(Mis à jour le: 31 mars 2021)
Rate this post

E-mail de motivation : comment bien le rédiger ?

Lorsqu’on répond à une offre d’emploi par courrier électronique, on a tendance à rester dans un ton trop décontracté. Grosse erreur, car en tant que premier contact avec votre futur employeur, vous devez lui donner une première bonne impression. Pour ce faire, bien rédiger l’e-mail de motivation est important. Voici comment faire …

Trouvez facilement un rédacteur professionnel sur Redigeons.com

Contacter nous pour commander des textes

Qu’appelle-t-on e-mail de motivation ?

L’e-mail de motivation c’est votre lettre de motivation, mais rédigée directement dans le corps du mail. Autrement dit, au lieu d’envoyer la lettre de motivation classique en pièce jointe avec le Curriculum Vitae (CV), vous l’insérez directement dans le mail et n’aurez en pièce jointe que le CV.

Les deux formules sont correctes, mais dans la mesure où la plupart des recruteurs ne lisent même pas la lettre de motivation, l’e-mail de motivation devient plus efficace. Ainsi, dès qu’ils ouvriront le mail, ils ne pourront pas le rater. Cela signifie-t-il qu’ils vont la lire ?

Non, même si vous rédigez la lettre dans le corps du mail, cela ne garantit pas que le recruteur va la lire. Pour l’encourager à le faire, il faut qu’il y trouve des points accrocheurs rien qu’en survolant le texte.

Par quoi doit-on commencer ?

Avant même d’écrire le mail, assurez-vous d’avoir une adresse mail sérieuse et digne d’une personne qu’on s’apprête à recruter. A quoi cela ressemble-t-il ? C’est une adresse qui se compose tout simplement de votre nom et prénom. On pourra tolérer quelques chiffres à la suite si cela a été nécessaire pour vous démarquer des personnes ayant la même adresse que vous. On acceptera donc un olivier_legrand@gmail.com ou un olivier_legrand75@gmail.com.

Ce qu’on ne tolèrera pas ce sont les adresses fantaisistes telles que Pinkoo56@gmail.com ou encore Petit_coeur@yahoo.fr. Même si ledit Pinkoo ou ledit Petit Cœur dispose d’une dizaine d’années d’expérience dans le poste à pourvoir, leurs adresses affichent un manque de maturité flagrant, non apprécié des employeurs.

Dans la même optique, renseignez le champ titre correctement. Un « candidature Olivier Legrand » ou « CV Olivier Legrand » suffira. C’est court et clair.

Si vous envoyez des pièces jointes, tâchez de les envoyer sous format PDF qui est lisible sur tous les supports.

Ceci peut vous intéresser – Travailler sur le web : dans quel métier se lancer ?

Comment rédiger le corps du mail de motivation ?

Comment rédiger le corps du mail de motivation ?

Pour que votre mail de politesse retienne l’attention des recruteurs, vous devez :

  • Faire preuve de politesse :

On garde les titres de civilité (Monsieur, Madame), mais on allège les formules de politesse. Ainsi, au lieu d’écrire « Veuillez agréer Monsieur, Madame … », un simple « Cordialement » suffira.

Pour les titres de civilités, il est conseillé d’ajouter le nom de la personne qui va recevoir le mail si vous le connaissez.

Dans de rares cas et uniquement lorsque vous vous adressez à une start-up, commencer le mail par un simple « Bonjour » est toléré. Cela ne signifie pas que le reste du mail sera tout aussi décontracté.

Puisqu’il s’agit d’une lettre vous mettant en valeur, il est interdit d’y insérer des smileys, des textes de couleur et des polices de caractères trop complexes.

  • Commencer par une phrase d’accroche :

Dès le départ, vous devez écrire un titre percutant qui ne laisse aucun doute sur l’objet du mail. Outre les exemples qu’on a déjà donnés ci-dessus, vous pouvez aussi le formuler dans le style suivant : « Candidature : secrétaire médical 3 ans d’exp. ». Non seulement, on y trouve le poste pour lequel vous souhaitez postuler, mais on y voit aussi votre expérience. C’est un point qui ne passera pas inaperçu.

Lire aussi – Comment bien rédiger une balise Title ?

Au-delà de cette première information, vous devez aussi commencer le corps du mail par une phrase accrocheuse.

Voici quelques exemples :

Récemment diplômé en médecine vétérinaire, …

Assistante de direction depuis plus de 5 ans, …

Chef de projet dans une ONG durant 7 ans, …

En débutant votre mail avec de telles phrases, il est certain que vous aurez l’attention du recruteur.

  • Bref, mais percutant :

Contrairement à la lettre de motivation proprement dite, le mail de motivation sera beaucoup plus court. Une dizaine de lignes suffira et bien sûr, il faut les subdiviser en quelques paragraphes. On évite alors les blocs de texte qui n’incitent pas à la lecture.

Chacune de vos phrases doit être courte, claire et doit véhiculer une information précise.

Tout au long du texte, n’oubliez pas d’insérer des mots-clés concernant le poste à pourvoir et/ou les activités de l’entreprise qui souhaite vous recruter. L’annonce qu’elle a publiée peut en être une bonne source.

  • Clore le mail correctement :

Une fois que vous aurez rédigé le corps du mail, concluez en suggérant une prochaine rencontre avec le recruteur, lors d’un entretien. Même si on ne doit pas reprendre totalement le style de la lettre, il est quand même conseillé de garder les parties essentielles.

Après cette invitation à vous accorder un entretien, apposez votre signature (électronique bien sûr) puis mentionnez toutes vos coordonnées (nom et prénom, adresse, numéro de téléphone …).

Enfin, relisez le tout avant de cliquer sur « Envoyer ». Vérifiez qu’il n’y ait eu aucune faute flagrante, corrigez les phrases de tournure trop complexe, assurez-vous que le ton adopté soit sobre et respectueux sans être trop guindé et veillez toujours à vérifier l’orthographe des noms de vos destinataires.

Lorsqu’on est en quête d’un emploi, on envoie tout un tas de mails de motivation qu’il est possible qu’on se mélange dans les noms. C’est une faute inacceptable donc soyez très prudent là-dessus.

Lire aussi – Quel correcteur d’orthographe en ligne utiliser ?

Que faire pour multiplier ses chances d’être lu par les recruteurs ?

La rédaction du mail ne fait pas tout. Vous devez aussi mettre toutes les chances de votre côté pour que votre candidature ne finisse pas dans la corbeille. Comment s’y prendre alors ?

  • Joignez votre CV au mail de motivation
  • Evitez d’envoyer le courrier électronique en pleine nuit, car cela montre déjà votre incapacité à gérer votre temps
  • Evitez aussi d’envoyer le mail le vendredi ou durant le week-end. Pour cause, les employeurs sont toujours surchargés de travail le lundi donc il y a peu de chances qu’il accorde beaucoup de temps sur votre candidature.

Envoyez le mail durant les autres jours de la semaine (lundi à jeudi), durant la matinée ou en milieu d’après-midi. Tout dépend du secteur d’activités de l’employeur, car cette information doit déjà vous donner une petite idée de ses journées de travail. Un agriculteur sera par exemple dans les champs dès l’aube et ne sera devant son ordinateur que vers la fin d’après-midi. A vous de trouver le bon moment.