(Mis à jour le: 5 juin 2019)
Réalisez votre brainstorming en ligne via une nouvelle méthode agile
4.7 (93.33%) 3 vote[s]

Quel que soit le projet qu’on se donne, il est impératif de bien l’étudier pour pouvoir avancer et surtout atteindre l’objectif qu’on s’est fixé. C’est au niveau de ce dernier point que la majorité des gens échoue même en pensant avoir bien étudié chaque détail de son projet. Pourquoi ? Justement parce qu’ils ont commencé à étudier le projet dans les moindres détails avant de commencer. Il s’agit-là d’une méthode que nous avons tous l’habitude d’utiliser, mais qui s’avère pourtant inefficace. La meilleure option est d’aujourd’hui faire appel au brainstorming en ligne en adoptant la méthode agile. De quoi s’agit-il réellement ?

Le brainstorming c’est quoi ?

Quand on fait face à un problème, à une mission ou à projet, on a toujours besoin d’idées. On commence donc par se creuser les méninges afin de sortir toutes les idées relatives à ce qui nous arrive. C’est ce qu’on appelle brainstorming soit une chose accessible à tout le monde.

Et qu’appelle-t-on « brainstorming en ligne » ?

C’est le fait de sortir les idées et de les fixer sur une carte dite heuristique. Cette carte est accessible à tous les membres de l’équipe ayant participé à ce travail collaboratif et chaque participant peut, à tout moment, modifier les objectifs en fonction de l’avancée du projet.

La méthode agile appliquée au brainstorming en ligne

Dans un travail de groupe, par exemple, chaque collaborateur devra émettre ses idées autour du projet. Pendant le brainstorming en ligne ou Map minding, les participants seront alors invités à fixer leurs idées sur la carte conceptuelle. A l’issue de ce premier travail de groupe, on obtient une carte qui donne une vision globale du projet.

Quelle est la différence avec le fait d’établir un projet en amont ?

La flexibilité. C’est ce qui différencie le brainstorming en ligne du simple fait d’établir les détails d’un projet et de foncer tête baissée sans se donner la possibilité de s’adapter aux imprévus.

Dans ce contexte de flexibilité, on peut déjà parler de la méthode agile.

Qu’est-ce que la méthode agile ?

La méthode agile est une technique qui a été développée dans les années 90 par 17 experts. Ces derniers, voyant le taux d’échec élevé que rencontraient les entreprises à cette époque, ont décidé de creuser le phénomène pour établir une manière d’atteindre ses objectifs. De leur concertation est apparu le Manifeste Agile qui instaure les principes fondamentaux de la méthode agile. Ce manifeste repose sur quatre grandes valeurs à savoir :

  • l’équipe : dans un processus de brainstorming en ligne par la méthode agile, l’étude doit mettre en scène des individus qui cogitent ensemble pour dégager des idées.
  • l’application : les idées proposées doivent être réalisables et modifiables.
  • la collaboration : le brainstorming doit instaurer une relation étroite entre l’équipe qui étudie le projet et le client.
  • l’acceptation du changement : bien qu’on aboutisse à une carte, il ne s’agit aucunement d’un plan, mais plutôt d’une première esquisse que l’on peut changer à tout moment pour s’adapter aux imprévus. Il est important d’accepter cette notion de changement pour pouvoir atteindre son objectif.

Dans la pratique, cela donne quoi ?

Vous avez votre projet, votre équipe et votre client. Les membres de l’équipe vont essayer de dégager les premières bases du projet en en discutant avec le client Ces bases seront rapportées sur la carte heuristique.

Le projet débute immédiatement après la mise en place des bases. C’est le premier sous-objectif. Une fois ce sous-objectif atteint, on se remet à cogiter pour découvrir de nouvelles idées répondant à la présente situation. On garde l’objectif principal en tête, mais on essaie d’instaurer l’étape suivante en fonction de ce qui a été fait et de ce que cela a apporté. On instaure alors un deuxième sous-objectif. Quand ce dernier sera atteint, on passe aux sous-objectifs suivants avec une séance de brainstorming en ligne à chaque fois et une communication étroite avec le client.

Il est important que ce dernier puisse apporter ses idées, car au final, il s’agit de son projet. C’est l’un des avantages de la méthode agile, puisqu’elle permet une grande souplesse et permet de revoir le mode opératoire au bout de chaque sous-objectif. Ainsi, si après un sous-objectif, le client réalise que son budget ne sera finalement pas suffisant, il pourra modifier son objectif principal pour que le travail rentre dans ses possibilités financières.

Cela peut également arriver lorsqu’à un moment donné du projet, on souhaite prendre soudainement un virage à 90°. Le fait de ne pas travailler sur un plan élargit le champ des possibilités et permet de mieux satisfaire les clients.

En gros, le brainstorming en ligne par le biais de la méthode agile consiste à décortiquer le projet en de nombreuses petites idées, à faire de chaque idée pertinente un petit sous-objectif et à avancer progressivement au fur et à mesure qu’on atteint les sous-objectifs. Le prochain sous-objectif étant étudié ou ajusté en fonction du précédent et de la situation présente.

Grâce à cette méthodologie, le projet respire, les imprévus ne semblent plus insurmontables et les ajustements sont permis autant de fois que cela sera nécessaire jusqu’à satisfaire le client. Comme ce dernier collabore étroitement avec l’équipe, il pourra ajuster son objectif principal en fonction de l’avancée des travaux.