(Mis à jour le: 30 octobre 2019)

En quoi consiste la règle des 5W

En matière de rédaction web, même si chaque rédacteur a un style qui lui est propre, il lui est impossible d’ignorer certaines règles de base comme celle des 5W. Utilisée depuis toujours par les journalistes, elle est aussi devenue une règle fondamentale de la rédaction web puisque permet de fournir un contenu plus concis et plus complet. En quoi consiste-t-elle réellement ?

La règle des 5W c’est quoi ?

Dans cette règle, on retrouve cinq questions simples à savoir :

  • « Who » ou Qui ?
  • « What » ou Quoi ?
  • « Where » ou Où ?
  • « When » ou Quand ?
  • « Why » ou Pourquoi ?

En répondant à ces questions, le rédacteur établit un plan plus précis et plus concret pour chaque sujet à traiter. Il lui est alors possible de rédiger un contenu sans sortir du contexte et en utilisant des mots précis, courts et compréhensibles par tous.

La règle des 5W

Pourquoi le rédacteur devrait-il adopter la règle des 5W ?

L’utilisation de cette règle n’est pas une obligation, mais une recommandation. Grâce à ces questions, il devient plus simple d’établir un plan pour ensuite développer ses idées sans sortir du contexte. Pour le rédacteur, c’est la garantie de rédiger un contenu qui fournit toutes les informations essentielles à ses lecteurs. Et ce n’est pas tout !

Cette règle doit aussi permettre au rédacteur de donner les informations importantes dès les premiers mots. Il faut noter que la rédaction web diffère de la rédaction d’un roman ou d’une dissertation. Pour ces derniers, on a l’habitude de garder les informations les plus importantes pour la fin afin de retenir le plus longtemps possible l’attention des lecteurs. Cette règle ne s’applique plus dès lors qu’on parle de rédaction web.

En effet, quand les internautes se rendent sur un site, ils commencent d’abord par survoler le contenu afin de détecter les réponses qu’ils recherchent. Si durant le survol, ils trouvent les mots-clés ou les données qui les intéressent, ils reprennent la lecture depuis le début et peuvent arriver jusqu’au point final. S’ils ne trouvent pas lesdites informations durant le survol, ils vont seulement fermer l’onglet et passer à un autre site.

Besoin d'un rédacteur web ! Contactez-nous ...

Le profil du lecteur web diffère du lecteur classique. Le premier est tout le temps pressé et se contente d’une lecture en diagonale pour vérifier qu’il est sur la bonne page alors que le second est plus patient, prend son temps pour arriver au dénouement final.

C’est pour cela que la règle des 5W est cruciale en matière de rédaction web, car elle permet de répondre aux attentes des lecteurs dès le début du texte. Attention, cela ne signifie pas pour autant que vous devez sauter les étapes basiques telles que le titre, le chapeau, l’introduction, … puisque c’est justement dans ces parties-là que vous devez répondre aux cinq questions en W.

Et bien sûr, il n’est pas question d’y donner tous les détails, mais seulement de les annoncer de manière subtile. Il faut garder une petite part de mystère tout en dévoilant quelques informations pertinentes. Cela vous permet de répondre aux attentes des lecteurs 2.0 et d’éveiller leur attention. Il ne vous reste plus qu’à rédiger un contenu en béton, à la hauteur des sous-entendus du début.

La règle des 5W

Comment bien utiliser la règle des 5W dans un contenu web ?

Bien qu’il n’y ait pas d’ordre précis aux cinq questions, il faut quand même y attribuer un certain ordre pour que le lecteur puisse bien suivre tout le raisonnement. Cette règle s’apparente à celle de la pyramide inversée puisque dévoile, au compte-goutte, les informations en partant des plus basiques aux plus détaillées.

Obligatoirement, on va commencer par le titre qui ne fait que frôler le contenu. Après le titre, on va répondre aux questions de base à savoir le Who et le What ce qui donne déjà une réponse concise à « Qui fait Quoi ? ».

Après ces deux premières questions, on continue en donnant, cette fois-ci, un peu plus de précision avec le Why ou Pourquoi ? Viennent ensuite le Where et le When pour pouvoir citer les données les plus importantes concernant le sujet.

Besoin d'un rédacteur web ! Contactez-nous ...

La règle des 5W suffit-elle pour donner un contenu de qualité ?

Même si les cinq premières questions permettent déjà d’élaborer un plan, elles ne suffisent pas pour donner un contenu totalement complet. C’est pour cela que certains rédacteurs préfèrent y ajouter d’autres questionnements à savoir le « How » ou Comment ? et le « How many » ou Combien ?

Ces deux dernières questions apportent plus d’éléments de réponse afin de bien informer les lecteurs.

Dans ce contexte-ci, on obtient alors la formule « 5W + 2H ». Mais là encore, cela ne suffit pas pour donner un contenu bien visible. A chaque question, il faut toujours tenir compte du G qui n’est autre que le géant Google.

En effet, quelle que soit la règle que vous appliquez, il ne faut jamais oublier qu’au final, Google reste le maître en matière de référencement. Chaque information, la structuration du texte, les mots-clés, le style rédactionnel, le netlinking … ne doivent jamais être négligés, car ils contribuent tous à optimiser votre site.

La règle des 5W

Quelles sont les autres règles en matière de rédaction web ?

Oui, il existe encore d’autres règles à appliquer pour vraiment séduire le moteur de recherche Google. Elles peuvent être associées à la règle des 5W pour obtenir un contenu bien référencé. Parmi elles, on peut citer :

  • le choix des mots-clés : il faut rappeler que désormais, la densité des mots-clés dans le texte n’est plus un critère de référencement déterminant ;
  • la détermination de la cible : cela permet de répondre, de manière efficace, aux attentes du public cible ;
  • la charte éditoriale qui vous permettra de structurer vos contenus, de définir un style de rédaction précis, … ;
  • le SEO : le choix des mots-clés en fait partie, mais on peut également citer le choix des titres, l’insertion de liens de qualité, la productivité, la qualité et la pertinence des contenus et même le design global du site et de chaque page ;
Besoin d'un rédacteur web ! Contactez-nous ...
  • la structure des textes : les informations clés doivent se trouver en haut, les paragraphes doivent être courts, le texte doit être aéré, de belles images doivent être insérées et elles aussi doivent être référencées ;
  • les règles de grammaire et d’orthographe : un contenu criblé de fautes suppose aussi un caractère erroné des informations. Les lecteurs auront du mal à vous croire et d’ailleurs, la majorité d’entre eux quitteront le site à la première faute découverte.
  • Lire également – Rédaction de contenu web : l’art du Call to action