(Mis à jour le: 16 juillet 2019)

Malgré l’existence d’autres moteurs de recherche, les internautes et même les webmasters ne font confiance qu’à Google. Un choix qui lui a donné la grosse tête, car de nos jours, sa suprématie incontestée lui permet de faire la pluie et le beau temps sur le web. Il faut quand même avouer que grâce à sa main de fer dans son gant de velours, le moteur de recherche californien a permis une amélioration nette du monde virtuel. Grâce à lui, le chaos ne règne plus sur les sites et tous s’alignent à ses exigences afin d’obtenir une meilleure position dans les SERPs. Le seul bémol c’est qu’avec ses fréquentes mises à jour, on ne suit pas toujours la cadence, mais heureusement qu’en termes de rédaction SEO, on connaît quand même assez bien les critères à adopter pour rentrer dans ses bonnes grâces.

Google, la qualité est sa priorité

Rédaction SEO : s’aligner à l’algorithme de Google est vital

Les objectifs de Google sont clairs :

  • permettre aux internautes de s’informer sur tout
  • donner aux internautes une expérience utilisateur de qualité accrue

Au tout début, les sites étaient ternes et remplis de blocs de textes. Grâce aux améliorations successives des algorithmes de Google, les pages sont devenues plus agréables à lire et à regarder. On y voit plus de couleurs, de meilleurs design, de belles images bien renseignées, des titres plus accrocheurs, des structures de textes plus aérées, des informations plus pertinentes, des catégories et rubriques, …

Besoin d'aide Pour votre rédaction web, demandez-nous

En gros, consulter les pages web est beaucoup plus simple et plus motivant qu’auparavant. Toutes ces améliorations, c’est en grande partie grâce à l’algorithme de Google et ses mises à jour. Et le géant californien ne compte pas s’arrêter là, car il exige des conditions plus techniques propres aux données informatiques ou encore aux outils de référencement SEO.

On serait alors tenté de croire qu’avec tant d’exigences, les webmasters préféreraient le fuir et pourtant, ce n’est pas le cas. Ils n’ont pas vraiment le choix puisque face à la puissance de ce moteur de recherche, aller à l’encontre de ses algorithmes serait tout simplement suicidaire. Non seulement, les mauvais élèves se situent tout en bas des résultats de recherche, mais une pénalité de Google est aussi à craindre.

Et qui dit pénalité + mauvaise position signifie : aucune chance d’être lu ou découvert par les internautes donc inexistant.

Par conséquent, se plier aux exigences de Google est vital pour un site puisqu’il est le moteur de recherche le plus utilisé à travers le monde.

Google tout puissant : des chiffres à l’appui

  • 94 % des recherches web effectuées en France se fait par Google
  • 75, 6 % des recherches web effectuées à travers le monde se fait par Google
  • 69 907 recherches web sont enregistrées sur Google par seconde
  • 50 % des recherches sur Google se font à partir d’un minimum de quatre mots

Voilà pourquoi les Experts SEO restent fidèles à Google, car si ce dernier permet aux internautes de trouver des réponses, pour les webmasters, Google est une source précieuse d’informations pour leur référencement.

Grâce aux requêtes saisies, ils obtiennent des mots-clés ou de nouveaux sujets à creuser. Grâce aux pages consultées, ils font connaissance avec leurs concurrents directs ce qui leur permet de mener une veille concurrentielle continue. Grâce aux milliards de recherches lancées par seconde, ils ont plus d’un milliard de chances d’être consultés, … Mais rien n’est toutefois gagné puisqu’à partir de ces précieuses informations, tout reste à faire que ce soit SEO, suivi de positionnement, éventuelles mises à jour, …

Besoin d'aide Pour votre rédaction web, demandez-nous

Et une fois que l’Expert SEO respecte bien les règles et algorithmes de Google tout en suivant les tendances chez les internautes, il peut espérer obtenir une bonne position grâce à plus de CTR (Click Through Rate) ou taux de clics enregistrés pour son site.

