(Mis à jour le: 2 mars 2020)

Depuis l’apparition d’Alexa ou de Google Home, on peut déjà imaginer à quel point la recherche vocale va révolutionner le monde. Celle-ci commence effectivement à gagner du terrain, chamboulant un peu notre stratégie SEO. Face à elle, les techniques de référencement habituelles qu’on connaît deviennent tout à coup insuffisantes, voire obsolètes qu’il nous faut vite y remédier. L’urgence concerne surtout l’univers du e-commerce, car les internautes utilisent de plus en plus la recherche vocale pour trouver des produits. La tendance est telle qu’elle a donné naissance au voice commerce. Comment faire en sorte que les fiches produit y orientés ?

Recherche vocale et voice commerce : de quoi s’agit-il ?

Recherche vocale et voice commerce

Recherche vocale et voice commerce : de quoi s’agit-il ?

Grâce à une intelligence artificielle, les internautes peuvent désormais utiliser leur voix pour lancer une recherche sur Internet. C’est ce qu’on appelle recherche vocale. Elle diffère de la recherche textuelle qui consiste à utiliser le clavier pour saisir sa requête dans le moteur de recherche.

Le Voice Commerce ou commerce vocal, quant à lui, désigne le fait d’utiliser la recherche vocale pour faire ses achats en ligne.

Selon les observations de Google, environ 20 % des recherches lancées se font aujourd’hui par le biais de la voix tandis que près de 40 % des internautes y ont déjà fait appel, au moins une fois. Ces chiffres indiquent que pour le moment, la recherche vocale reste loin derrière la recherche textuelle, mais elle progresse vite surtout chez les mobinautes.

Il est donc temps de s’y préparer et la meilleure manière de le faire c’est d’optimiser dès maintenant ses fiches produit, et plus globalement son contenu, pour la recherche vocale.

Comment optimiser ses fiches produits pour la recherche vocale ?

Le lancement grandissant de la recherche vocale sur Internet apporte de nombreux changements que ce soit auprès des internautes ou des e-commerçants. Alors que pour les premiers, les choses se simplifient davantage, pour les seconds, cela se complique un peu. En effet, pour devenir un acteur majeur du Voice Commerce, les sites marchands doivent revoir leur stratégie SEO et plus précisément le référencement de leurs fiches produits. Ces dernières doivent être orientées voice commerce et pour cela, plusieurs points doivent être revus.

Comment optimiser une fiche produit pour la recherche vocale

Comment optimiser une fiche produit pour la recherche vocale ?

Votre e-boutique est-elle orientée mobile ?

On sait déjà que l’indexation mobile est actuellement un critère SEO indispensable pour accroître sa visibilité en ligne. Pour la recherche vocale et le commerce vocal, son rôle est plus important encore.

Pourquoi ? Parce que la majorité des recherches vocales se font sur mobile. Si votre site n’est pas mobile friendly, il n’a aucune chance d’apparaître dans les résultats affichés par les moteurs de recherche sur les smartphones et les tablettes.

De ce fait, si votre site n’est toujours pas indexé Mobile First (ce qui devrait pourtant être le cas depuis le temps qu’on en parle), il faut y remédier au plus vite. Non seulement, cela va améliorer votre visibilité suite aux recherches vocales, mais cela aura une influence positive sur l’ensemble de votre référencement.

Comment définissez-vous vos produits ?

Chaque fiche produit content forcement une définition du produit ou une courte description. Si, après lecture de ce que vous avez mis en ligne vous n’en voyez pas, alors il faut les mettre à jour.

Pour répondre aux besoins du Voice Commerce, chaque fiche produit doit avoir une définition courte. N’allez pas au-delà de 30 mots, car dans le reste de la fiche, vous aurez la liberté d’entrer dans plus de détails. Ici, on souhaite seulement une définition courte, mais concise.

Utilisez-vous à bon escient la sémantique ?

La sémantique consiste à utiliser le mot-clé principal dans la fiche, mais pas seulement. Il faut aussi y glisser les termes qui appartiennent à son champ lexical et qui sont cohérents. Le choix des mots est alors essentiel, car il faut les utiliser sans sortir du contexte.

Retenez bien que depuis quelques temps déjà, Google effectue à chaque fois une analyse contextuelle des contenus indexés. S’il juge que vous n’utilisez pas à bon escient la sémantique, votre fiche produit sera relégué loin derrière la première page des SERPs.

Pour éviter cela, utilisez un outil d’optimisation de contenu. Il vous indiquera si le niveau d’optimisation est correct, insuffisant ou trop prononcé. Parmi la large palette d’outils qui existent, nous vous conseillons YourText.guru ou 1.fr. Ces derniers ont la capacité de vous proposer divers vocabulaires ayant un lien avec la requête cible. Et ils disposent, évidemment, d’un outil d’analyse d’optimisation SEO. Insérez autant de mots-clés nécessaires jusqu’à atteindre le niveau d’optimisation correct. Et évitez autant que possible la sur-optimisation, car Google n’apprécie pas du tout ce genre de technique.

Aussi, puisque vous aurez plusieurs mots à insérer, faites-en bon usage et insérez-les de manière naturelle. Il ne faut pas se contenter de les cites les uns après les autres.

Comment jugez-vous l’expérience utilisateur (UX) ?

