(Mis à jour le: 24 mars 2020)

Rédaction web : comment trouver des titres percutants ?

Avoir un fort trafic vers son site est le souhait de tous les webmasters, mais encore faut-il que ce trafic se transforme en un lectorat fidèle. Pour ce faire, de nombreuses astuces s’offrent à vous dont la bonne reformulation des titres de vos billets. Le titre est effectivement un élément percutant sur un site. Pourquoi est-il si important et comment bien s’y prendre  pour le reformuler ?

L’importance du titre

Combien de fois avez-vous reçu des mails que vous n’avez jamais ouverts tout simplement parce que l’intitulé ne vous intéressait pas ? Combien de fois avez-vous zappé un site affiché parmi les résultats de recherche parce que le title affiché ne vous intéressait pas ? Combien de fois êtes-vous passé devant le marchand de journaux sans rien acheter puisque les grandes lignes énoncées ne vous intéressaient pas ?

C’est cela l’influence que peut avoir un titre sur les lecteurs et il en va de même concernant les titres de vos billets. Cela signifie que le fait qu’un internaute arrive sur votre site n’est qu’une petite victoire. Le plus grand challenge maintenant c’est qu’en voyant vos titres, il ait envie d’ouvrir vos billets et qu’en commençant la lecture, il ait envie de les lire jusqu’au point final.

La reformulation du titre est donc primordiale, car c’est cette première phrase qui va faire pencher la balance en votre faveur. Même si le contenu est très intéressant et agréable à lire, l’internaute risque de ne jamais le savoir si le titre que vous avez indiqué ne lui donne pas envie d’afficher le billet. Et par voie de conséquence, il n’envisagera même pas de le partager sur les réseaux sociaux puisque lui-même n’a pas été convaincu par votre titre.

Lire aussi:

Comment rédiger un titre accrocheur ?

Rédaction web : comment trouver des titres percutants

Le titre est une arme SEO infaillible. Une petite erreur à ce niveau et tout le contenu web n’aura aucun intérêt aux yeux des lecteurs. Pour éviter cela, voici quelques astuces pour trouver des titres évocateurs et performants :

1) Utiliser un titre qui interpelle le lecteur :

 Que faire d’un titre qui ne dit rien au lecteur ? Il faut que dès le début, le lecteur se sente touché, visé, ciblé et donc interpelé. Pour ce faire, rédigez un titre clair et explicite. Il doit donner des informations sur le texte et lui promettre de lui fournir de plus amples informations à la suite. Bien évidemment, vous devez tenir cette promesse. Une bonne astuce consiste aussi à utiliser des pronoms personnels.

Autrement dit, on privilégie le côté descriptif. En y pensant, on peut trouver cela un peu barbant et pourtant, en matière de rédaction web, les titres de style calembours ou jeux de mots ne fonctionnent pas totalement. Dans le print, ils sont très appréciés, mais dans le web, ils sont peu percutants. Il faut savoir que les internautes sont plus adeptes de titres descriptifs, car ils veulent savoir à l’avance de quoi parle le texte. Cela ne signifie pas qu’il faut les rédiger très longs et sans aucun style particulier. Il est très bien possible de faire de bons titres descriptifs et dans divers styles qui plus est !

2) Respecter la longueur établie par le web :

Descriptif ne rime pas forcément avec long. Il est très bien possible de faire un titre descriptif en un minimum de mots. Il faut également savoir que le web limite la longueur des titres donc pour ne pas être coupé dans votre élan, respectez le nombre de caractères exigé soit un maximum de 60 caractères. Comme les éditeurs n’ont pas les mêmes exigences, mieux vaut rester en dessous des 55 caractères pour être sûr que le message est bien passé. De plus, le titre ne sera pas seulement vu sur votre site, mais aussi sur les pages des résultats de recherche, dans vos posts sur les réseaux sociaux, dans vos newsletters, … lesquels prennent tous en compte un titre court.

