, vous obtiendrez de nombreux backlinks de qualité.

22. Demandez des liens sur les citations qui vous concernent :

Quand vous proposez des contenus de qualité et que vous commencez à vous faire une petite réputation dans votre domaine, les autres sites et les internautes peuvent vous citer sur leurs pages en guise de référence. En temps normal, ces citations s’accompagnent toujours d’un lien qui redirige vers vous, mais ce n’est pas systématique. Résultat : ce sont des opportunités perdues que vous pouvez toutefois tourner à votre avantage.

Comment ? Allez sur Google puis recherchez les pages sur lesquelles on vous cite. Consultez-les pour savoir qui vous a fait un lien et qui ne l’a pas fait. Listez ceux qui ont omis le lien et vérifiez leur autorité sur le web. Contactez par mail ceux qui semblent être de confiance et remerciez-les de vous avoir cité. Demandez-les ensuite s’ils peuvent mettre un lien sur la citation vous concernant. Attention, ce n’est qu’une requête et l’autre site n’est pas obligé de placer le lien donc restez courtois et amical. Ce n’est qu’ainsi que vous obtiendrez une réponse positive. Si vous vous montrez trop agressif et exigez au lieu de demander, l’autre site retirera seulement la citation.

Découvrez – Comment déterminer la qualité d’un lien ?

23. Ne négligez pas les témoignages :

C’est un peu une technique « lèche-botte », mais qui peut s’avérer efficace. Pour vous y prendre, vous achetez un produit qui se réfère à la thématique de votre blog ou de votre site, vous le testez chez vous puis vous rédigez un témoignage le concernant. Vous envoyez par la suite le commentaire au créateur du produit et précisez que vous l’autorisez à partager ce qu’il a écrit auprès de son audience avec un petit lien qui pointe vers vous.

L’astuce ne marche pas à tous les coups et ne fonctionnera évidemment pas si à la place de louange, vous formulez une vive critique, mais tentez quand même, on ne sait jamais !

24. Faites appel à la technique du Skyscraper :

Cette technique n’est pas donnée à tout le monde, car elle est assez complexe. Pour la mettre en pratique, il faut d’abord commencer par écrire un contenu de grande qualité puis le promouvoir par mail. Attendez de voir si celui-ci génère des partages et des liens avant de contacter d’autres sites. Si vous avez déjà un article en vogue qui a perdu de sa notoriété, remettez-le au goût du jour ou allongez-le.

Cherchez ensuite sur Google les sites d’autorité qui ont émis un lien externe vers un contenu approximatif puis soumettez-leur votre article. Voyant sa notoriété, ils ne feront pas les difficiles pour y faire un lien.

Nous contacter pour un devis de campagne de Netlinking sur-mesure et de qualité