(Mis à jour le: 30 octobre 2019)

Audit de contenu

Quand on gère un site, il ne suffit pas de rédiger et de publier de bons contenus pour rester visible. Certes, c’est la base, mais si vous vous entêtez à vous en limiter à cela, votre visibilité ne sera qu’éphémère. Pour la faire perdurer, il faut mener, de manière régulière, un audit de contenu. De quoi s’agit-il et quels en sont les intérêts ?

Qu’est-ce qu’un audit de contenu ?

C’est une analyse qui va se focaliser sur votre contenu existant. Oui, les revoir et les analyser est essentiel, voire vital pour un site, puisque cela permet de les mettre à jour et de les améliorer si besoin.

Globalement, ce type d’audit vous aide à :

  • connaître la performance de chacun de vos contenus : si le texte est populaire et fait l’objet de nombreux partages, il faut continuer à bien le référencer pour que sa notoriété continue ainsi. Si un texte est très peu visité et très peu lu, il faut voir quel est le problème et y remédier avant de le mettre à jour ;
  • savoir exactement où se situe vos contenus sur le web : vos pages ont-elles réussi à se hisser à la première page des résultats de recherche ou les robots de Google les ont complètement ignoré puisqu’elles ne cadrent pas avec leurs exigences ?
  • déterminer lesquels de vos contenus peuvent vous apporter quelques bénéfices afin de mieux travailler là-dessus.

On vous l’accorde, c’est un gros travail qui peut s’avérer assez chronophage sur le long terme, mais il est essentiel pour votre stratégie de content marketing.

Besoin d'un Audit de contenu! Contactez-nous ...

Audit de contenu

Quand faire un audit de contenu ?

Il va de soi que l’audit doit être réalisé à un moment ponctuel du site. Vous pouvez le programmer de manière systématique, mais il y a des circonstances où il doit être fait sans attendre afin d’apporter des solutions rapides. Parmi ces circonstances à caractère urgent, on peut citer :

  • des articles de fond qui ne réapparaissent plus alors que cela ne devrait pas être le cas :

Il arrive, effectivement que malgré un contenu aux informations immuables, qui ne risquent pas de changer avec les années, ce dernier tombe dans les oubliettes et n’est plus d’actualités. Face à cela, vous devez agir rapidement pour le remettre au goût du jour. Pour ce faire, pensez au cross-linking qui consiste à insérer un lien vers vos anciens contenus sur vos nouveaux contenus. Cela va générer à nouveau du trafic vers l’article oublié.

Il est également possible d’insérer une vidéo dans l’ancien article pour en faciliter la lecture et attirer l’attention des internautes qui raffolent des vidéos faciles à partager. Il faut donc faire en sorte que le format soit léger pour être lu sur un smartphone.

Avant d’adopter la solution la plus adéquate, vous devez toutefois faire un audit de contenu pour savoir quel contenu il faut mettre à jour. En effet, ce n’est pas parce qu’un de vos textes est ancien qu’il n’est plus d’actualités. L’audit vous fera gagner du temps puisqu’il orientera votre attention vers les textes qui en ont besoin.

  • une baisse de fréquentation de votre site :

Alors que depuis plusieurs mois, les visites sur votre site ne font qu’augmenter, ces derniers jours, une régression se fait remarquer et tend à s’intensifier. C’est une situation d’urgence qui nécessite rapidement un audit de contenu. Pourquoi les internautes ne s’intéressent plus à vos contenus ? Leur qualité est-elle en baisse ? Leurs formats ne leur conviennent-ils pas ? … Une baisse de fréquentation doit toujours alerter. Parfois, la qualité de vos contenus n’est pas la cause, mais une mise à jour des algorithmes de Google peut engendrer ce genre de situation. L’audit vous en dira davantage.

Besoin d'aide! Contactez-nous ...
  • des concurrents qui ne cessent de vous dépasser :

Entre concurrents, il y a toujours un qui dépasse l’autre et ce, même si l’autre fait son maximum pour combler le retard. Si vous avez tendance à trop souvent vous retrouver à la place de cet « autre », alors, il faut faire le bilan par le biais d’un audit de contenu. Cela va vous aider à déterminer quelles sont vos faiblesses et ainsi savoir qu’est-ce que vous devez faire pour enfin avoir l’avantage sur votre rival.

Les résultats de l’audit vous permettront de comprendre où vous avez failli et sur quels points vous devez encore travailler. S’agit-il du choix des mots-clés ? Devez-vous penser à utiliser d’autres formats pour vos contenus ?

  • un projet de collaboration avec des influenceurs se profile à l’horizon :

Un partenariat avec des influenceurs vont assurément booster votre visibilité sur le web. S’ils acceptent de partager un de vos contenus sur leurs pages, leurs milliers de followers vont vous lire et c’est une excellente chose pour votre e-réputation.

Attention toutefois, la notoriété n’est pas toujours à la clé et même une collaboration avec ces stars du web n’est pas accessible à tout le monde. En tant que personnalités publiques, les influenceurs font très attention à leur image et à leur crédibilité. Ils n’acceptent de collaborer qu’avec les meilleurs. De ce fait, si vous leur proposez un contenu de piètre qualité, vous ferez face à leur refus. Et même si quelques-uns vous laissent une petite chance, votre contenu de mauvaise qualité sera lu, mais cela vous classera forcément dans la liste des sites à éviter.

Avant de vous lancer dans un tel partenariat, il est donc conseillé de mener un audit de contenu pour en savoir exactement où vous en êtes et quels contenus pouvez-vous leur proposer sans ternir à leur image et au vôtre. Cela vous permettra aussi de voir si la qualité vous est acquise. Si ce n’est pas le cas, vous avez l’occasion de les retravailler pour les améliorer.

Audit de contenu

  • une fusion de plusieurs sites :

Oui, cela peut arriver, mais avant de tout fusionner, faites d’abord un audit de contenus de chaque site pour savoir quels articles vous devez garder, quels articles vous devez supprimer et quels articles nécessitent une mise à jour. Cela vous permet d’avoir un site unique de qualité dès la fusion faite. Une refonte du site web nécessite également une telle analyse pour ne garder que les meilleurs contenus.

  • votre équipe s’est agrandie :

Quand vous embauchez de nouveaux partenaires, faire un audit de contenu est aussi conseillé. Cela permettra aux nouveaux arrivants de voir ce qui a déjà été fait et ce qu’il reste à faire. Leurs idées, leur point de vue, leurs compétences … peuvent donner une nouvelle orientation à votre site.

  • le lancement d’un nouveau produit :

Vous souhaitez vendre un nouveau circuit de visite au Pérou. C’est une bonne idée, mais qui n’est pas vraiment nouvelle. Pour mettre toutes les chances de votre côté, faites d’abord un audit de contenu de votre site pour savoir si vous pouvez produire des contenus intéressants à ce sujet. Peut-être pourriez-vous publier un guide pour visiter le Pérou, un guide pour apprendre quelques basiques de la langue, … Ces contenus vont donner l’occasion à vos visiteurs de mieux connaître la destination que vous proposez et évidemment, cela va les rassurer. Ils seront plus enclins à réserver une place. Si vous avez déjà des anciens articles sur le pays, profitez-en pour les mettre à jour.

  • la publication de nouveaux contenus :

Vous projetez de publier de nouveaux contenus ? Ce n’est pas une mauvaise idée, mais à partir d’un certain volume de contenu, il est parfois recommandé de faire un audit de contenu avec de mettre de nouveaux articles en ligne. Cela vous permettra de savoir s’il est possible de fusionner un ancien article avec un nouveau contenu, s’il est envisageable de faire du cross-linking, si le nouveau contenu n’est pas déjà en ligne, …

Comment réaliser un audit de contenu ?

Avant de vous lancer dans cette tâche, il faut d’abord déterminer si vous souhaitez analyser tous les contenus du site ou vous maintenir aux textes. Il faut effectivement savoir qu’en matière d’audit, vous pouvez passer en revue les landing pages, les descriptions produits, les publications externes, les fichiers PDF, les vidéos, les contenus interactifs comme les jeux, les tests, …

Besoin d'un Audit de contenu! Contactez-nous ...

Comment réaliser un audit de contenu

Si vous souhaitez vous limiter aux textes, voici les étapes à suivre pour mener à bien un audit de contenu :

Etablir une liste de toute les URL :

Pour ce faire, vous devez utiliser un outil d’analyse de site comme le Content Audit de SEMrush ou encore Screaming Frog. Dans les deux cas, tout repose sur le  listing de vos sujets, c’est très proche du sitemap en fait. Si vous n’en avez pas, il faut en créer un via un générateur de sitemap. Non seulement, il est pratique pour l’audit, mais il permet aussi à Google de comprendre facilement l’organisation générale du site, un point important durant le référencement. Grâce à ces outils, vous obtiendrez rapidement une liste de toutes vos pages et pourrez ensuite choisir celles à analyser en priorité.

Classifier vos contenus :

Une fois toutes les URLs recueillies, il faut maintenant les répertorier. Vous pouvez utiliser un tableur pour mettre un peu d’ordre dans cette démarche. Pour classifier les pages, vous pouvez choisir les critères de sélection que vous souhaitez, mais le plus simple reste le tunnel de conversion. Ce dernier se réfère aux différentes étapes qui précèdent l’acte d’achat ou la conversion du prospect en client. Le tunnel se compose généralement de six étapes donc à vous de répartir vos contenu à travers ces échelons :

  • Awareness : c’est la phase de prise de conscience. Le client est tombé sur votre produit ou votre marque et souhaite en apprendre davantage. Il va alors consulter les pages A propos, Historique et les actualités.
  • Trigger : c’est la phase déclencheuse durant laquelle l’internaute se dit qu’il a besoin de ce produit. Mais l’achat n’est pas encore acquis puisqu’avant d’acheter, il va d’abord se renseigner sur ce dernier. A ce stade, il ira consulter les guides d’utilisation, les témoignages concernant ledit produit, les conseils et astuces s’y référant …
  • Search : même si l’étape précédente a déjà réveillé sa curiosité, l’internaute va chercher des informations supplémentaires. Il peut alors consulter la page FAQs, les formulaires de contact et même les articles externes qui parlent du produit.
  • Considération : à ce niveau, l’internaute est plus ou moins séduit, mais il a encore quelques appréhensions. Il ira alors lire les commentaires et avis des autres internautes. Pour qu’il ne tombe pas sur de mauvaises critiques, pensez à créer une page avec les mots-clés « meilleur … », le … remplaçant le type de produit que vous proposez. Sur cette page, assurez-vous de fournir un contenu de qualité et surtout informatif, un peu comme un livre blanc.
  • Convert : dans cette phase, il faut fournir à l’internaute des guides gratuits, des démos, des garanties … qui apportent un vrai plus au site. Il faut comprendre qu’à ce niveau, l’internaute aura déjà mis les produits qui l’intéressent dans son panier, mais il reste toujours hésitant. Il faut savoir que c’est à ce stade que le taux de conversion a tendance à chuter brutalement donc retravaillez les contenus qui s’y réfèrent pour que le visiteur ne se désiste pas au dernier moment.
  • Stay : l’internaute est finalement passé à la caisse, mais ce n’est pas suffisant. Votre tâche, à partir de là, c’est de le fidéliser en lui proposant encore plus de contenus comme un suivi de commande, un service après vente, un espace client et bien sûr, la newsletter.

Maintenant que vous connaissez toutes les étapes du tunnel, répartissez vos contenus à travers ces catégories. Cela vous permettra de voir s’il vous manque des contenus et si certains doivent être mis à jour.

Ajouter les métadonnées et les métriques pour chaque URL :

Toujours en vous basant sur le tableur précédent, ajoutez dans les colonnes qui suivent les métadonnées et surtout les métriques pour chaque page. Cela vous aidera à vérifier combien de backlinks telle ou telle page a reçu, combien de fois l’article a été partagé, combien de visites chaque page a reçu, … Ce sont des données chiffrées qui vous permettront de déterminer la performance de chaque page et d’agir en conséquence.

Pour recueillir ces données, vous pouvez utiliser des outils spécifiques comme Google Analytics, Content Insight, SEMrush Audit site …

Évaluer vos contenus :

Les données métriques vous permettent d’avoir une idée sur la qualité de chaque contenu. A partir de ces chiffres, déterminez alors quels contenus vous devez garder, quels contenus vous devez améliorer et mettre à jour et quels contenus vous devez supprimer. Vous pouvez également essayer de faire fusionner certains articles pour obtenir un contenu unique plus complet ou réécrire des billets importants.

Aussi, puisque de nos jours, les images et les vidéos occupent une place importante auprès des internautes, pensez à en insérer dans des formats orientés mobile.

Et ce n’est pas fini puisque vous devez également revoir le maillage interne, détecter les problèmes techniques et les pages en erreur, corrigez ces erreurs, faire des redirections dans le cas où vous avez supprimé des contenus, … Et une fois que vous aurez tout revu, invitez Google à reconsidérer votre site en allant dans votre outil Google Search Console puis en cliquant sur « Explorer comme Google ». Le moteur de recherche va alors revoir ces pages améliorées et revoir leur visibilité.