(Mis à jour le: 27 mars 2020)

Le web a beau couvrir le monde entier, sans les rédacteurs, il serait totalement inutile. C’est effectivement grâce à ces derniers que les milliards d’internautes sis à travers le monde trouvent des réponses à leurs questions sur Internet. C’est aussi eux qui alimentent les sites marchands et les sites professionnels et contribuent ainsi à faire évoluer leur chiffre d’affaires. Être rédacteur est donc un métier d’importance capitale souvent sous-estimé. Pour faire ce métier, différentes compétences et qualités sont exigées.

Quelles missions incombent au rédacteur ?

Qu'est-ce qu'un rédacteur web ? Quelles sont ses missions ?

Quelles missions incombent au rédacteur ?

Travaillant souvent dans l’ombre, le rédacteur est la personne la moins connue du public et pourtant, c’est sa plume que vous lisez tous les jours sur le web. Sans son travail et son acharnement à vous donner des contenus de qualité, vous n’obtiendrez aucun résultat pertinent lors de vos recherches sur les moteurs de recherche. Au-delà de la simple écriture, ce professionnel remplit, chaque jour, diverses missions :

Il se renseigne sur les besoins de ses clients :

Un autre veut un texte sur la mécanique tandis qu’un autre demande un article sur l’économie. Quelle que soit la thématique abordée, un rédacteur professionnel saura l’aborder avec professionnalisme. Sa polyvalence est l’une des qualités principales qu’on recherche chez lui.

Il étudie la faisabilité du projet pour respecter le délai imposé :

Notez que chaque article doit être livré à une échéance précise. Un bon rédacteur saura respecter ce délai en tenant toutefois compte de la faisabilité du projet. Il ne suffit pas au client de commander un texte de 3 000 mots à rendre dans une petite heure pour que le rédacteur se mette au travail.

Certes, une personne très rapide pourra (peut-être) fournir un tel volume en une heure, mais elle ne pourra pas assurer la qualité du fond du contenu. Il est effectivement impossible de faire des recherches et terminer la rédaction en un délai aussi court. Un professionnel saura organiser son temps de travail en tenant compte des impératifs pour pouvoir rendre un article de grande qualité.

Il lance des recherches sur son sujet :

Une fois le délai étudié, le rédacteur entame la plus grande partie de son travail : les recherches. Contrairement à ce que l’on pense, ce professionnel ne fait pas qu’aligner des mots. Il ne passe à cette étape qu’une fois qu’il aura toutes les informations nécessaires en main et qu’il aura une maîtrise, même minime du sujet. Un rédacteur ne peut pas sortir un bon texte sur un thème qu’il ne comprend pas. C’est pour cela que certains préfèrent se spécialiser sur des thématiques précises pour ne pas décevoir leurs clients.

A part trouver les informations qui serviront à alimenter le contenu, il doit aussi trouver les mots-clés principaux à utiliser ainsi que les expressions appartenant au champ lexical de son thème principal. Pour cela, il peut se baser sur les suggestions de Google, mais la maîtrise d’un outil dit générateur de mots-clés est une qualité appréciée. Il saura ainsi choisir les termes qui permettront de bien optimiser le contenu.

Il trie et analyse chaque information :

Maintenant qu’il a obtenu tous les renseignements qui se réfèrent à son sujet, le rédacteur analyse chacun d’entre eux pour s’assurer de leur véracité, de leur actualité et de leur qualité. Un bon rédacteur sait qu’il ne suffit pas de citer les informations une à une, mais de les creuser pour garantir un contenu pratique aux internautes. Il se doit de rapporter des faits vrais, actuels et pertinents.

Chaque information validée doit ensuite être analysée pour déterminer s’il s’agit d’un renseignement capital à placer en premier dans le texte ou d’un renseignement secondaire qui peut développer certains arguments. Le tri est essentiel pour éviter la redondance d’idées et les répétitions.

Rédacteur Web

Les secrets des rédacteurs web qui réussissent

Il esquisse un plan :

Comme au lycée, le rédacteur SEO établit un plan sur un brouillon avant de commencer la rédaction proprement dite. Dans ce plan, il note le titre principal, l’introduction, les sous-titres à développer et, éventuellement les sous-sous-titres. Ce qui est certain c’est qu’un vrai professionnel saura qu’en matière de rédaction web, ce sont les informations les plus importantes qui mènent la danse. C’est la technique de la pyramide inversée.

En établissant son plan, le rédacteur sait déjà s’il lui faut insérer des sous-titres ou non. Il sait toutefois qu’un sous-titre ou un sous-sous-titre ne peut aller seul, mais qu’il lui en faut deux au minimum.

Et en fonction des consignes obtenues, il peut insérer une balise Title et une meta description dans son plan. Tous les clients n’en demandent pas, mais il lui faut s’en enquérir auprès de son client dès la prise de commande.

Il commence la rédaction proprement dite :

Ce n’est qu’une fois toutes les étapes précédentes franchies que le rédacteur peut commencer à rédiger. Il tiendra évidemment compte de son plan, des informations trouvées à insérer dans le bon ordre, des mots-clés choisis, de la longueur de texte demandée et du ton voulu par le client.

Notez que dans la plupart des cas, les clients imposent un style de rédaction précis et un ton à adopter. Un bon rédacteur saura s’y plier et basculer facilement de l’un vers l’autre.

Il relit et s’auto-corrige :

Une fois la rédaction terminée, le rédacteur relit son texte en entier pour essayer de détecter, par lui-même, les éventuelles fautes de tournure de phrase, d’orthographe et de grammaire. Il peut ensuite utiliser un logiciel de correction pour faire une deuxième vérification sans s’y fier totalement. Ce genre d’outils a souvent ses limites donc ses compétences et sa maîtrise de la langue de rédaction doivent prendre le dessus.

