(Mis à jour le: 4 janvier 2020)
Quelle est la longueur idéale pour un article de blog?

Quelle est la longueur idéale pour un article de blog?

Combien de mots par article ? La taille ça compte ?

C’est la question que tous les bloggeurs et webmasters se pose. Faut-il un article à contenu long ou court pour espérer une place dans les trois premiers serps de Google ? Quelle est la moyenne de nombre de mots pour un article de blog ?

Des professionnels et experts en indexation du géant des moteurs de recherche ont tenté de répondre à, au moins, une de ces questions. D’un côté, il y a ceux qui ne jurent que sur les contenus longs, avec plus de 2.500 mots. Et d’un autre, ceux qui réfutent la théorie du plus c’est long, mieux c’est ! En effet, il n’y a pas que la quantité qui se conjugue lorsqu’il est question de référencement naturel. Il faut aussi prendre en compte la qualité et la pertinence de l’article.

Une étude a été menée par CoSchedule sur le sujet de la longueur parfaite d’un article de blog. Le calendrier éditorial en a dressé une infographie très pratique et informative. Nous allons nous baser sur ces informations pour répondre à la question.

La qualité avant tout !

Le contenu d’un article peut être long, il ne sera pas percutant si la qualité n’y est pas. En effet, le nombre de mots n’est pas principalement un critère absolu de référencement naturel optimisé. Google priorise aussi l’amélioration de l’expérience utilisateur.

En effet, si vous écrivez, c’est pour les internautes, pour répondre à leurs diverses questions. Donner satisfaction à leurs attentes en créant un contenu de qualité. Comment ? Avec des informations nécessaires et pratiques. Un style de rédaction professionnel et efficace, selon l’audience ciblée.

Quel que soit la longueur de l’article, un bon et même très bon article vous fera toujours gagné des points auprès des serps. Car si certains prônent la théorie de l’attention de l’internaute qui diminue à mesure que l’article s’étale sur un sujet, et donc un contenu de 500 à 700 mots serait l’idéal. D’autres recommandent un contenu approfondi, donc plus de 1500 mots.

Lire aussi –  Comment accélérer la croissance d’un blog ?

Bien sûr, pour un contenu de qualité, il est nécessaire d’être capable d’apporter des chiffres, des données et des exemples pertinents, aux éventuels lecteurs de votre article. Par conséquent un article long. Toutefois, il faut savoir exposer le sujet de manière claire et concise, sans forcer les choses.

Les données statistiques sur le contenu web

Comme nous l’avons évoqué dans le paragraphe précédent, un article performant ne s’explique pas uniquement par son long contenu. Néanmoins, voici des chiffres qui risquent d’ébranler cette certitude. Selon une enquête menée par un logiciel de calendrier éditorial réputé :

  • Le nombre de mots, en moyenne, des articles de blog professionnel, dépasse les 1000 mots
  • En 2017, les articles à 2000 mots sont devenus les plus courants. Depuis 2014, six fois plus de bloggeurs les privilégient.
  • A l’heure actuelle, les articles à contenu long sont en plus grand nombre (de 40,54%) que ceux à contenu court.

Les entreprises expertes en marketing ranking font également part de leur observation. Hubspot certifie que ses articles performants, ayant un excellent référencement naturel comptent entre 2250 et 2500 mots. Buffer recommande des postes d’articles de plus de 1600 mots. Quant à CoSchedule, il déduit que les contenus d’environ 2500 mots obtiennent les meilleures positions en termes de SEO.

Ces données ont pour source une infographie réalisée par l’entreprise CoSchedule même.

 

Un article plutôt court ou plutôt long ?

Telle est la grande question ! En guise de réponse, nous vous conseillons tout d’abord de revoir vos objectifs. Tout le monde crée des blogs dans un but spécifique qui lui est personnel. En général, l’objectif est de générer le plus de trafic pour pouvoir rentabiliser. Mais ce n’est pas le cas de tous. Certains peuvent écrire pour être viral sur les réseaux sociaux ou, juste à titre d’information.

La stratégie de contenu choisi influencera très certainement les articles de votre blog. Toujours en se basant sur l’infographie :

  • un article doit contenir 275 mots pour espérer pouvoir avoir des commentaires ;
  • 600 à 1500 mots suffisent dans le cas où vous souhaitiez que l’article ait des impacts sur les réseaux sociaux ;
  • Et enfin, pour un positionnement de qualité dans les serps, le contenu de votre article doit faire 2500 mots, en moyenne.

Finalement, ce qui compte c’est, ceux qui vont lire votre article, c’est-à-dire les internautes. Quelle est le contenu idéal pour le lecteur internaute ? Et c’est toujours dans cette optique, qu’un autre paramètre est à considérer. Il s’agit du support sur lequel vos habitués internautes ont l’habitude de vous consulter. Smartphone, PC ou sur tablette ? Etant donné que les personnes qui consultent internet sur leur smartphone ne sont pas, en général, emballées à l’idée de lire un article de plus de 1000 mots.

