(Mis à jour le: 23 novembre 2020)

WordPress : quels sont les plugins à utiliser pour le content marketing d’un blog ?

Qu’il soit associé à un site professionnel ou non, le blog a pour mission d’accroître votre visibilité sur la toile. Pour qu’il remplisse son rôle, il faut lui donner les moyens d’y parvenir. Parmi eux, il y a votre temps, quelques bons investissements et les meilleures extensions ou plugins. Si vous utilisez WordPress pour gérer votre blog, découvrez, à la suite, notre sélection des meilleurs plugins à utiliser pour booster le content marketing.

Trouvez facilement un rédacteur professionnel sur Redigeons.com

Contacter nous pour commander des textes

Un plugin c’est quoi ?

Lorsqu’on utilise WordPress pour créer et gérer un blog, le CMS nous donne déjà les fonctionnalités de base essentielles comme l’accès à l’éditeur de texte et bien sûr, la publication des contenus web sur le site. Puisqu’il s’agit de la fonctionnalité la plus importante, il est possible de se doter de différents outils pour faciliter et accélérer le travail. Ces outils sont appelés plugins ou extensions.

Lire aussi – WordPress : pourquoi est-ce le CMS à choisir pour la création de blog ?

Les plugins permettent d’accéder à un système de gestion de contenus plus performant et aussi plus personnalisé. Les bloggeurs ne sont pas obligés d’utiliser toutes les extensions proposées (puisqu’il y en a tellement et de nouvelles apparaissent tous les jours), mais peuvent choisir celles qu’il juge essentiel pour développer son blog selon ses besoins.

Dans une approche plus technique, le plugin est un programme qui étend le code de WordPress afin d’en accroître la fonctionnalité de base.

Découvrez comment optimiser ses articles via WordPress

Quels plugins utiliser pour améliorer le content marketing ?

Quels plugins utiliser pour améliorer le content marketing ?

Le content marketing ou marketing de contenus est le moteur qui permet de faire fonctionner un blog. C’est lui qui permet de le rentabiliser donc il est important de bien l’établir. Pour cela, vous pouvez vous aider de différents plugins tels que :

PublishPress ou Editorial Calendar pour bien s’organiser

Gérer un blog consiste à publier des contenus pertinents. WordPress n’impose aucune obligation quant à la fréquence de publication et au nombre d’articles à rédiger. Chaque bloggeur reste libre de déterminer le volume de rédaction, mais il est important de savoir que les moteurs de recherche, dont Google, ont un petit penchant pour les blogs les plus actifs. Ils apprécient particulièrement les blogs qui publient, de manière régulière, à plus forte raison si le référencement naturel est bien travaillé.

A lire – Blogging : comment rester productif au fil du temps ?

De ce fait, ne créez pas un blog si vous comptez publier un article par mois ou tous les trois mois. Vous devez prévoir, au moins une publication par semaine. Pour maintenir la cadence, PublishPress et Editorial Calendar vous aide à établir votre calendrier éditorial et à effectuer un suivi quotidien de l’avancée de votre travail.

Ces deux plugins remplissent les mêmes rôles à savoir vous tenir informé de votre rythme éditorial, vous permettre de planifier certaines publications et vous aider à avoir une vue globale de vos activités. Il ne vous reste plus qu’à choisir l’un d’entre eux pour vous assister au quotidien.

Lire aussi – Stratégie de contenu : comment la rendre performante ?

The Title Experiments Free pour trouver le bon titre

Tous les rédacteurs savent à quel point le titre est important pour un article. C’est lui qui va inciter les lecteurs à lire la suite ou à cliquer sur le lien de la page lorsqu’il s’agit de la balise Title. De ce fait, il doit être accrocheur et doit résumer le contenu de la page tout en gardant une note de mystère.

Pour rédiger de bons titres, le plugin The Title Experiments vous invite à en tester quelques-uns. Globalement, il permet de faire des A/B testings et ce, jusqu’à ce que vous trouviez le titre le plus pertinent.

A lire – Comment bien rédiger une balise title ?

Just Writing pour rester en mode « écriture »

Lorsqu’on décide de rédiger un article, il faut d’abord être concentré et la concentration s’acquiert de différentes manières selon chaque personne. Certains arrivent à se concentrer tout en écoutant de la musique alors que d’autres chassent toutes distractions et s’éloignent du bruit pour ne pas être dérangés. Si vous faites partie de cette seconde catégorie, le plugin Just Writing est fait pour vous.

Il permet de mettre votre interface en mode « écriture » et ainsi de cacher tout ce qui pourrait vous distraire. Vous pourrez ensuite personnaliser votre interface de navigation sur WordPress selon vos besoins.

A lire – Contenu web : comment écrire vite et bien ?

Grammarly pour un 0 faute dans les contenus

On ne vous le dira jamais assez : la qualité est essentielle pour tout contenu web. Ce terme englobe de nombreux points comme la qualité et la pertinence des informations, la structure du contenu, la qualité des images et bien sûr, la qualité grammaticale. Que vous écriviez en français, en anglais, en allemand, en portugais … vous vous devez de maîtriser la langue de rédaction.

Il arrive cependant que des fautes nous échappent par mégarde, même après relecture et le plugin Grammarly vous aide à les détecter rapidement. Ainsi, vous publierez un article avec zéro faute, ce qui est gage de qualité pour les moteurs de recherche et les internautes.

Il ne suffit toutefois pas de faire un sans faute pour s’imaginer que le texte par atterrir directement sur la première page des résultats de recherche. D’autres efforts doivent être menés en parallèle.

Table of Contents Plus pour mieux structurer les pages

Le plugin Table of Contents Plus permet d’insérer automatiquement une table des matières sur vos pages. Cela améliore l’expérience utilisateur (UX) puisque permet de mieux structurer les contenus. La visibilité est aussi garantie.

Pour l’utiliser, il faut bien insérer les balises Hn. Il est également possible de paramétrer l’extension pour déterminer, par exemple, la présentation du sommaire sur la page (couleur de fond, couleur des textes …), son emplacement …

Canva pour avoir de belles images

Les images ont la capacité de happer le regard et d’interpeller l’internaute en quelques secondes. Ainsi, même si au départ, le titre de l’article et la lecture en F ne le convainquent pas vraiment, des images de qualité peuvent l’encourager à poursuivre la lecture.

Avec le plugin Canva, vous pourrez facilement retoucher vos images sans faire appel à d’autres logiciels externes à WordPress comme Photoshop. Une fois les photos retouchées, il ne vous reste plus qu’à les insérer dans vos posts ou les publier sur vos pages sur les réseaux sociaux.

A lire – De belles images pour son site web

PrePost SEO pour éviter le duplicate content

Lorsqu’on se lance dans la rédaction web, une des règles fondamentales est d’éviter le Duplicate Content. Il arrive toutefois qu’on en fasse sans s’en rendre compte et le plugin Prepost SEO aide à déterminer si des parties du contenu sont trop proches de certains passages de vos sources ou d’autres sites.

En somme, il vous dit si le contenu que vous vous apprêtez à publier est bien unique. Cette vérification avant la publication est une excellente chose, car si vous vous apercevez du plagiat plus tard (après publication), vous aurez à modifier le texte, puis vous devrez demander aux robots crawlers de repasser à nouveau sur le contenu pour le reclasser.

Lire aussi – Le duplicate content : comment l’éviter ou le prévenir ?

En prime, PrePost SEO permet aussi de déterminer la densité des mots-clés. Ainsi, en plus de vous protéger du Duplicate Content, il vous corrige aussi en cas de « keyword stuffing » ou bourrage de mots-clés.

Edit Flow pour bien gérer son projet éditorial

Le plugin Edit Flow est plus que pratique lorsque le blog est géré par plus d’un administrateur. Grâce à cette extension de mieux gérer l’équipe, de dispatcher les différentes tâches à accomplir, de faire un suivi du travail éditorial, d’apporter des améliorations lorsque le besoin s’en ressent, …

C’est une sorte de tableau de bord qui vous permet de mener à bien l’ensemble du projet éditorial mis en place. Notez aussi le fait que vous pouvez attribuer un rôle à chaque membre de l’équipe : rédacteur, relecteur, correcteur, webmaster …

Oasis Workflow pour gérer les membres de l’équipe

Oasis Workflow a un peu le même concept qu’Edit Flow. La seule différence c’est qu’Oasis Workflow s’intéresse plus au « qui fait quoi » dans l’équipe. Autrement dit, il attribue un rôle précis à chaque membre de l’équipe pour pouvoir faire progresser le blog de manière harmonieuse.