Parfois, il est conseillé au rédacteur de relire une dernière fois son texte au lendemain de la rédaction quand il aura l’esprit plus clair. Et bien sûr, une relecture à haute voix est meilleure puisque permet de détecter les absences de ponctuation.

Il livre son texte tout en se mettant à la disposition du client en cas de retouches à faire :

Le rédacteur, même professionnel, n’est pas parfait. Il peut arriver que le client lui demande certaines retouches, que ce soit au niveau du style de rédaction ou du fond du contenu. Il doit alors rester disponible pour apporter les corrections demandées rapidement.

Pour éviter trop de retouches, il doit demander au client plus de détails sur son projet dès la prise de commande surtout quand ce dernier ne fournit pas de consignes claires. En cas de projet d’envergure, établir un calendrier éditorial et un cahier de charges à faire valider par le client serait plus sage. Cela éviterait les malentendus et les incompréhensions.

Quelles sont les qualités recherchées chez un professionnel ?

Les Qualités d'un Bon Rédacteur Web

Quelles sont les qualités recherchées chez un professionnel ?

Au vu de toutes les missions qui lui incombent, il est maintenant plus facile de déterminer les qualités que doit avoir un rédacteur professionnel. Il s’agit principalement de :

La polyvalence :

Comme on a dit plus haut, être polyvalent est une qualité très appréciée. Néanmoins, il reste possible de se limiter à certaines thématiques pour ne pas décevoir ses clients. Puisque vos spécialités ont été précisées dès le départ, le client reste ensuite libre de vous contacter ou non en fonction de ses besoins. Dans tous les cas, savoir s’adapter à toutes les thématiques serait un bon point pour vous.

Et qui dit polyvalence ne se réfère pas seulement aux thématiques traitées. Cela concerne aussi votre capacité à exécuter plusieurs types de contenus web : article de fond, actualités, fiches produits, communiqués de presse, landing page, livre blanc …

Le référencement SEO :

La différence entre un simple rédacteur et un rédacteur web c’est le référencement. Alors que le premier écrit pour écrire, le second écrit pour venir en aide au public et pour améliorer la visibilité du site de destination sur le web.

Pour ce faire, il doit maîtriser les techniques de base du référencement naturel comme l’insertion de mots-clés, l’utilisation de la sémantique et du champ lexical, l’utilisation des balises Hn et même des techniques plus complexes comme le netlinking.

Bien sûr, avoir des compétences plus poussées en matière de SEO serait un véritable plus donc n’hésitez pas à suivre des formations.

Le webmarketing :

Même en rédigeant un article de blog, le rédacteur seo doit travailler au cœur du webmarketing puisque son travail y est étroitement lié et ce, même s’il ne rédige pas de textes publicitaires.

Il doit maintenir une bonne communication avec les responsables webmarketing de l’agence pour qui il travaille, car ces derniers peuvent lui transmettre des consignes quant aux contenus à rédiger.

Il peut être, lui-même, webmarketeur, et établir lui-même son calendrier éditorial en fonction des besoins de son entreprise. Grâce à une fibre marketing, il saura déterminer les réelles attentes de ses lecteurs et y répondre parfaitement.

La curiosité :

On dit souvent que c’est un vilain défaut, mais c’est ce qui permet au rédacteur d’évoluer et de proposer des contenus pertinents. Sans sa curiosité naturelle, il n’aurait pas une si bonne culture générale or, cela est essentiel pour pouvoir aborder diverses thématiques.

Sa curiosité ne doit pas se limiter aux recherches qu’il mène dans le cadre des textes qu’on lui confie. Cela doit aussi se référer au domaine de la rédaction web en général et des travaux du web. Le rédacteur est ainsi encouragé à élargir ses compétences en apprenant à utiliser les éditeurs, à en apprendre davantage sur les autres techniques de référencement, à mieux connaître les codes Html … D’une manière ou d’une autre, cela fera affluer les contrats devant lui.

Rédacteur Web SEO

Les qualités d’un rédacteur web SEO

La maîtrise de la langue de rédaction :

Que vous rédigiez en français, en anglais, en italien, en espagnol, en allemand … vous devez avoir une parfaite maîtrise de la langue de rédaction. Vos textes ne doivent ainsi contenir aucune faute d’orthographe et de grammaire d’où l’intérêt de faire des relectures et d’utiliser des correcteurs.

Notez bien qu’un texte bourré de fautes est un texte qui fait fuir les lecteurs aussi pertinent soit votre contenu.

L’esprit d’analyse et de synthèse :

Un bon rédacteur doit toujours faire des recherches, sans forcement être sûr de la véracité des informations trouvées. Il doit savoir les vérifier pour les authentifier. Il doit également être apte à faire la synthèse de tous les renseignements de sorte à les résumer dans la longueur de texte souhaité.

Il arrive effectivement qu’un sujet naissance à un gros volume de recherches, mais qu’au final, il faut les résumer en un court paragraphe. En faire la synthèse et le résumé sans négliger tous les arguments principaux est essentiel.

Lire aussi :

L’organisation et l’autodiscipline :

La plupart des rédacteurs travaillent en freelance. Ils doivent savoir s’organiser pour ne pas négliger leur travail. Établir un bon planning est conseillé pour que la vie familiale n’empiète pas trop sur la vie professionnelle et vice-versa.

Si besoin est, rejoindre un espace de coworking est conseillé pour être mieux concentré et plus organisé. N’oubliez pas que le rédacteur a des délais à respecter donc tâchez de prendre de l’avance pour avoir le temps de relire et de corriger.