(Mis à jour le: 30 octobre 2020)

Netlinking : comment reconnaître un lien de qualité ?

Les liens … on en parle et reparle, mais savez-vous exactement de quoi il retourne et comment faire pour juger leur qualité ? En matière de SEO, tous les liens ne se valent pas. Il en existe d’ailleurs plusieurs formes dont certaines sont plus sollicitées que d’autres pour diverses raisons. D’une vue globale toutefois, il est important d’apprendre à juger la qualité d’un lien pour que ce dernier influe positivement sur le référencement du site.

Trouvez facilement un rédacteur professionnel sur Redigeons.com

Contacter nous pour commander des textes

A quoi servent les liens ?

Les liens servent à lier plusieurs pages sur le web. La liaison peut se faire entre les pages d’un même site, on parle de liens internes, ou entre des pages appartenant à deux sites différents, on parle de liens externes. Interne ou externe, les liens jouent un rôle essentiel en matière de SEO et de classement dans les résultats de recherche. Les liens externes ont toutefois plus de poids et voici pourquoi …

Découvrez les différents types de liens qui existent

Les liens internes visent surtout à améliorer la structure du site. Ils facilitent la navigation des internautes et améliorent ainsi l’expérience utilisateur (UX). Bien qu’ils soient nécessaires, ils ne constituent pas un vote éditorial pour le classement du site dans les SERPs.

Les liens externes ou backlinks, quant à eux, visent à augmenter la popularité d’un site. Pour cause, lorsqu’un site A effectue un lien vers un site B, c’est que A redirige son audience vers B. B gagnera ainsi en notoriété puisque chaque lien externe obtenu est considéré comme une recommandation. Evidemment, si le site A a jugé bon de vous recommander à ses lecteurs, c’est parce qu’il a trouvé votre contenu de qualité et pertinent. Pour les moteurs de recherche, un lien externe est un vote éditorial tout à fait recevable pour classer le site. Ainsi, plus un site a de liens externes, plus il est susceptibles de grimper dans les résultats de recherche. Notez seulement que le nombre ne sera pas le critère décisif, mais la qualité de chaque backlink obtenu.

Et d’une vue globale, les liens permettent aux moteurs de recherche de découvrir de nouvelles pages et de les indexer. Il faut savoir que seules les pages indexées auront leur place dans les résultats de recherche. Et comme toujours, la qualité est un critère primordial pour convaincre les robots de les insérer dans les SERPs.

En savoir plus sur le netlinking

Comment juger la qualité d’un lien ?

Comment juger la qualité d’un lien ?

Comme on vient de le voir, seuls les liens de qualité (qu’ils soient internes ou externes) améliorent la notoriété et le positionnement des sites dans les SERPs. Mais comment savoir si les liens effectués et obtenus ont la qualité nécessaire ? Plusieurs points doivent être retenus …

On veut des liens réellement « indépendants »

Qu’appelle-t-on par liens indépendants ? Ce sont des liens externes qui ne font pas partie d’un réseau de sites.

Il faut comprendre que pour obtenir un maximum de backlinks, certains webmasters créent un réseau de sites qu’ils relient entre eux. L’astuce est ingénieuse, mais il ne faut pas en abuser. Si Google détecte le pot-aux-roses, il va seulement ignorer ces liens et résultat : ils ne contribueront pas à améliorer votre référencement.

On veut de nouveaux backlinks

Ce point rejoint un peu le précédent. Lorsqu’on gère un réseau de sites, on va avoir tendance à toujours relier les mêmes sites. De ce fait, le site A peut recevoir plusieurs backlinks du site B, même s’ils sont insérés sur différentes pages. Bien sûr, si le site B a une forte notoriété, cela va contribuer à améliorer le SEO du site A.

Néanmoins, la valeur de ce backlink sera faible par rapport à un backlink émis depuis un site qui n’a jamais effectué de lien vers le site A. C’est ce qu’on appelle « nouveau backlink ». Autrement dit, il est mieux d’obtenir quelques liens issus de sites n’ayant jamais émis de liens vers le site à référencer auparavant que d’avoir plusieurs liens émanant des sites déjà référents.

