(Mis à jour le: 14 juillet 2021)

Backlinks : combien faut-il en obtenir par mois ?

On vous répondrait bien 10, 20, 30 …, mais ce serait vous induire en erreur, car il n’y a pas de nombre idéal à obtenir par mois en matière de backlinks. Un site qui en obtient deux peut être mieux référencé qu’un autre qui en obtient 50. Qu’est-ce qui fait donc la différence ? La qualité. On vous explique pourquoi.

Trouvez facilement un rédacteur professionnel sur Redigeons.com

Contacter nous pour commander des textes

Qu’est-ce qu’un backlink ?

Un backlink est un lien externe, émis par un autre site, qui pointe vers votre site. Ainsi, au lieu du chemin classique allant de A vers B, on a plutôt un B vers A, le site A étant votre site et le B étant le site d’un tiers.

Pourquoi les backlinks sont-ils tellement importants en SEO ?

Pourquoi les backlinks sont-ils tellement importants en SEO ?

En matière de netlinking ou de link building, les backlinks sont les plus importants, car ils augmentent la notoriété ou l’autorité d’un site.

Avant toute chose, sachez que les liens (internes et externes) sont des chemins qui permettent à un internaute et aux robots crawlers d’atterrir sur une nouvelle page ou un nouveau site. C’est en passant de liens en liens que la navigation sur la toile se fait. Pour les internautes, les liens fluidifient leur navigation et améliorent leur expérience utilisateur (UX). Pour les crawlers des moteurs de recherche, ils permettent de découvrir de nouvelles pages à indexer, donc à ajouter sur la toile. Si aucun lien ne mène vers une de vos pages, aussi soignée et pertinente soit-elle, celle-ci n’a aucune chance d’apparaître dans les résultats de recherche, même à la dernière page. Elle restera tout simplement invisible.

Cette mise au point faite, considérez maintenant qu’un backlink équivaut à un vote en votre faveur. Plus vous en recevez, plus votre cote de popularité augmente. A ce stade, vous devenez une référence dans votre domaine ce qui vous permet de gagner la confiance, aussi bien des internautes que des spiders de Google. En tant qu’expert, il est normal et naturel que vous apparaissiez sur la première page des SERPs. Les liens entrants augmentent ainsi votre autorité sur le web et, par voie de conséquence, votre visibilité dans les résultats de recherche.

Attention toutefois, ce ne sont pas tous les backlinks qui améliorent votre réputation. Si durant le suffrage, la majorité de vos bulletins provient de doublons ou de personnes à la moralité douteuse, les juges vous mettront dans la même catégorie qu’elles, soit un candidat malhonnête. Il va de soi que vous ne figurerez pas parmi les candidats prometteurs à suivre. Il en va de même pour les backlinks.

Si la majorité est émise depuis des sites médiocres, des sites pénalisés ou des sites à très faible audience, cela ne vous rapportera rien à part une mauvaise réputation. Or, sur le web, c’est une excellente réputation qu’on cherche à obtenir et c’est ce qui permet d’attirer la confiance du public (humains et robots). Tâchez alors de garder un œil sur la provenance de vos liens entrants et de supprimer ceux qui ne sont pas de qualité.

Comment déterminer la qualité d’un backlink ?

C’est une question qui revient souvent et à laquelle on n’a pas de réponse toute faite non plus, car la qualité d’un backlink dépend de divers paramètres :

Il est naturel

C’est le premier critère que Google tentera de déterminer. Pour lui, un lien naturel :

  • Redirige vers un contenu complémentaire au contenu émetteur donc un contenu dont l’internaute a besoin dans le cadre de ses recherches. Il doit rester cohérent et logique.
  • S’acquiert naturellement, au fur et à mesure de l’évolution de son site. Un site qui vient juste de débuter, avec un nombre limité de contenus et une audience encore assez faible qui obtient 50 backlinks (même de qualité) du jour au lendemain est tout sauf naturel. Il éveillera d’emblée l’attention du Penguin de Google qui partira à la chasse aux liens abusifs et non naturels. Si vous souhaitez faire appel à quelques techniques SEO pour obtenir de bons liens naturels, allez-y à petite dose et surtout, armez-vous de patience. Ils se gagnent au gré de vos efforts et surtout, en fonction de la typologie de votre site.

Un contenu « chaud » remportera, par exemple, de nombreux backlinks à un instant T, mais le nombre diminuera au fur et à mesure que la nouvelle s’éteint. Il est rare qu’une actualité aujourd’hui en vogue et dont personne ne parlera plus demain continue à générer des backlinks deux ans après, sauf rebondissement du sujet. Découvrez les différences entre contenus chauds et contenus froids

En somme, le lien ne doit pas paraître superflu au sein du paragraphe et du contenu où il est placé. Il doit être inséré subtilement, mais au bon endroit.