Les critères à retenir pour une bonne position dans les SERPs

Rédaction SEO

Pourquoi avoir une bonne position dans les SERPs est-il aussi important ? Parce que la majorité des internautes ne consultent que les pages affichées sur les deux premières pages des résultats de recherche, voire seulement la première page. De ce fait, si votre site n’y apparaît pas, personne ne le verra. Le rédacteur web doit alors redoubler d’efforts, mais lesquels ? Voici quelques pistes à creuser :

  • plus de mots-clés de longue traîne : autrefois, les internautes se contentaient de saisir un seul mot pour lancer une recherche, mais de nos jours, ils consentent à écrire plus de mots pour obtenir des résultats plus précis. Google a eu la bonne idée d’enregistrer toutes les requêtes saisies par les internautes donc grâce à l’outil adapté, consultez la liste se référant à votre thématique et utilisez dans vos contenus web, quelques mots-clés très utilisés et quelques-uns encore peu utilisés. Tenez également compte des données issues de la recherche vocale
  • la mise à jour des anciens articles et la publication de nouveaux articles : faites le bilan de votre site, ressortez les vieux articles peu consultés, mettez-les à jour en respectant les nouvelles consignes de Google (longueur, liens, images, …) et en parallèle, produisez de nouveaux contenus et alimentez votre site régulièrement pour fidéliser votre audience. Attention à la qualité et à la pertinence de vos articles, car Google y accorde toujours une grande importance
  • des images correctes : autrement dit, qui cadre avec le sujet de l’article ou le paragraphe au sein duquel elle est insérée, dans la bonne taille pour qu’elle ne ralentisse pas votre page, bien renseignée (titre, légende, balise title, …) et bien sûre non pixélisée. La taille de l’image est importante, car actuellement, Google se focalise de plus en plus sur l’indexation mobile des sites afin que les mobinautes puissent accéder facilement aux informations recherchées. Pensez donc à basculer vers une structure mobile
  • le nombre de mots : pour Google, une page doit contenir en moyenne 1 890 mots. C’est un critère de qualité qu’il tient à promouvoir pour que l’internaute puisse accéder à des pages vraiment utiles. Attention, on ne vous demande pas de coudre les mots pour obtenir un texte long, mais d’associer qualité à quantité. Ainsi, chaque information doit être vérifiée, à jour, placée dans le bon contexte, …
  • les liens internes : mettre en place une toile bien liée sur votre site web permet aux robots de Google d’examiner facilement toutes les pages, même les plus profondes (si vraiment ces dernières sont inévitables). Pensez donc à lier vos contenus entre eux et à vous assurer qu’au bout de chaque lien, l’internaute puisse trouver les informations attendues. Cela implique le bon choix des ancres et la mise à jour, si besoin est, des pages complémentaires vers lesquelles vous les redirigez. Dans le cas où vous avez envie d’instaurer quelques liens externes, choisissez des pages issues de sites d’autorité

Lire aussi – Top 6 des meilleurs outils pour trouver des mots-clés pertinents

Et ce ne sont pas les seuls outils de référencement à utiliser pour la rédaction SEO, mais il en existe d’autres. Maintenant pour savoir si vos efforts ont payé ou commencent par porter leurs fruits, voici les indicateurs auxquels il faut prêter une attention particulière :

  • le trafic direct obtenu par le site
  • le nombre de pages visitées sur votre site
  • le temps moyen que chaque internaute passe sur le site
  • le taux de rebond : cela se réfère au nombre d’internautes qui se sont rendus sur un site et qui l’ont quitté tout de suite après
  • le nombre de « referring domain » c’est-à-dire le nombre de sites qui ont placé un lien sur leur site afin de rediriger leur propre audience vers vous. On peut aussi parler de nombre de backlinks soit les liens obtenus par les autres

Besoin d'aide Pour votre rédaction web, demandez-nous