Le plugin permet de mettre en place des alertes pour pouvoir faire un suivi de la production éditoriale à chaque étape accomplie. Il permet à chaque membre de l’équipe d’intervenir au bon moment, car de la création à la publication, chacun remplit un rôle précis et ponctuel.

Boxzilla pour insérer des boutons CTA

Tout contenu web, même lorsqu’il s’agit d’un article de fond informatif, poursuit un objectif commun : faire entreprendre une action au lecteur. Sur les sites e-commerce, l’action est mise en avant alors que sur un blog, le rédacteur doit inciter le lecteur sans pour autant mettre l’accent là-dessus. Il doit se montrer subtil et surtout insérer le bouton « Call to action » au moment opportun.

Le plugin Boxzilla vous aide justement à concevoir des boutons CTA pertinents et visuellement agréables à voir. Les CTA peuvent, grâce à lui, se présenter sous forme de petits formulaires ou de boîtes de dialogue.

Revive Old Posts pour rafraîchir les vieux articles

La mise à jour de vos vieux articles doit faire partie de votre stratégie éditoriale. Et dans certains cas, vous n’aurez pas besoin de toucher au contenu, mais seulement de republier les vieux contenus sur les réseaux sociaux. Le but : redonner une seconde vie à ces articles dont le contexte reste correct même plusieurs années plus tard. On parle ici des contenus froids ou des articles de fond pour lesquels les informations ne risquent pas de changer.

Avec Revive Old Posts, vous pouvez planifier la republication de vos vieux textes à succès sur les réseaux sociaux. Vous pouvez paramétrer l’extension pour qu’elle ne se charge que de certains types de contenus et pour planifier la fréquence de republication. Le tout se fait ensuite de manière automatique sans que vous ayez à faire quoi que ce soit. Cela vous laisse le temps de vous focaliser sur la rédaction de nouveaux contenus ou pour d’autres tâches urgentes.

Lire aussi – Twitter intégré à sa stratégie de content marketing … c’est possible !

Yoast SEO pour booster le référencement naturel

Quand on fait de la rédaction web, on doit apprendre les rouages de base du SEO ou référencement naturel. Parmi les basiques à ne jamais négliger, il y a les métadonnées à savoir la balise Title et la Meta description. Ces dernières apparaissent directement sur la page des résultats de recherche et ont pour mission d’informer brièvement les internautes sur le contenu de la page indiquée. Elles doivent être claires et accrocheuses.

La majorité des rédacteurs oublient de remplir les métadonnées. Avec le plugin Yoast SEO intégré à WordPress, vous trouverez facilement les cases à remplir pour les métadonnées. Outre les métadonnées, l’extension analyse en live la lisibilité de votre contenu. Un indicateur lumineux vous indique, selon la couleur, si votre texte est bien optimisé ou pas suffisamment. Un contenu web bien référencé a droit à un voyant vert donc si ce n’est pas le cas, revérifiez vos mots-clés, vos métadonnées, la structure du contenu …

A lire – Comment améliorer la lisibilité des contenus web ?

Notez que Yoast SEO existe sous deux versions : une gratuite et une payante. La version gratuite propose déjà toutes les bases essentielles pour améliorer la visibilité de votre page. La version payante vous donne accès à d’autres fonctionnalités supplémentaires.

Lire aussi – Réussir sur Internet : 6 techniques SEO à adopter

Smart Scroll Posts pour garder les internautes sur le blog

La durée de session de chaque internaute sur un site figure parmi les métriques affichées par les outils de suivi. Un internaute qui reste plusieurs minutes sur un site indique qu’il apprécie ce qu’il y trouve. C’est un signe de pertinence que les robots crawlers des moteurs de recherche ne manqueront pas de noter.

