(Mis à jour le: 29 avril 2020)

Buyers personas : comment les insérer dans votre stratégie de content marketing ?

Pour que votre site web ou votre blog rencontre le succès, vous devez l’alimenter en contenus vraiment utiles. Mais comment savoir s’ils le sont réellement ? Un contenu utile c’est un contenu qui apporte des solutions à vos buyers personas. De ce fait, avant même de vous mettre à la rédaction, déterminez qui sont ces fameux personas. Cela vous aidera ensuite à établir un planning éditorial pertinent et à rédiger des articles réellement pertinents.

Profitez de l’expertise de nos consultants SEO  et du savoir-faire des rédacteurs professionnels pour votre content marketing

Les buyers personas : qui sont-ils ?

Terme utilisé par les marketeurs, « buyer persona » se réfère à votre client cible idéal. Autrement dit, les personnes ou groupes de personnes susceptibles d’acheter votre produit ou votre service.

La première chose que vous aurez à faire c’est de les identifier. C’est ensuite à partir de ce référentiel que vous pourrez construire vos stratégies marketing, webmarketing et de content marketing.

Pourquoi faut-il les connaître avant d’élaborer sa stratégie de content marketing ?

Même si Bryan Eisenberg a choisi une technique un peu choquante pour le résumer, sa citation résume plutôt bien la réponse à cette question. Ce pionnier du marketing électronique a effectivement déclaré : « Parlez au chien dans la langue du chien de ce qu’aime le chien sinon, le chien va vous ignorer ».

En d’autres termes, pour que votre cible ne vous ignore pas, vous devez lui parler de ce qu’il aime et dans la langue qu’il comprend. Mais comment pourriez-vous le faire alors que vous ne la connaissez même pas ?

Il est impossible d’évoquer un quelconque sentiment chez une personne dont on ignore tout or, pour que votre stratégie de content marketing fonctionne, vous devez vraiment toucher la fibre sentimentale de vos lecteurs.

Ne vous précipitez donc pas à la rédaction, mais prenez le temps de connaître vos buyers personas.

Lire aussi – LinkedIn : astuces pour bien publier dessus

Comment identifier ses buyers personas ?

Comment identifier ses buyers personas ?

Au tout début de vos activités, vous allez avancer à l’aveugle sans vraiment être sûr de qui va s’intéresser à vos produits. Certes, vous aurez effectué une étude de marché au préalable, mais la phase de lancement est toujours incertaine. C’est pourtant au niveau de cette phase que vous allez pouvoir commencer à identifier vos personas à savoir les personnes intéressées par vos services. Comment allez-vous vous y prendre ?

1) Identifiez quatre ou cinq profil dominants :

choisissez les profils les plus représentatifs qui ont des besoins distincts. Intéressez-vous à leur secteur d’activités, aux responsabilités qui leur incombent, à leur poste …

2) Déterminez leur personnalité :

vous pouvez faire des caricatures pour essayer de connaître les différences et les points communs entre eux. Intéressez-vous à leur expérience professionnelle, à leur niveau d’étude, à la manière dont ils ont évolué …

3) Déterminez leur centre d’intérêt :

maintenant que vous avez réussi à cerner vos cibles, glissez-vous dans leur peau afin de déterminer leur centre d’intérêt et leurs problématiques. Posez-vous les questions qu’ils peuvent se poser afin de dégager leurs doutes, leurs questionnements, leurs craintes, leurs objectifs, leurs projets …

4) Identifiez les médias qu’ils utilisent :

Pour trouver des solutions à leurs problèmes, comment vos cibles font-ils ? Quels médias consultent-ils ?

5) Etablissez votre calendrier éditorial autour de cela :

Maintenant que vous connaissez vos personas, il devient plus simple d’établir une ligne éditoriale pour votre stratégie de content marketing.

Comment s’y prendre ?

Buyers personas

Avouez qu’il est beaucoup plus facile de s’exprimer lorsqu’on connaît son interlocuteur. Cela vous aide à bien choisir vos mots, votre ton et même votre humour. Il en va de même pour la mise en place de votre stratégie de content marketing.

Maintenant que vous connaissez les attentes de vos cibles, leurs problèmes, leurs rêves, leurs projets d’avenir … il est plus simple de choisir les sujets de rédaction. Et pour faire en sorte que vos articles les touchent directement, voici d’autres conseils supplémentaires :

  • Une solution à chaque problème :

La meilleure manière de séduire les lecteurs c’est de leur proposer des sujets et des réponses aux questions qu’ils se posent.

Vos personas ne savent pas quel type de peinture choisir pour leur salle de bain ? Proposez –leur un article qui y répond. Là, personne ne pourra dire que votre contenu n’est pas utile. Et pour associer le content marketing au marketing tout court, proposez-lui les produits dont il a besoin.

Pour ce faire, glissez le produit quelque part dans l’article avec un bouton CTA pour passer à l’achat. Vous pouvez aussi proposer un CTA pour le téléchargement d’un guide, pour l’abonnement à un service … Tout ceci signifie qu’en proposant une solution efficace, vous pouvez aussi en profiter pour générer des leads de qualité et ainsi accroître votre taux de conversion.