Par ailleurs, il est connu que les internautes ont un taux d’attention assez limité. Pour retenir son attention sur un article, il faut que ce dernier ne dépasse pas un certain nombre de mots. L’être humain est de nature curieux. Il s’intéresse à tout. Et dans le cas d’un internaute, il a accès à beaucoup d’informations en un instant. Si bien qu’il devient très sélectif. Ce qui fait d’un article long va sûrement subir juste un survol de sa part, ou même pire, être zappé !

Un article à contenu court a l’avantage d’être plus léger et d’ailleurs est moins coûteux. Si vous louez les services d’une plateforme de rédaction web. Tandis qu’un contenu long requiert beaucoup d’investissements, tant pour celui qui le produit, que ceux qui vont le lire. Pour retenir et capter l’attention de l’internaute, le bloggeur ou celui qui écrit l’article a intérêt à être captivant. Cependant, plusieurs exemples démontrent qu’un contenu long a l’avantage d’être mieux référencé.

 

Un contenu long est donc plus performant ! Mais pourquoi?

Neil Patel, un entrepreneur célèbre dans le monde du SEO, nous explique cette affirmation.

Tout d’abord, parce qu’un article à contenu long traite le sujet en profondeur. Il est quasi impossible de couvrir tout ce qu’il y a à dire sur un sujet avec un article qui ne dépasse pas les 700 mots. Cette description minutieuse du sujet entraîne automatiquement une meilleure qualité de l’article.

Lire également –  Texte trop court : les astuces pour l’allonger

Ensuite, en ce qui concerne le souci de l’attention du lecteur, il est bon de savoir que la majorité des internautes ne lisent pas intégralement un article de blog. Ils se contentent de faire un survol ou de lire en diagonale. Ils lisent les sous-titres et puis quelques lignes et c’est tout. Autrement dit, seules les informations dont ils ont besoins retiendront leur attention. Et comme votre article long est complet et bien structuré, nul doute qu’elle plaise à l’internaute et dans ce cas aux algorithmes de Google aussi.

Et enfin, parce qu’un article long suscite la satisfaction du lecteur. Puisqu’on y trouve presque de tout ce qu’il y a à savoir sur le sujet en question. Il est indéniable que cet article aura plus de mérite qu’un article à contenu court.

Cependant, aussi long que soit un article, il ne sera valorisé que si et seulement si la qualité est au rendez-vous.

Des articles de qualité qui traite le fond d’un sujet

Mais qu’est-ce réellement un article de qualité ? C’est un article de blog présentant des caractéristiques pertinentes, dont les quatre principaux suivants :

  • La personnalité. Travaillez votre style de rédaction. Les internautes recherchent des articles qui ont du caractère. Pour faire simple, affirmez-vous dans votre écrit. Cela pourrait avoir comme effet que le lecteur s’identifie à travers l’article. Ce sera un bon point pour vous !
  • La profondeur. Un contenu traitant un sujet sous toutes ses formes demande beaucoup d’investissements. Prenez le temps de rechercher les éléments essentiels aborder le sujet de votre article.
  • La structure. Il est important d’aérer votre article. Des titres, sous-titres, des petites listes et des images, rendent le contenu plus léger et structuré, donc plus attractif.
  • L’intérêt. Assurez-vous que le sujet dont parle votre article est sollicité par la demande des internautes, dans le cas du domaine central traité par votre site.

D’un autre côté, travaillez votre article sur le fond comme sur la forme. Ne lésinez pas sur les informations utiles ou pratiques. Exposer tout ce dont on a besoin pour connaître un peu plus le sujet. Faites savoir que vous avez mené des recherches sur ce sujet.

Quant à la forme de votre écrit, il est nécessaire de soigner son style de rédaction. L’orthographe, la conjugaison, la grammaire. La considération de ces normes est un signe de respect à l’égard de vos lecteurs (certains peuvent avoir mal aux yeux rien qu’en apercevant des fautes d’orthographe ou des verbes mal conjugués et du coup, s’indigner et se vexer).

En savoir plus – Quel correcteur d’orthographe en ligne utiliser ?

La longueur des articles a évolué au fil du temps

Sachez qu’avant, la longueur du contenu d’un article ne suscitait pas autant de débats. En effet, Dans les débuts des années 2000, les articles de blog ne dépassaient pas les 500 mots. A l’époque, les guides pour réussir un blog conseillaient même les futurs bloggeurs de ne jamais dépasser les 250 mots.

Cette époque est bien révolue ! Ce n’est plus le cas, désormais compte tenu de plusieurs enquêtes et analyses entreprises par certaines sociétés expertes en référencement naturel.