Plus vous aurez de nouveaux liens externes, plus la popularité sera au rendez-vous.

On veut des liens émanant de sites à forte autorité

Un site d’autorité est un site dont la notoriété n’est plus à faire. C’est un site influent que les moteurs de recherche classent souvent parmi les premiers résultats.

Comment savoir si le site d’où provient le lien est d’autorité ? Il faut utiliser un outil comme MajesticSEO. Ce dernier affiche différentes données concernant un site dont le fameux TrustFlow ou indice de confiance. Lorsque ce chiffre est élevé, cela signifie que les internautes lui font confiance et qu’il a une bonne audience. Lorsque ce genre de site émet un lien vers votre page, cela signifie qu’il vous juge à la hauteur des attentes de ses lecteurs et que de ce fait, vous avez votre place parmi les grands. Pour les moteurs de recherche, c’est évidemment un critère de qualité décisif, mais il faudra faire en sorte de garder ce niveau jour après jour.

A lire – 6 pratiques SEO pour obtenir des backlinks de qualité

Conseil important :

Vérifiez toujours l’autorité de vos backlinks, car si les meilleurs vous feront grimper de quelques échelons, les plus médiocres vous tireront vers le bas ou pire, vous feront écoper d’une pénalité. De ce fait, supprimez les liens issus de sites médiocres, peu pertinents et surtout de sites non indexés ou pénalisés.

Dans le même contexte d’autorité, on tient à vous parler de la « théorie des poignées de main ». Cela signifie qu’à défaut d’obtenir des backlinks de sites influents, mieux vaut en obtenir des sites vers lesquels ils ont émis un lien.

Par exemple, le site A vous appartient. Le site B est le site très influent, mais malheureusement, il n’a pas jugé bon de pointer vers vous. Il a par contre émis un lien vers un site C donc essayez d’obtenir un lien de ce site C. C’est mieux que de se contenter de liens venant de sites médiocres.

On veut des liens pertinents et cohérents

Votre site est axé sur la décoration florale et un site axé qui vend des fleurs émet un lien vers vous ? Ce n’est pas mal du tout. Il ne vous reste plus qu’à vérifier l’autorité dudit site émetteur.

Par contre, si vous obtenez un lien depuis un site qui parle de santé animale, il faut le supprimer au plus vite, même si le site émetteur a une forte autorité.

Pourquoi ? Tout simplement parce que vos thématiques n’ont rien de complémentaires ou de semblables. Vous travaillez dans deux mondes qui n’ont rien de commun et pour les moteurs de recherche, le lien sera tout, sauf naturel et pertinent. La qualité ne sera pas au rendez-vous.

Ce point explique pourquoi les moteurs de recherche tiennent compte des mots-clés insérés dans les URLs. Il suffit aux robots de trouver des mots cohérents entre les deux sites pour valider ou non la liaison émise. Cela ne signifie pas que vous allez insérer plusieurs mots-clés dans vos URLs. Il faut juste y insérer les bons pour que les robots puissent analyser la thématique et la sémantique.

Pour le premier exemple, vendeurs de fleurs à décoration florale, le mot-clé « fleur » sera présent dans les Urls des deux sites liés ce qui est un critère de pertinence essentiel.

A lire – Structure des urls : comment la rendre SEO friendly ?

On veut des liens bien placés dans le contenu

On entend souvent dire que plus un lien est placé haut, plus il est cohérent. Cette phrase a une part de vérité, mais il faut y apporter une précision essentielle. Lorsqu’on parle de hauteur, on évite la partie sidebar de la page. Les liens qui y sont insérés n’ont pas beaucoup de valeur pour le référencement.

Par contre, il faudra le placer au cœur du contenu, suffisamment haut pour être vu au cours des 15 premières secondes de lecture, mais à un emplacement cohérent. Il faut que lien se fonde dans le texte d’ancrage afin qu’il soit le plus naturel possible. Si vous comptez insérer plusieurs liens sur une même page, essayez toujours de placer le lien le plus important en premier.