3) Ne pas oublier les mots-clés :

Non, il ne faut pas faire une suite de mots-clés, mais d’insérer, de manière naturelle, les mots-clés essentiels dans votre titre. Cela permettra aux internautes de retrouver facilement votre texte suite à leurs requêtes.

Pour ce faire, intéressez-vous aux requêtes des internautes, car elles reflètent leurs problématiques du quotidien. De nombreux outils permettent de les consulter. Vous pouvez également vous inspirer des suggestions de Google ou des recherches associées listées en bas des pages des résultats de recherche.

Une petite précision, même si on vous dit de vous inspirer des recherches associées et des suggestions, il ne faut pas faire du copie-collé non plus. Dans les résultats, voyez les titres utilisés par les autres sites et essayez de les reformuler à votre manière de sorte de vous en démarquer.

Découvrez comment rédiger un bon brief en rédaction web ?

4) Réveiller l’émotion chez vos lecteurs :

Dans les magazines, dans les journaux ou tout autre type de média, les grandes lignes ont le don d’interpeller puisqu’elles créent une émotion chez les lecteurs. Votre titre doit en faire de même et heureusement pour vous, tous les sentiments peuvent être mis en jeu. Le rire, la peur, la surprise, l’indignation, … Seule l’indifférence est à éviter.

5) Garder une note de mystère :

Oui, le titre devra être descriptif et réaliste, mais vous n’allez pas tout y dévoiler. Il donnera seulement un aperçu de votre réel contenu et le fait de cultiver cette part de mystère va vous permettre de titiller la curiosité des lecteurs.

Demander un Devis pour la rédaction de votre contenu avec des titres percutants

6) Jouer sur la simplicité, mais percutant :

Il n’y a rien de mieux que les titres simples, clairs et compréhensibles par tous. Pour ce faire, allez directement à l’essentiel en utilisant des mots faciles à comprendre. Evitez toutefois les mots trop banals ou trop classiques. A la place, utilisez des mots forts, voire crus. Plus vous serez direct dans vos dires, plus les lecteurs seront interpellés. Cependant, évitez d’en abuser. Bien dosés, les mots forts sont percutants. Surdosés, ils perdent leurs effets surtout si en lisant l’article, le lecteur ne trouve finalement pas le contenu adapté. Un titre fort doit être accompagné d’arguments percutants.

7) Ne pas tomber dans le racolage :

En d’autres termes : restez réaliste au risque de décevoir vos lecteurs. Bien sûr, cela contraste un peu avec le fait de devoir être accrocheur, mais être accrocheur ne signifie pas promettre la lune pour finalement proposer le sous-sol. Pensez à un titre réellement fidèle à votre contenu pour qu’en lisant le texte, le lecteur y trouve vraiment les liens entre les deux et les réponses à ses questions. Face à un titre racoleur, vous allez, certes obtenir un bon trafic en peu de temps, mais face à la déception des lecteurs, ils ne vont plus vous revenir. Le racolage est donc à bannir si on veut fidéliser son lectorat.

Demander un Devis pour la rédaction de votre contenu avec des titres percutants

8) Rédiger des titres compréhensibles même sans le contenu :

Même si on vous demande de garder une part de mystère dans le titre, faites-en sorte qu’il puisse fonctionner seul. Cela signifie qu’en lisant le titre sans le contenu, le lecteur doit déjà comprendre de quoi il retourne.

Lire aussi – comment bien écrire pour le web ?

9) Faire un titre dans l’actualité du moment :

Les buzz attirent toujours du monde. Ils peuvent faire l’objet d’un bon article et d’un bon titre. Attention toutefois, il y a buzz et buzz. Intéressez-vous aux sujets vraiment dignes d’intérêt et qui vous permettent de sortir un article pratique et pertinent. L’astuce : regarder les buzz du moment, faire le tri entre eux et choisir un titre au goût du jour.

10) Utiliser des chiffres pour attirer l’attention :

Entre «  10 astuces pour trouver un bon titre d’article «  et  » Les bonnes manières pour trouver un bon titre d’article « , notre préférence ira automatiquement au premier. Les chiffres ont le don de happer le regard et ce, même si vous mettez 100. Quand cela est possible, utilisez-en.