Là encore, rien de nouveau pour l’e-commerçant que vous êtes. Vous savez déjà à quel point l’expérience utilisateur est important pour le SEO donc rien de contraignant là-dessus. Vous devez juste vous assurer que tout est en ordre de ce côté. Si ce n’est pas encore le cas, veillez à prendre les mesures qui s’imposent.

Parmi elles, il y a la simplification de l’accès aux catégories de produits vendus sur votre site. Ensuite, il y a la description de chaque produit. Prenez soin à donner le plus de détails possibles, car avec la vente en ligne et même suite à une recherche vocale, l’internaute n’a pas la possibilité de voir directement le produit. Le fait que vous donniez une description complète, claire et compréhensible lui permet d’imaginer le produit et surtout de s’imaginer avec.

Retenez aussi que lors d’une recherche vocale, l’internaute aura tendance à mieux préciser ses requêtes. Ainsi, au lieu de seulement écrire « robe droite jaune », la personne qui lance la recherche dira « Ok Google, regarde si Zara a des robes droites de couleur jaune ou jaune moutarde « . La seconde requête est ainsi mieux reformulée, plus détaillée et aussi plus précise. Prenez donc soin de préciser dans vos fiches concernant vos robes jaunes qu’elles sont de coupe droite et existe aussi en jaune moutarde ou en d’autres couleurs si vous en avez. N’oubliez pas non plus la taille, la longueur, le style, la matière …

Utilisez-vous assez de questions dans vos fiches produits ?

Lorsque l’internaute lance une recherche vocale, il le formule souvent sous forme de question. Vous devez donc en utiliser dans vos fiches, mais attention, ne prenez que les plus pertinentes. Comment les trouver ? Utilisez des outils comme Answer The Public.

Ce dernier vous donne toutes les questions que les internautes se posent souvent à propos d’un produit. Les questions sont classées par W ce qui nous donne, en français le Où, Comment, Quoi, Pourquoi, Quand, Qui …

Prenez les questions courantes qui tournent autour du produit et apportez-y des réponses dans votre fiche. A part Answer The Public, vous pouvez aussi vous baser sur votre connaissance de vos cibles pour trouver les bonnes questions auxquelles répondre. Cela signifie qu’en amont, vous devez d’abord apprendre à connaître vos clients afin d’apporter des solutions précises à leurs problèmes.

Si par exemple, vous ciblez les mères au foyer, vous savez qu’elles sont friandes d’appareils électroménagers qui pourraient leur faciliter le quotidien. Mettez alors en avant les avantages de vos appareils électroménagers. Répondez au pourquoi ont-ils été créés, au comment les utiliser, au où les trouver, au quelles fonctionnalités vont-ils proposer … Si les femmes ciblées trouvent en eux les solutions à leurs problèmes, elles vont l’acheter. Mais avant l’achat, il faudrait d’abord que votre fiche leur parvienne suite à une requête vocale. Les femmes au foyer, toujours ayant les mains occupées utilisent beaucoup le Voice Commerce.

Enfin, retenez que les questions sont un bon moyen pour atteindre la position zéro dans les résultats de recherche.

Besoin d'aide ! Contactez-nous ...

Avez-vous atteint la position zéro ?

Si vous avez bien travaille votre référencement et avez applique les techniques pour atteindre la position zero, normalement, vous devez voir le résultat dans les SERPs. Cela se traduit généralement par un extrait de votre fiche affiché en featured snippet.

Seul Google décidera de la partie la plus pertinente qui mérite cet emplacement. Mais il existe des astuces pour influer subtilement sur sa décision donc utilisez-les.

Pour rappel, outre la technique du question-réponse, les fiches conseils, les tutoriels, les guides d’achats sont également de bonnes astuces pour essayer d’atteindre la position zero. De plus, ils apportent plus de valeur ajoutée à vos fiches produits.

Le Voice Commerce ou commerce vocal

Comment adapter vos contenus à la recherche vocale ?

Utilisez-vous les bonnes expressions clés ?

Comme nous l’avons expliqué plus haut, la requête à l’oral est beaucoup plus longue qu’à l’écrit. Cela signifie que vous devez structurer votre fiche produit à partir de ces longues requêtes qu’il faut désormais utiliser en tant qu’expressions clés.

Pour optimiser les fiches produits pour la recherche vocale, on ne s’appuie plus uniquement sur de simples et courts mots-clés. On doit utiliser des questions clés auxquelles on va apporter des reposes clés. La définition qu’on a évoquée plus haut le prouve. Autrement dit, il faut privilégier les mots-clés de longue traîne.

Avez-vous pensé à votre référencement local ?

La grande majorité des recherches vocales utilisées dans le cadre du Voice Commerce nécessitent des réponses claires et immédiatement accessibles. Si un internaute demande par exemple où trouver une paire de mocassins ? Cela signifie que selon les réponses apportées, soit il va passer commande en ligne soit il va se rendre jusqu’au magasin indiqué. Autrement dit, il s’attend à obtenir des réponses dans les environs et non à l’autre bout du monde.

Il faut donc améliorer votre SEO local de sorte à figurer parmi les premiers résultats locaux qui apparaissent. Pour ce faire, à part mettre en ligne des fiches bien renseignées, pensez aussi  bien renseigner l’adresse de votre boutique, les horaires et jours d’ouverture, les contacts … En d’autres termes, il vous faut remplir la fiche Google My Business correctement.

Besoin d'aide ! Contactez-nous ...