Il provient de sites d’autorité

Comme on l’a précisé plus haut, un lien de qualité est émis par un site de forte autorité. Il faut comprendre que lorsqu’un site émet un lien vers vous, il invite sa propre audience à aller voir le site d’un concurrent. Vu le risque que cela représente, il faut vraiment que votre contenu l’ait séduit pour qu’il le conseille à ses followers.

Un site d’autorité qui pointe vers vous vous fait alors gagner plus de trafic. Et plus le trafic est important, plus Google va vous considérer comme un site, également d’autorité. Vous grimperez ainsi dans les résultats de recherche et serez mieux visible par les internautes.

A contrario, un site médiocre qui émet un lien vers vous, non seulement, vous rabaisse à son niveau, mais ne vous apporte aucun trafic de qualité. Mieux vaut le désavouer ou demander au propriétaire de le supprimer.

Il est en dofollow

Un lien en nofollow pointé vers votre site n’a aucune valeur puisque son émetteur empêche son audience d’aller consulter votre contenu. Mieux vaut donc le désavouer ou le faire supprimer puisqu’il ne sert à rien.

Il est positionné sur une ancre non-optimisée

Un bon backlink naturel doit toujours être positionné sur une ancre non-optimisée, mais cohérente. Là, on revient encore sur le côté naturel, car l’ancre de texte utilisée par le site B doit être logique et pertinente. En ce sens, elle doit avoir un lien avec le contenu et le paragraphe au sein duquel le lien est inséré (sur le site B) et avec le contenu de la page de destination (sur le site A). Elle ne doit toutefois pas être suroptimisée de sorte à ne pas éveiller l’attention du Penguin.

A lire – Ancre de lien : comment bien la choisir ?

Il est bien contextualisé

Un lien de qualité est inséré dans un paragraphe utilisant la sémantique du sujet donné. Vous ne pouvez pas parler de voiture de sport puis insérer, au beau milieu du texte, une ancre avec un lien parlant de jardinage.

A quoi ressemble un lien non-naturel ?

Voici à quoi peuvent ressembler des backlinks forcés et non-naturels :

  • Des liens trop réguliers qui redirigent tous les mois, toutes les semaines … vers un ancien contenu ou une ancienne fiche produit qui n’intéresse plus personne.
  • Des liens douteux issus de sources tout aussi douteuses avec un domaine référent peu habituel.
  • Des liens récurrents qui redirigent vers la page d’accueil du site et toujours positionnés sur la même ancre de texte.
  • Des liens répétitifs vers les pages immuables d’un site (Qui sommes-nous ?, Page contact, page présentation des services …).
  • Des backlinks issus du footer d’un autre site ou d’une plateforme qui n’a aucun lien avec la thématique de votre site.

Admettez que ce sont-là des techniques peu subtiles pour obtenir des liens entrants de qualité. Même un novice en matière de référencement naturel les détecterait en quelques minutes. Il est essentiel, voire vital, d’obtenir des liens naturels, car Google s’est donné les moyens de traquer les stratégies douteuses comme les fermes et les commerces de liens.

Combien de backlinks recevez-vous par mois en ce moment ?

Combien de backlinks recevez-vous par mois en ce moment ?

Déjà, avant d’établir une stratégie de link building, concentrez-vous sur l’état actuel de votre propre site. Faites un audit pour connaître :

  • le nombre de backlinks que vous avez déjà reçus :

Normalement, vous devez faire un audit de vos backlinks régulièrement pour pouvoir supprimer les liens toxiques le plus tôt possible. Si vous ne l’avez jamais fait, il est plus que temps de le faire. Plusieurs outils se prêtent à cela.

Leur nombre est le premier point à vérifier. Combien en avez-vous obtenu et pour lesquelles de vos pages ? Si le chiffre est trop faible, vos chances d’atterrir sur la première page des SERPs sont limitées.

Il faudra ensuite voir chez vos concurrents principaux. Pour des contenus de même thématique et de même qualité, combien en ont-ils reçu et combien vous en avez reçu ? S’ils ont obtenu 30 liens et vous seulement 10, c’est que vous êtes loin du compte. Vous devez redoubler d’efforts.

Pour information supplémentaire :

Vos concurrents sur le web sont les sites positionnés sur les mêmes expressions clés que vous. Ainsi, si votre site propose de la vente en ligne, vos concurrents ne sont pas forcément d’autres e-marchands. Ils peuvent être des sites vitrines, des blogs …

  • la qualité de vos backlinks : d’où proviennent-ils ?

Les liens entrants proviennent-ils de sites d’autorité ? Si oui, faites-en sorte de les conserver et d’en obtenir davantage. Si non, désavouez-les ou demandez aux propriétaires des sites de les supprimer.

