(Mis à jour le: 22 novembre 2021)
4.5/5 - (2 votes)

Article sponsorisé : les règles d’or pour bien le rédiger

Vous travaillez dans le milieu du webmarketing, de la rédaction web et du SEO depuis longtemps ? Alors vous avez forcément entendu parler d’article sponsorisé. Peut-être même que vous en avez déjà fait pour vous faire un peu d’argent. C’est effectivement un service rémunérateur, mais pour que les partenariats de ce genre continuent, vous devez apprendre à bien rédiger ce genre d’article. Voici les règles à respecter.

Trouvez facilement un rédacteur professionnel sur Redigeons.com

Contacter nous pour commander des textes

Qu’est-ce qu’un article sponsorisé ?

Qu’est-ce qu’un article sponsorisé ?

Avant toute chose, définissons d’abord ce qu’est un article sponsorisé. Il s’agit d’un article rédigé et publié sur votre site ou votre blog personnel à la demande d’une entreprise, d’une marque ou d’un annonceur. En échange de ce service, le client vous verse une rémunération pouvant aller de quelques dizaines à quelques centaines d’euros en fonction de l’EAT de la plateforme de publication.

Il peut avoir divers formats selon les exigences du client. En général, il s’agit d’un contenu textuel intégrant plusieurs visuels.

Dans la majorité des cas, la rédaction est assurée par le propriétaire du site publieur et de son équipe. Il est toutefois possible que l’entreprise ou la marque décide d’écrire l’article en interne, au niveau de leur équipe, puis vous demande seulement de le publier sur votre site web. Autant que possible, optez pour la première formule à savoir rédaction et publication par vos soins, car même s’il s’agit d’un article sponsorisé, ce dernier doit être rédigé dans le même style et ton que tous vos autres contenus en ligne.

Découvrez aussi le guest blogging

Pourquoi faut-il bien rédiger un article sponsorisé ?

Au-delà de l’aspect financier, bien rédiger un article sponsorisé est essentiel pour diverses raisons :

  • Pour l’annonceur, la marque ou l’entreprise, c’est un article « publicitaire ». En effet, tout au long du billet, le rédacteur doit vanter les produits et/ou services de la marque, parler de ses valeurs ou parler d’un produit ou d’un service en particulier. Son objectif est de mettre en avant le savoir-faire de l’annonceur pour encourager, indirectement, ses lecteurs à acheter les produits du partenaire. Il est important de comprendre qu’il s’agit de publicité détournée. Bien le rédiger pour qu’il ne soit pas trop publicitaire, mais pourtant vendeur est donc essentiel pour qu’il ait l’effet escompté : augmenter les ventes du partenaire annonceur.
  • Pour le propriétaire du site ou du blog, un bon article sponsorisé permet de ramener plus de trafic sur la plateforme. D’une certaine manière, il permet de booster son référencement.

Comment bien rédiger un article sponsorisé ?

Comment bien rédiger un article sponsorisé ?

Pour bien rédiger un article sponsorisé, voici les règles à respecter :

Demander à rédiger vous-même l’article

Cela est important, car en tant que propriétaire du site ou du blog, vous êtes le mieux placé pour écrire le texte selon votre style et votre ton habituel. Il est essentiel de rappeler que lorsqu’on tient un blog ou un site, il faut habituer ses lecteurs à un style qui vous est propre. Si du jour au lendemain, vous passez d’un style humoristique à un style trop technique, vos lecteurs sauront forcément que vous n’êtes pas à l’origine de ce billet. Le mieux, dans ce cas, c’est d’indiquer qu’il s’agit d’un article sponsorisé, mais encore faut-il que votre partenaire soit d’accord.

Par conséquent, pour ne pas déstabiliser votre fidèle audience, il est mieux de prendre les choses en main et d’imposer cette condition dès le départ. Certes, l’annonceur ou la marque peut promettre de respecter votre ligne éditoriale, mais rien ne vous dit que l’article correspondra vraiment aux attentes de vos lecteurs. C’est donc un point à négocier.

Bien connaître la marque/l’entreprise avant de rédiger

Tout rédacteur professionnel qui se respecte sait très bien à quel point la phase recherche est importante dans son métier. Ainsi, si on vous demande d’écrire un article sponsorisé, ne foncez pas tête baissée en voyant la rémunération promise. Prenez une certaine marge d’un ou deux jours pour avoir le temps de bien vous renseigner sur votre client.