Vous pouvez aussi utiliser sa variante qui est le classement.

Notre exemple pourrait alors donner  » Top 10 des techniques pour trouver un bon titre «  ou pourquoi pas, «  Nos 10 meilleures astuces pour trouver un bon titre« .

Dans tous les cas, le chiffre fait le même effet a chaque fois.

11) Référencer votre titre :

En rédigeant vos titres, vous devez toujours penser SEO. Cela ne consiste pas seulement a insérer des mots-clés, mais vous devez vraiment associer toutes les techniques de référencement pour obtenir un titre accrocheur. Dans les grandes lignes, il faut que le titre :

› Tienne sur une seule ligne : entre 8 à 10 mots

› Soit court pour être lu rapidement et facilement : évitez les mots trop complexes ;

› Apparaisse en entier dans les résultats de recherche : ici, on évoque surtout la balise Title qui peut être le même que le titre H1. Il peut aussi s’en distinguer, mais ils doivent rester accrocheurs ;

› Contienne des mots-clés ;

› Evoque une problématique des lecteurs : reformulez-les en question, en liste …

A lire :

Quelques styles de titres performants

Certains webmasters préfèrent adopter le même style de titre pour tous leurs billets une fois qu’ils ont compris qu’un style séduit plus qu’un autre. Vous n’êtes toutefois pas obligé de vous cantonner à cela, mais pensez aussi à varier les styles de temps à autre pour apporter un nouveau souffle à votre blog. Pour vous donner quelques inspirations, voici quelques styles de titres qui marchent toujours autant auprès des internautes et mobinautes :

  • Le style « actualité » :

Ici, le titre annonce un fait d’actualité comme le font les grandes lignes des journaux. C’est un résumé en bref de l’évènement en question.

Exemple : « Les mots-clés essentiels en rédaction web »

  • Le style « question » :

Les internautes affectionnent particulièrement ce style de titre, car ils savent d’emblée que dans le contenu, ils vont trouver les réponses à cette même question qu’ils se sont probablement déjà posé.

Exemple : « Pourquoi faut-il insérer des mots-clés dans son texte ? »

  • Le style « suggestion » :

Ici, le rédacteur suggère une idée sans la confirmer ou la réfuter. Il se contente de créer le doute pour que le lecteur se presse vite à trouver la réponse dans le contenu.

Exemple : « Quels types de mots-clés utiliser dans vos textes ? »

  • Le style « injonction » :

Ce style invite le lecteur à l’action. C’est comme un ordre, mais qui a le don d’interpeller le lecteur au lieu d’imposer une obligation.

Exemple : « Optimisez vos mots-clés : une stratégie SEO cruciale »

  • Le style « témoignage » :

Les lecteurs sont toujours curieux de lire les témoignages des autres concernant un produit ou un service. En utilisant ce style, ils seront nombreux à vouloir lire la suite.

Exemple : « Comment nous avons réussi à trouver les bons mots-clés »

  • Le style « guide » ou « méthode » :

La majorité des internautes viennent chercher un tutoriel sur le web. En voyant que le titre va dans ce sens, ils afficheront d’emblée le texte.

Exemple : « Astuces pour trouver les bons mots-clés »

  • Le style « assertion » :

Ce style annonce le contenu dans sa globalité, mais bien sûr en un résumé de quelques mots.

Exemple : « Tout savoir sur le choix des mots-clés »

  • Le style « liste » :

Bizarrement, les lecteurs préfèrent plus un titre du genre « 7 conseils pour bien rédiger son titre » qu’un simple « Astuces pour faire un bon titre ». Les deux sont bons, mais le premier modèle est plus apprécié, car est plus concis.

Exemple : « 10 conseils pour trouver vos mots-clés »

Demander un Devis pour la rédaction de votre contenu avec des titres percutants

A LIRE ÉGALEMENT: