(Mis à jour le: 24 juillet 2020)

Blogging : comment rester productif au fil du temps ?

 

Ouvrir un blog est un projet très emballant. A la seule idée d’y penser, toutes les idées affluent qu’on ne sait plus par où commencer. Prudence tout de même, car ce trop-plein d’idées peut vite causer votre perte. On ne vous dit pas de les ignorer, mais d’adopter un système de travail performant pour rester productif surtout au cours des six premiers mois de blogging. Voici de bonnes astuces pour vous aider.

Trouvez facilement un rédacteur professionnel sur Redigeons.com

Définissez des objectifs clairs

Durant le premier trimestre de blogging, on est encore très motivé et on veut tout faire comme il faut. A partir du quatrième mois, on ralentit un peu la cadence et on se demande où on va exactement. C’est justement pour vous éviter ce genre de réflexion qu’il faut mettre les objectifs au clair dès le début de toute rédaction. Vous devez même les établir avant de créer le blog.

La première question à se poser est : « Quel objectif poursuivez-vous à travers ce blog ? ». Peut-être voulez-vous en vivre, peut-être souhaitez-vous y promouvoir vos activités professionnelles, peut-être rêvez-vous d’y renforcer votre réputation … Quel que soit le but principal, il faut bien le définir afin de se donner les moyens de l’atteindre.

Etablissez un plan pertinent

Maintenant que vous avez déterminé votre objectif, essayez d’établir le plan éditorial qui va vous permettre de le concrétiser. Vous ne pouvez pas souhaiter de vous retrouver en tête de liste des résultats de recherche sans établir une stratégie de contenu efficace. Vous ne pouvez pas mettre en place un netlinking solide en rédigeant des articles qui n’ont absolument aucun rapport. Vous ne pouvez pas booster votre chiffre d’affaires en ligne sans promouvoir vos produits et votre e-réputation.

Autrement dit, quel que soit l’objectif à atteindre, il y a toujours un « comment » à élaborer. Faites en sorte que ce plan soit pertinent et progressif. Il faut qu1’il vous fasse avancer sûrement, même si pour cela, le travail va prendre un peu de temps. Vous pouvez même vous permettre d’acheter une formation SEO en ligne si vous jugez que vous ne maîtrisez pas encore parfaitement certaines facettes du blogging. La formation fera déjà partie de votre stratégie.

Button Name

Mettez sur pied votre calendrier éditorial

Même si vous vous dites que le blogging sera une passion ou un passe-temps, il ne faut jamais négliger le calendrier éditorial. C’est une sorte de cahier de charges qui vous aidera à franchir les différents échelons qui mènent au but principal. Globalement, le calendrier servira de remparts pour ne pas sortir du sujet, de la thématique, de vos objectifs … On y trouvera :

  • La thématique globale du site ;
  • Les différents sujets qui s’y réfèrent et que vous allez développer dans vos articles ;
  • Les mots-clés à intégrer dans chaque texte ;
  • Les dates de rédaction et de publication prévue : normalement, la rédaction doit être planifiée 15 jours avant la publication ;
  • Les urls sources qui donneront une idée de la structure à adopter ;
  • Les arguments essentiels à utiliser dans le texte …

Le calendrier peut fournir d’autres informations comme le nom du rédacteur à qui vous allez confier la rédaction, les numéros des textes … N’hésitez pas à y insérer toutes les informations importantes pour ne rien oublier le cas échéant.

Lire aussi : Blog inactif : comment le relancer ?

Faites attention à vos priorités

On insiste bien sur le terme « important », car au début du blogging, on se laisse souvent transporter par l’excitation. Résultat, on perd un peu de notre sobriété et on tend surtout à prioriser les choses futiles. Le calendrier servira à éviter cela puisque vous allez trouver des  idées de sujets pertinents à propos de votre thématique. Ce sont ceux qui vous permettront d’asseoir la base de votre activité éditoriale. Une fois ce premier jet de textes prioritaires listés, vous pourrez les améliorer ou les développer par des sujets secondaires.

Ici, on applique la loi de Paréto ou la loi des 20/80. Celle-ci stipule que les 20 % de vos actions doivent générer les 80 % de vos résultats. C’est pour cela qu’on parle de sujets prioritaires qui représentent les 20 % qui vont lancer votre blog. Si parmi les 20 sujets que vous avez listés, deux d’entre eux sont susceptibles de vous apporter plus de trafic, pourquoi ne pas vous concentrer sur eux et laisser les 18 autres pour le moment ?

Prenez même le temps de rédiger un bon article par semaine pour vraiment miser sur la qualité au lieu de vous précipiter sur cinq articles par semaine pour obtenir une qualité médiocre.

Lire aussi : Comment écrire facilement un bon article de 1000 mots

Commencez à rédiger

Une fois la ligne éditoriale est réalisée et les tâches prioritaires sont déterminées, commencez à rédiger. N’attendez pas que le calendrier de l’année soit plein pour vous mettre à la rédaction sinon, vous ne commencerez jamais. En fait, il faut seulement insérer les sujets majeurs dans le calendrier. Vous en ajouterez d’autres au fil des semaines et en fonction des saisons et des évènements qui surviennent. Vous devez d’ailleurs laisser quelques créneaux de libre dans votre emploi du temps afin d’être disponible pour les actualités.

De ce fait, après avoir fait le tour général de la thématique, passez à la rédaction. Gardez ensuite en tête que maintenant que vous avez commencé, vous vous rapprochez de votre objectif. Cela vous motivera d’article en article.

