(Mis à jour le: 27 juillet 2021)

SEO en 2021 : les points à privilégier

Cela peut vous sembler incongru, mais la pandémie a aussi engendré quelques chamboulements dans le monde du SEO. Quel est le lien entre eux ? La pandémie et les confinements ont renforcé la digitalisation des entreprises. Or, digitalisation rime avec SEO, du moins pour les professionnels qui veulent augmenter leur chiffre d’affaires sur Internet. Si tel est votre cas, voici les techniques phares sur lesquelles il faut miser pour cette année.

Trouvez facilement un rédacteur professionnel sur Redigeons.com

Contacter nous pour commander des textes

Le SEO, à privilégier plus que jamais

A l’heure où la digitalisation des entreprises atteint un summum, travailler son SEO est plus que jamais nécessaire. Il permet effectivement d’accroître la visibilité de son site, un point essentiel pour se démarquer de la concurrence.

Rappelez-vous que le référencement naturel embarque de nombreuses techniques. Même s’il est judicieux de toutes les mettre en application, certaines sont davantage à privilégier que d’autres pour cette nouvelle année. Quelles sont celles sur lesquelles il faut miser dès maintenant ?

A lire – Réussir sur Internet : 6 techniques SEO à adopter

L’UX à privilégier

L’UX à privilégier

Depuis toujours, on parle de l’UX comme d’un point important en SEO. A partir de maintenant, il ne faut plus y voir une simple technique, mais plutôt LA technique qu’il faut privilégier si on souhaite sortir du lot. Notez qu’au cours des derniers mois, les tendances se penchent vers le SXO. On en parle même comme de l’avenir du SEO. Mais le SXO quésaco ?

A appliquer dès maintenant : le SXO

Le Search Experience Optimization est l’association du SEO et de l’UX Design. Cela signifie qu’il faut travailler les deux en parallèle. On se base toujours sur les techniques du référencement naturel, mais en tenant compte à chaque fois de l’expérience utilisateur ou UX. Autrement dit, votre but n’est plus seulement de satisfaire les exigences des moteurs de recherche, mais plutôt de satisfaire les besoins des internautes. Vous devrez même apprendre à faire passer les internautes avant les robots crawlers.

Comment devez-vous vous y prendre ?

Mettez-vous à la place d’un internaute lambda et établissez les critères selon lesquels vous qualifierez un site de professionnel, d’agréable à consulter et de vraiment utile. Vous n’aurez plus ensuite qu’à le remplir en utilisant les techniques du référencement naturel.

Lire aussi – Calendrier éditorial : les évènements marquants à y insérer en 2021

Pour vous aider : le Core Web Vitals

Pour vous aider dans cette tâche, Google a mis en place un nouvel outil baptisé Core Web Vitals. Grâce à lui, vous serez en mesure de quantifier et de qualifier les performances de votre site web. Il vous indiquera ensuite sur quels points vous devez encore travailler. Plus vous améliorerez votre UX, plus Google vous classera en bonne position dans les SERPs.

N’attendez plus pour mettre le turbo, car une importante mise à jour, le Google Page Experience, a déjà été annoncée pour le mois de mai. Comme son nom le suppose, elle s’intéressera surtout à l’UX.

A ne pas négliger : l’UX sur Mobile

Et puisqu’on parle d’UX, il ne faut pas oublier que vous devez en faire votre priorité aussi bien sur desktop, sur tablette que sur vos mobiles. L’UX sur mobile devra même être privilégié puisque plus de la moitié des internautes sont aujourd’hui des mobinautes. Et avec le déploiement de l’Index Mobile First de Google, il va sans dire que le mobile occupera encore plus une place prépondérante.

En 2021, votre site doit être responsive, mais encore ? Il devra capter l’attention des internautes, les séduire, être lisible et répondre parfaitement aux questions qu’ils se posent. En somme, tâchez d’atteindre la position zéro et n’hésitez pas à reprendre les questions les plus courantes dans vos contenus pour occuper une meilleure position dans les résultats de recherche.