Seulement voilà : garder un internaute plus longtemps sur le site n’est pas facile surtout une fois qu’il aura lu le contenu qu’il est venu chercher. Il existe néanmoins des astuces comme les liens internes bien places ou la solution proposée par le plugin Smart Scroll Posts.

Grâce à cette extension, l’internaute peut continuer à faire défiler la page même lorsqu’il arrive à la fin du premier article consulté. En scrollant son écran, un autre contenu se charge automatiquement et l’Url de la page change sans que l’internaute s’en rende compte.

Selon vos envies, vous pouvez insérer cette fonctionnalité à l’ensemble de votre blog ou seulement à certaines catégories du blog.

Blog Designer pour personnaliser votre blog

En tant que système Open Source, de nombreux utilisateurs utilisent déjà WordPress pour créer un blog. Même si le CMS propose une multitude de thème, il est toujours mieux d’apporter quelques personnalisations à son site afin de se démarquer des autres. Le plugin Blog Designer vous propose justement cela.

Grâce à lui, vous aurez le choix entre cinq templates différents. Vous aurez aussi la possibilité de paramétrer les boutons de partage sur les réseaux sociaux, les couleurs de votre blog, la taille des polices utilisées …

Plus votre blog se démarque du lot, plus il attirera l’attention. Assurez-vous seulement de choisir un design cohérent avec votre thématique.

MonsterInsights pour garder un œil sur les statistiques

Le plugin MonsterInsights vous permet de garder un œil sur l’audience du blog. Il s’agit d’une extension de Google Analytics spécialement développée pour WordPress. Grâce à elle, vous accéderez à différents indicateurs de performance tels que le taux de rebond, le temps de lecture, le taux d’audience …

Chacune des métriques affichées vous aide à analyser le comportement de vos lecteurs. A terme, elles vous permettent de mieux connaître vos followers et, plus tard, d’anticiper leurs attentes.

Akismet pour se protéger des spams

En publiant un contenu sur un blog, il faut garder une chose en tête : vos contenus sont ouverts aux commentaires. D’une vue générale, tout le monde peut y laisser un petit mot. Le seul problème c’est que les commentaires vont aussi générer beaucoup de spam, néfaste pour votre référencement.

C’est là que le plugin Akismet intervient, car il permet de faire le tri entre les commentaires. Pour ce faire, il identifie les vrais commentaires issus d’internautes authentiques des commentaires intégrant des liens à but commercial. L’extension ne retiendra que les premiers et bloqueront les seconds. Résultat : plus de spams pour alourdir et nuire à votre SEO.

WP WriteUp pour ne pas oublier les points essentiels

Ce plugin est une sorte de pense bête pour ne rien oublier durant la rédaction des contenus. Grâce à l’accompagnement proposé par Octave, la pieuvre et mascotte de WP WriteUp, vous rédigerez chaque article comme il faut, sans rien omettre en termes de référencement.

C’est une extension fortement recommandée aux rédacteurs qui débutent juste en matière de rédaction SEO.

Digg Digg pour partager ses contenus en un clic

Alimenter régulièrement son blog en contenus de qualité est la base pour booster sa visibilité sur la toile. Le seul souci avec le SEO c’est que les résultats tardent à venir. Cela peut prendre plusieurs semaines à plusieurs mois avant que le blog n’atterrisse sur la première page des résultats de recherche.

Pour forcer un peu le destin, il est conseillé de partager ses contenus (surtout les meilleurs) sur les réseaux sociaux. Et mieux encore, il faut encourager vos lecteurs à les partager à leur tour pour profiter de leur audience sur les réseaux sociaux. Il va de soi que pour qu’ils consentent à les partager, il faut déjà que le contenu en lui-même les convainc. Ensuite, il faut leur donner le moyen de le partager facilement et c’est ce que le plugin Digg Digg leur permet de faire. En un seul clic, ils pourront faire le partage sur de nombreux réseaux sociaux.

Lors du choix des extensions, n’oubliez donc pas Digg Digg. Il est (normalement) compatible avec tous les thèmes WordPress.