Pour connaître l’autorité d’un site, il faut tenir compte de divers critères à savoir sa date de création, sa thématique depuis qu’il a été créé, son classement dans les SERPs, son historique, les éventuelles pénalités qu’il a déjà écopées … Il existe également des outils pour le déterminer tels que Majestic SEO.

  • le nombre de backlinks toxiques que vous avez reçus :

Parmi tous les liens reçus, combien sont toxiques ? Si la liste est longue, c’est que vous avez un réel problème. Revoyez l’ensemble de vos efforts SEO : qualité des contenus, netlinking, mots-clés …

  • le nombre de backlinks de vos concurrents :

Il faut toujours faire en sorte qu’il n’y ait pas trop d’écart entre le nombre de backlinks des concurrents et le nombre des vôtres.

Même si l’audit se penche sur la quantité des liens entrants, l’aspect qualitatif n’est pas à négliger. Au final, il est mieux d’avoir quelques backlinks de qualité que beaucoup de liens de mauvaise qualité.

Comment obtenir un maximum de backlinks de qualité ?

Maintenant que vous connaissez les critères d’un bon backlink, il faut se pencher sur les techniques pour en obtenir un grand nombre, mais de manière naturelle. Cela peut être contradictoire et pourtant c’est possible vu que beaucoup de sites les associent facilement. Voici nos conseils …

La mise à jour des contenus à forte valeur ajoutée

Parmi toutes vos pages, voyez celles qui ont obtenu le plus d’audience et de réaction positives. Actualisez-les ensuite, lorsque cela est possible, afin de générer de nouveaux liens entrants. Puisque vous travaillez surtout vos contenus, les liens obtenus resteront de qualité.

Les réseaux sociaux

Etablir une stratégie de référencement naturel qui ne tient pas compte des réseaux sociaux est une stratégie vouée à l’échec étant donné que c’est sur ces plateformes qu’on trouve un nombre élevé de potentiels followers.

Par conséquent, créez vos pages sur ces réseaux, soyez actifs, partagez vos contenus dessus, interagissez avec vos amis …

Lire aussi – Comment créer des contenus engageants sur les réseaux sociaux ?

Les partenariats avec les sites de presse

Les sites de presse ont toujours une forte audience. Pensez à collaborer avec certains d’entre eux pour qu’ils insèrent naturellement un lien vers vous.

Même si la technique semble facile, il est difficile de convaincre un journaliste de pointer vers vous. Généralement, les sites de presse font payer ce genre de service. Néanmoins, il est possible de l’obtenir gratuitement, mais vous devrez vraiment proposer des contenus en béton. Retenez que les journalistes adorent les nouveautés. Si le contenu est vraiment soigné original, unique et propose un concept assez inédit, vous n’aurez même pas à les contacter pour qu’il le partage. Votre tâche est donc d’assurer la rédaction pour espérer gagner des liens entrants de qualité et en mode DoFollow.

Les campagnes de netlinking avec les blogs Premium

Cela consiste aussi à créer des partenariats, mais uniquement avec des blogs Premium. Bien évidemment, vous devez être sur le même niveau qu’eux pour les convaincre donc avant toute chose, travaillez vos contenus et votre SEO en général.

Concentrez vos efforts sur les techniques qui vont vous permettre d’augmenter votre autorité et vous verrez que les liens entrants afflueront d’eux-mêmes, avec ou sans partenariat. Et si vraiment partenariat oblige, analysez toujours l’autorité des partenaires et contactez uniquement des sites axés sur la même thématique que vous. La collaboration doit être naturelle pour ne pas éveiller les soupçons de Google.

Les partenariats avec les sites ayant émis un lien vers vos concurrents

Savez-vous que durant l’audit, vous pouvez accéder au nombre de liens obtenus par vos concurrents, mais également remonter jusqu’à leurs sources. Cela vous permet de déterminer leur qualité.

Vous pouvez ensuite noter les sites d’autorité qui figurent sur la liste, puis les contacter afin de leur demander d’émettre un lien sur l’un de vos contenus. Dans votre requête, vous devez leur envoyer votre contenu vers lequel vous souhaitez qu’ils pointent et leur proposer une contrepartie. Evitez les contreparties d’ordre financier et proposez, à la place, un autre service du même genre.

Ce n’est pas gagné à chaque fois, mais au moins, vous aurez essayé. Tâchez tout simplement de vous montrer convaincant et surtout, proposez-leur un contenu de grande qualité ayant un lien avec leur propre thématique. Vous pouvez même vous permettre de naviguer un peu sur le site du concurrent pour savoir exactement entre quels articles le lien devra être fait.