Ce dernier peut vous donner des informations le concernant, mais il est toujours mieux d’approfondir les recherches pour bien cerner ses valeurs et ses besoins en matière de communication. Mieux vous le connaîtrez, plus facile il vous sera de sortir un bon article.

Pour mener votre investigation, vous pouvez :

  • Vous renseigner sur ses activités et son image de marque
  • Identifier ses points forts et les mettre en avant dans votre article, surtout ceux qui vous semblent les plus importants et qui auront plus de poids auprès de votre audience.
  • Interviewer les responsables de l’entreprise ou de la marque pour vraiment comprendre leurs attentes et leur vision.

Cette petite enquête doit vous permettre de vous glisser dans la peau de la marque et d’ainsi rédiger un article qui répond vraiment à ses attentes tout en tenant compte de vos propres valeurs.

Aussi, puisque vous en êtes à la phase recherche, autant clarifier la collaboration avec la marque dès ce stade. Vous devez lui demander quel genre d’article il souhaite qu’on publie, s’il faut mettre plusieurs visuels et si, justement, il a des visuels à nous donner, s’il veut qu’on publie directement l’article ou s’il veut d’abord y jeter un œil avant, quelle longueur de texte il souhaite … Puis une fois toutes les informations recueillies et les termes de la collaboration clarifiés, parlez de la rémunération. Un montant doit être fixé avant de passer à la rédaction. Fixez-le en fonction de votre notoriété. Vous ne pouvez pas exiger des centaines d’euros alors que votre site n’est pas encore assez connu.

Rédiger un article en relation avec votre domaine d’activités

Encore une fois, pour ne pas déstabiliser vos lecteurs, il est conseillé de rédiger un article dont le sujet a une relation avec votre domaine d’activités. Si votre site parle de mariage, vous pouvez par exemple accepter de sponsoriser un article concernant une boutique de fleuriste ou de pâtisserie. Par contre, il serait mal placé de publier un article concernant le cancer.

C’est une raison supplémentaire pour se charger de la rédaction afin qu’à travers le texte, vous continuiez de montrer votre expertise dans le domaine.

Adopter une bonne longueur

Un article sponsorisé ne doit être ni trop long, ni trop court. S’il est trop long, vous risquez fort de sortir du sujet. S’il est trop court, il se peut que vous n’arriviez pas à y insérer toutes les bonnes idées pour sortir un texte de qualité.

En moyenne, sa longueur se situe entre 500 et 1 000 mots, mais jamais moins et jamais plus. Parlez-en directement avec le partenaire avant de passer à la rédaction.

Lire aussi – Quelle est la longueur idéale pour un article de blog ?

Insérer des visuels autorisés

Lorsque le partenaire confirme que vous devez publier directement l’article sans attendre sa validation et qu’il faut y insérer des visuels, demandez-lui bien son autorisation avant de prendre ses photos sur son site. Certes, ce sont des photos qui illustrent directement le produit ou le service à mettre en avant, mais en aucun cas, vous ne devez les publier sans son accord.

Il en va de même pour les vidéos, les infographies …

Proposer un texte de grande qualité

Il n’est plus à rappeler que la qualité doit être au rendez-vous. Pour ce faire,

  • faites preuve de créativité sans inventer des choses inexistantes
  • insérez de bonnes idées sans trop vanter
  • utilisez de bons mots-clés, car l’article doit également être indexé et référencé
  • aérez l’article avec des titres et sous-titres
  • évitez les fautes d’orthographe, de grammaire, de frappe …

Demander à tester le produit

Pour rédiger un article le plus fidèle possible au service ou au produit à vanter, demandez à faire un test. Cela vous permettra d’être honnête durant la rédaction, mais qu’on soit bien clair : les informations doivent être positives.

Offrir un bonus

Même si votre partenariat se limite à la rédaction et à la publication, il ne faut pas hésiter à offrir des bonus au client si le service ou le produit mis en avant vous fait plaisir et ce, même si vous ne les avez pas testé. Vous pouvez par exemple parler d’eux sur vos réseaux sociaux ou les citer dans un article en relation avec leurs activités.

Il s’agira d’un bonus non rémunéré, mais qui fera plaisir au client. Il n’hésitera pas à parler de vous à ses relations professionnelles et soyez certain, que les demandes d’articles sponsorisés se multiplieront.