Le contenu à améliorer

Le contenu à améliorer

Qui dit référencement naturel dit contenus seo. Depuis toujours, on sait que le « contenu est roi ». Cette année, cette règle ne change pas, mais elle devra être mieux développée. Comment ? En tenant plus compte de la richesse du champ sémantique.

A lire – Content Marketing : les tendances à privilégier en 2021

En d’autres termes, vous partez toujours d’un thème principal, mais au lieu de reprendre encore et encore les mêmes mots clés, variez votre vocabulaire sans vous éloigner de la thématique donnée. Utilisez des expressions de valeur et pertinentes. Tâchez de les insérer de manière naturelle dans votre contenu, de préférence, en les liant, à chaque fois à une information utile.

Lire aussi – Qu’est-ce qu’un champ lexical en SEO ?

Mis à part le champ sémantique, les critères de base restent d’actualités c’est-à-dire la qualité du contenu et les critères EAT (Expertise, Autorité et Fiabilité (Trustworthiness)).

A lire – Rédiger un article SEO : 10 conseils de rédaction et d’optimisation pour Google

Le maillage interne à appliquer

Le maillage interne fait généralement partie du content marketing, mais pour qu’on s’en souvienne bien, mieux vaut en faire un point à part. En 2021, il sera une des techniques sur lesquelles vous devez mettre l’accent.

Lire aussi – Pourquoi le netlinking est essentiel en SEO ?

Pour rappel, il permet de lier les pages d’un même site entre elles. Les règles, quant à sa mise en application, restent inchangées à savoir :

  • Choisir des ancres de liens pertinentes
  • Lier des pages qui ont de véritables liens
  • Insérer, sur une page, des liens qui tournent autour de la requête de l’internaute

La qualité et la pertinence des liens doivent toujours être au rendez-vous. Ils doivent apporter de la plus-value aux informations d’un contenu et offrir aux internautes, une navigation plus fluide gage d’un meilleur UX.

Lire aussi – Comment réussir sa campagne de netlinking ?

Les données structurées à favoriser

Les données structurées permettent la création de « rich snippets » par Google. Ces derniers aident les robots crawlers à mieux comprendre le contenu de vos pages et de votre site. Cette année, il faudra les travailler davantage et pour ce faire, pensez à mieux détailler vos contenus.

N’oubliez pas qu’il existe différents types de rich snippets (recette, profil, produits e-commerce, …) donc tâchez de choisir la bonne formule en fonction de votre secteur d’activités et du type de contenu à publier.

Pour vous encourager à miser davantage sur ce point, retenez que plus de la moitié des clics sur Google proviennent aujourd’hui de ces Rich snippets. Ils sont aussi un excellent moyen d’atteindre le Featured Snippet ou la fameuse position zéro dans les SERPs.

Découvrez aussi – SEO technique : comment l’appliquer sur votre site ?

Le référencement local à booster

Le référencement local à booster

De nos jours, près de 65 % des recherches Google proviennent du référencement local. D’une part, cela est dû au fait que le moteur de recherche se concentre davantage sur les intentions de recherche que sur la signification seule des mots-clés. En affichant les résultats, les robots vont chercher à comprendre ce que veut réellement l’internaute tout en le géolocalisant.

D’autre part, les consommateurs sont contraints de se limiter à un secteur donné à cause de la pandémie. Le référencement local doit ainsi être mieux travaillé surtout que pour cette année, nul ne sait encore comment va évoluer la situation sanitaire.

Pour profiter de cette manne, les commerces de proximité sont invités à mieux se référencer. Pour commencer, ils devraient déjà créer une vitrine en ligne puis mettre à jour leur page Google My Business. Cela leur permet de décliner sur Internet leur adresse, leurs coordonnées et même les avis clients. Pour information, les avis clients sont essentiels, car ils encouragent ou dissuadent les autres de devenir clients. Ils poussent aussi les professionnels à s’améliorer davantage.

Lire aussi – Le SEO est-il essentiel pour votre commerce en ligne ?