  • Un ton approprié pour chaque cible :

Pour vous faire comprendre par vos interlocuteurs, vous devez utiliser le même langage qu’eux. Ainsi, si vos personas sont des techniciens et ingénieurs, utilisez des termes techniques puisque pour eux, ces termes compliqués sont leur langage quotidien. A l’inverse, si vous proposez des solutions aux étudiants, utilisez un langage classique, ni trop décontracté ni trop soutenu. Et si vous animez des pages sur les réseaux sociaux, utilisez aussi le même ton que vos personas utilisent sur ces plateformes.

Il faut néanmoins éviter d’utiliser trop d’abréviations ou de termes argots dans vos contenus sauf quand cela est vraiment nécessaire.

Vos personas doivent sentir que vous évoluez dans le même univers, que vous vous comprenez quel que soit votre jargon et qu’ainsi, vous pouvez vous soutenir mutuellement.

  • Les mots-clés de vos personas seront les vôtres :

Pour optimiser vos contenus, vous devez utiliser des mots-clés spécifiques. Sur ce point-ci, vous n’allez pas utiliser les mots-clés communs à tout le monde, mais ceux utilisés par vos personas.

Il arrive par exemple que tout le monde utilise le terme « assurance auto » pour désigner ce contrat. Vous pouvez l’utiliser dans vos contenus pour vous positionner dessus, mais si à la place, vos personas utilisent plutôt un autre terme comme « assurance automobile » ou « assurance voiture » ? Il va de soi que vous devrez privilégier ceux-là et non pas le terme généralisé.   Lire aussi – SEO sémantique : tout savoir sur les mots-clés secondaires

  • Un style de rédaction pour chaque cible :

Durant la détermination de vos personas, vous avez pu déterminer que telle cible consulte plus tel magazine ou tel site web ? Jetez un œil à ces plateformes pour savoir quel style d’écriture ces dernières utilisent. Vous pouvez vous en inspirer pour adopter votre style.

Lire aussi – Comment donner plus de personnalité à ses contenus web ?

  • Les réseaux sociaux qui intéressent vos cibles vous intéressent aussi :

Quel est l’intérêt de partager vos articles sur Instagram alors que vos personas utilisent surtout Facebook ?

Le choix des réseaux sociaux que vous allez utiliser doit dépendre de ceux utilisés par vos personas. Ce n’est pas à vous d’imposer vos choix, mais à eux de vous imposer les leurs.

Retenez que ces réseaux offrent un taux de conversion plus élevé. Il ne faut donc pas les négliger. Restez-y actif et n’y allez pas seulement pour vendre. Si à chaque publication, vous proposez un produit à vendre, vous resterez un simple vendeur, intéressant, mais peu attirant.

A lire également- Plateformes de vente sur les réseaux sociaux : comment bien les exploiter ?

Par contre, si vous variez vos publications en proposant des sujets sur vos activités, des jeux concours, des partages … vous deviendrez à la fois un vendeur, mais plus social. Pensez aussi à commenter les publications de vos personas, à leur donner des conseils, à participer aux discussions et autres jeux lancés … Vous devez montrer que derrière cette page se cache avant tout un être humain, très bien conscient des problématiques que rencontrent les autres.

Le fait que vous comprenez les autres apportent plus de valeur ajoutée aux solutions que vous allez apporter.

  • Un trait d’humour pour dérider les personas :

Si vos personas sont du genre plaisantins, un style de rédaction trop carré ou strict leur paraîtra austère et fade. Pour les séduire, vous devez jouer le jeu et adopter le trait d’humour qui les ravit autant.

Attention toutefois de bien doser cette pointe d’humour au risque de devenir sarcastique. Et bien évidemment, on choisira l’humour en fonction des spécificités de chaque cible. En savoir plus – Humour dans le content marketing : ça passe ou ça fâche ?

  • Les contenus au bon moment :

Alimenter régulièrement son site ou son blog de nouveaux contenus est bien, mais il est encore mieux de planifier les publications pour qu’elles tombent au bon moment.

Par bon moment, on entend le moment où votre persona est plus disponible pour vous lire. On évite donc de publier aux heures de bureau ou aux petites heures du matin, au moment où tout le monde se prépare pour aller travailler. Pourquoi ne pas le faire à midi, durant la pause déjeuner ou le soir, lorsque votre persona sera arrivé chez lui et confortablement installé dans son lit ?

Attention toutefois, le « bon moment » peut varier d’une cible à l’autre. Voilà pourquoi il convient de bien connaître ses buyers personas avant de rédiger des articles et de les publier.

  • Des technologies qu’ils maîtrisent :

Il est parfaitement inutile de demander à vos personas seniors de télécharger un livre via une application mobile alors qu’ils ont déjà du mal à utiliser Internet ou leur smartphone.

Il faut donc penser aux technologies avec lesquelles vos personas sont le plus à l’aise avant de leur en proposer. Retenez que si vous mettez à leur disposition des techniques trop complexes pour eux, ils iront tout simplement voir ailleurs.