Et on tient aussi à souligner que les liens dans le footer n’a pas beaucoup de valeur non plus.

On veut des liens sur des ancres de qualité

Une ancre se définit par le mot ou le groupe de mots sur lequel le lien est positionné. On parle aussi d’ancre de texte ou ancre de lien.

Il est essentiel de bien la choisir, car elle doit contextualiser le lien. Il faut qu’en voyant l’ancre, l’internaute se dise qu’en cliquant dessus, il trouvera un contenu qui s’y réfère. Les robots crawlers auront la même attente. De ce fait, si vous choisissez comme ancre « campagne de netlinking », il faut que le texte de destination parle des techniques pour élaborer une stratégie de netlinking et non pas de la recette pour faire de la caïpirinha.

Il faut donc bien les choisir et toujours les utiliser de manière naturelle. On fera aussi attention à la sur-optimisation qui n’est pas bon pour le référencement.

On veut des liens issus de nouvelles pages

Google est très friand de nouveauté et de fraîcheur. C’est donc tout naturellement qu’il va accorder plus de valeur à un lien provenant d’une page récemment créée que d’une page ancienne qui n’a pas été mise à jour depuis longtemps.

Cela ne signifie pas que vous allez vous débarrasser de vos anciens contenus, mais il est plus intéressant de créer de nouvelles pages pour booster votre netlinking.

Pensez ensuite à mettre à jour vos contenus anciens surtout s’ils ont eu leur moment de gloire par le passé.

On veut plus de liens

Oui, plus vous obtenez de liens, plus vous avez des recommandations ce qui signifie une chose : vous êtes une référence dans votre domaine.

Attention toutefois, il ne faut pas que la quantité prime sur la qualité. Rien ne sert d’avoir 20 liens issus de sites médiocres, car Google n’en tiendra pas compte. Par contre, si vous obtenez seulement trois liens issus de sites à forte autorité, cela va jouer en votre faveur.

Travaillez donc à obtenir plus de backlinks de qualité et gardez toujours un œil sur les liens douteux.

On veut des liens externes émis par vous

Quand on parle de liens externes, on a tendance à toujours penser aux backlinks. Il ne faut toutefois pas oublier que ce terme désigne aussi les liens que vous effectuez vers des pages appartenant à des sites tiers.

En SEO, ces liens ont aussi leur poids donc prenez garde à qui vous vous adressez. Comme pour les backlinks, le fait de diriger vos lecteurs vers des sites de confiance prouve que vous êtes sérieux et fiable. Les moteurs de recherche, dont le géant Google, consentira ainsi facilement à vous classer plus haut dans les SERPs.

On veut des liens propres aux yeux de Google

Malheureusement, il y a toujours des petits malins qui essaient de doubler Google. Si vous projetez de lui jouer un sale tour, gardez en tête que ses algorithmes sont quotidiennement mis à jour et que tôt ou tard, le géant américain vous prendra la main dans le sac. Ce jour-là, la correction sera si dure que tous vos efforts de référencement seront réduits à néant. Pour que pareil cas ne vous arrive pas, essayez toujours d’être réglo.

Par conséquent, si vous avez triché par le passé, le désaveu de liens est la meilleure manière pour faire amende honorable. Vous lui confessez ainsi vos péchés et il sera plus clément envers vous lorsqu’il repassera pour crawler votre site.

Si vous pensez que Google ne vous attrapera jamais, vous faites fausse route. Sachez que dernièrement, grâce à sa technologie, Google a réussi à dépasser d’anciennes limites. Par exemple, il peut désormais lire les liens que vous cachez sous JavaScript. Auparavant, ses robots ne pouvaient pas les voir, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui.

Il faut aussi savoir que ses robots peuvent suivre les liens en NoFollow. Ils ne le font pas à chaque fois, mais ils ont la capacité de le faire. Cela signifie que ces liens ne doivent pas être systématiquement supprimés, mais s’ils sont issus de sites d’autorité, ils pourraient booster votre référencement.