Attention, même si les contenus sont la base de votre référencement et de votre visibilité sur le web, il ne faut pas chercher la perfection à tout prix. Il faut juste faire de votre mieux en respectant les consignes de la rédaction web. A force de chercher la perfection, vous ne ferez que reporter encore et encore et les choses n’avanceront pas. Et à force de procrastiner, la qualité ne sera plus au rendez-vous. Donc, commencez ! Vous aurez tout le temps plus tard pour améliorer, corriger, rajouter des informations …

Lire aussi – comment rédiger un bon brief en rédaction web ?

Adoptez votre propre rythme

Vous faites du blogging votre métier ou un simple passe-temps ? Dans les deux cas, il faut trouver un bon rythme, celui qui vous convient, et vous en tenir. Souhaitez-vous rédiger et publier sept articles par semaine à raison d’un article par jour ? L’ambition est saluée, mais ne vous précipitez pas. Il faut savoir que même si le blogging est passionnant, on peut vite se retrouver à court de sujets et d’idées. De plus, êtes-vous sûr de pouvoir publier un article par jour ?

Sachez que c’est votre rythme que vous allez imposer à vos lecteurs. Si vous les habituez à un article par jour vers le début de la soirée et que vous avez eu un empêchement important, ils seront déçus de ne pas vous trouver à votre rendez-vous habituel. Certes, vous pouvez toujours vous excuser plus tard, mais cette seule absence aura suffit pour vous faire perdre quelques lecteurs. Pour éviter pareille déconvenue, mieux vaut rester réaliste et humain. Planifiez un article tous les trois jours ou un par semaine. Cela vous laissera le temps de souffler un peu et de rassembler de nouvelles idées.

Vos lecteurs seront ensuite ravis de vous retrouver, même si c’est une fois par semaine. Au moins, ils auront droit à des articles de qualité et bien réfléchi. Bien sûr, les résultats mettront plus de temps à venir avec ce rythme, mais comme on a dit plus haut, mieux vaut avancer doucement, mais sûrement. Avec cette technique, vous pouvez être sûr d’être encore productif au bout des six premiers mois. Alors qu’avec un rythme frénétique dès le début, trois mois seulement suffiront pour vous faire capituler.

 

Commander des textes SEO

Débutez chaque journée avec les tâches les plus lourdes

On appelle cela « avaler le crapaud ». Pour chaque journée de travail, listez les tâches que vous aurez à réaliser et commencez par les plus lourdes et les plus rebutantes. Une fois cette difficulté passée, le reste de la journée s’écoulera doucement.

Si vous réussissez à adopter cette technique au quotidien, vous irez loin dans le blogging. La raison est que vous finirez les missions les plus difficiles assez tôt et aurez plus de temps pour vous concentrer sur autre chose.

Ne vous découragez pas

Le blogging peut être assez chronophage une fois la routine installée surtout qu’on se focalise sur un seul thème. Pour ne pas craquer en chemin, il faut vous motiver. Comment ?

Pensez au chemin que vous avez déjà fait jusqu’ici et aux résultats que vous avez déjà obtenus. Pensez au nombre d’abonnés qui ne cesse d’augmenter chaque jour. Pensez aux commentaires et aux réactions que vous avez obtenus sur votre dernier article même s’il s’agit de critiques. Pensez aux sacrifices que vous avez déjà faits pour en arriver là. Pensez aux reconnaissances que les lecteurs vous témoigneront avec vos conseils avisés …

Si besoin est, travaillez sur vous-même. Qu’est-ce qui vous démotive à ce point ? Comment pouvez-vous redresser la barre ? Avez-vous besoin d’une petite formation ? Quelles que soient les difficultés rencontrées, restez positif et chassez toutes les pensées déprimantes.

Ne vous mettez pas la pression inutilement

Bien sûr, vous devez respecter les deadlines et les livraisons, mais ce n’est pas une raison pour autant de vous mettre la pression. D’ailleurs, c’est pour cela qu’il faut établir un délai de 15 jours entre la rédaction et la publication. N’attendez tout de même pas le dernier jour pour tout écrire. Commencez assez tôt pour ne pas avoir à tout faire au dernier moment.

Aussi, dites-vous que vous n’en êtes qu’à vos débuts. Les petites erreurs du débutant sont alors tolérées donc évitez de vous réprimander pour tout. Vous n’avez pas atteint vos objectifs cette semaine ? C’est dommage, mais vous ferez mieux la semaine suivante. Vous trouvez vos textes fades et peu attirants ? Essayez de les reprendre pour les améliorer.

Restez toujours positif, car c’est ainsi que vous avancerez.

Planifiez et anticipez

Cette semaine, vous vous sentez plus productif ? Très bien, écrivez plus et planifiez les textes en plus. Vous prévoyez de prendre un petit congé ? Prenez de l’avance et planifiez les articles pour faire en sorte de garder une bonne fréquence dans la publication. Un évènement important se rapproche ? N’attendez pas que vos concurrences prennent de l’avance pour vous mettre à rédiger à votre tour. Anticipez les fêtes comme Noël, la Saint-Valentin, Pâques, les vacances d’été, la rentrée scolaire et publiez au bon moment. Ici, on parle du contenu saisonnier à anticiper.

Et quitte à planifier les tâches, n’oubliez pas de planifier les partages sur les réseaux sociaux.

Ne vous éparpillez pas

Quand vous commencez, évitez de faire plusieurs tâches à la fois. Vous établissez le calendrier éditorial, passez du temps dessus avant de passer à autre chose. Vous cherchez des mots-clés relatifs à un sujet, concentrez-vous là-dessus pour pouvoir démarrer la rédaction.

Pour avancer rapidement, faites une chose à la fois pour que la qualité soit toujours au rendez-vous.