Une plateforme web a effectué une étude sur l’évolution des nombres de mots d’un article de blog au cours de ces cinq dernières années. Il s’agit de « The Write Practice », un site ayant pour rôle d’accompagner les bloggeurs dans la rédaction d’un article, pour ainsi devenir un écrivain hors pair. Selon cette étude :

  • En 2015, une enquête a démontré que 85% des contenus web font moins de 1000 mots. On constate néanmoins que les contenus à plus de 1000 mots génèrent plus de partages et de backlinks.
  • En 2016, d’autres analyses confirment la préférence du géant des moteurs de recherche, en ce qui concerne les contenus longs. Les résultats de l’enquête de CognitiveSEO sont à l’appui. Elle a été menée en rassemblant plus de 300.000 contenus s’affichant dans les dix premières positions des serps.
  • En 2018, toujours et encore, les articles à contenu long sont prévalus par rapport au contenu court.

Et donc, quelle est la longueur idéale d’un article de blog ?

Le nombre idéal est de 2450 mots. C’est le nombre moyen de mots des articles les mieux référencés sur Google. Dans le cas contraire, c’est-à-dire moins de 2000 mots, Google risque fort de classer votre article dans ceux moins conséquentes. Donc, une position désavantageuse dans son indexation.

Si vous êtes bloggeur, n’ayant pas l’habitude de rédiger des postes de plus de 800 ou 1200 mots, ne paniquez pas ! Il faut avoir en tête que la longueur idéale d’un article dépend surtout des objectifs que vous vous êtes fixé en créant votre blog.

  • Pour uniquement générer des partages et des commentaires : entre 300 à 600 mots
  • Pour un article professionnel de journalisme : 750 mots suffisent
  • Pour uniquement plus de partages, et essayer d’apporter une solution ou de donner des conseils pratiques, 1000 à 1500 mots est l’idéal
  • Pour un référencement naturel, comme on vient de le dire, 2450 mots est le nombre à retenir

Quoi qu’on puisse en dire, le contenu long est le chouchou de Google. D’ailleurs c’est assez logique parce qu’un article long permet un large choix de mots clés. Mais surtout, donne plusieurs possibilités d’insérer des backlinks, pilier du SEO. Encore faut-il que le contenu long renferme des informations qualitatives.

Comment faire pour obtenir un article de plus de 1500 mots ?

Lorsque vous n’aurez plus rien à dire, ne forcez surtout pas ! Etirer le sujet pour, au final, ne rien dire et très mal vu. Votre article perdra de son importance dans ce cas de figure. Il est très facile pour le lecteur de comprendre, puis de constater que vous avez écrit pour essayer d’atteindre un nombre de mots. Puisqu’un tel article est pauvre en contenu.

Comme on l’a répété maintes fois dans les paragraphes précédents, afin d’obtenir un référencement naturel au top, le but est de produire un article qui soit dense, tant sur le plan de la quantité que sur celui de la qualité. Comment s’y prendre ?

A lire également : Mots-clés de longue traîne : astuces pour en trouver

En dehors de la méthode qui promeut l’octroi de caractère à un article (personnalité, profondeur, structure et intérêt), voici quelques idées pour aider un article à renforcer son contenu en termes de  quantité :

  1. Produisez un contenu unique et pertinent:  Introduisez de nouveaux concepts adéquats, convaincants mais surtout exclusifs. Ne répétez pas bêtement ce que d’autres articles des médias ont déjà mentionnés.
  2. Consultez ce que Google suggère lorsque vous effectuez une recherche sur sa barre de recherche. Puis traitez votre sujet sous ces différents angles qu’il propose.
  3. Tirez profit de l’outil « people also ask » pour étirer votre sujet, tout en donnant un réel coup de pouce à votre référencement SEO. Quoi de mieux que d’ajouter à votre article ce que les internautes demandent souvent à propos de ce sujet !
  4. Effectuez toujours une recherche de mots clés, bien avant de débuter votre article de blog. Des outils comme semrush.com, google adwords, ahrefs.com, etc… feront l’affaire.
  5. Mettez à jour vos anciens articles afin des les enrichir et les améliorer
  6. Et enfin, il est possible de vérifier avec quel type d’article dans votre blog, vos lecteurs sont les plus réceptifs. Analysez donc la performance de vos articles dans la fonction Google Analytics.

suggestion google

Conclusion

A retenir : Il n’y a pas de longueur parfaite d’un article de blog. La quantité du contenu d’un article dépend du secteur d’activités favorisé par votre blog. Mais quoi qu’il en soit, si votre objectif est d’avoir un taux de trafic et de visibilité important, le mieux est de produire un contenu long et dense. Autrement dit, un article de qualité, toujours, et avec plus de 2000 mots.