(Mis à jour le: 30 octobre 2019)

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les photos ne sont pas la seule chose qui importe sur Instagram. Les vidéos et les bons contenus sont aussi des valeurs sûres à ne pas négliger. En parlant de contenu, c’est le petit texte que vous allez rédiger au-dessus de votre photo ou de votre vidéo en guise de légende ou de titre. Bien souvent, on a tendance à le négliger et pourtant, il a un réel impact sur la qualité et la réputation de vos posts. Pour bien le rédiger, voici quelques astuces infaillibles.

Adoptez un style qui vous est propre

Même si vous aimez jouer les caméléons, sur Instagram, il faudra rester fidèle à un seul style. Celui grâce auquel vos followers vous reconnaîtront facilement et celui qui fera votre empreinte sur ce réseau social.

Pour trouver le style parfait, vous devez déterminer :

votre cible :

Le ton que vous utiliserez pour vous adresser à des jeunes de 20 ans ne sera pas le même que celui utilisé envers des seniors. De même, si vous souhaitez vous adresser à des jeunes mamans, vous adopterez un style précis qui ne sera pas celui utilisé pour s’adresser à des chefs d’entreprises. Il est donc important que vous déterminiez votre cible avant toute chose.

la raison qui vous a poussé à ouvrir un compte sur Instagram :

Cela rejoint un peu le style à adopter, mais sur ce point-ci, vous devez vous demander quels sont les objectifs que vous poursuivez en vous inscrivant sur Instagram. Souhaitez-vous seulement partager votre quotidien et vous faire de nouveaux amis grâce à votre compte personnel ? Souhaitez-vous promouvoir l’image de votre entreprise grâce à un compte professionnel ? Souhaitez-vous montrer aux Instagrameurs vos œuvres en tant qu’artiste ? … Trouver la raison qui anime votre inscription vous aidera à définir facilement le ton parfait à adopter.

N’oubliez pas les #hashtags

Instagram est le berceau même du hashtag « # ». Rédiger un post qui n’en contient pas équivaut à rédiger un post sans image. Dans les deux cas, votre publication Instagram tombera dans l’abîme et personne ne la verra. Pour éviter cela, il faut, à chaque fois, insérer des hashtags. Et attention, il ne faut pas s’y prendre n’importe comment.

L’utilisation des hashtags doit répondre à quelques règles de base que vous allez, dès à présent, retenir :

  • moins de 10 hashtags, vous utiliserez : pas besoin d’en mettre plus pour ne pas polluer le contenu ;
  • variez les hashtags, vous ferez : il ne faut pas utiliser le même hashtag pour tous vos posts. Essayez d’en utiliser un nouveau à chaque fois pour accroître votre visibilité ;
  • le hashtag, correctement vous placerez : soit vous le mettez en début du post, ce qui est quand même déconseillé, soit vous les mettez plus bas pour que vos followers puissent lire facilement l’ensemble du contenu ;
  • les hashtags en vogue, vous privilégierez : sur Instagram, certains hashtags sont plus utilisés que d’autres. Essayez de voir quels sont ceux en vogue sur le moment et rédigez un post qui s’y réfère. Vous pouvez également faire des recherches concernant votre thème afin de déterminer quels hashtags vous aideront à être plus visibles.
Besoin d'un rédacteur web ! Contactez-nous ...

 

Publiez des posts engageants

Comment rédiger un bon post sur Instagram ?

Lorsque vous rédigez votre texte, évitez de faire trop de sous-entendus qui rendaient caduques le message à transmettre. Vous pouvez faire un peu de sarcasme, mais pas trop. Il faut que le contenu reste clair, compréhensible et n’invite pas à diverses interprétations. Un texte trop complexe chassera vous vaudra quelques likes et followers en moins.

A part le choix des mots, vous devez également publier un contenu engageant. Au lieu d’attendre que les réactions viennent d’elles-mêmes, pourquoi ne pas les susciter ? Cela est effectivement possible grâce à certains subterfuges tels que :

  • encourager le lecteur à émettre son opinion sur le sujet ;
  • glisser une question à la fin du post, justement pour générer les réponses ;
  • faire un petit sondage ;
  • demander des astuces ou des conseils sur un sujet précis ;
  • inviter vos fans à taguer quelqu’un pour diverses raisons.

Il faut retenir que même lorsque vous pensez avoir publié un contenu en béton avec une très belle image, cela ne suffit pas pour générer des réactions. Certes, les followers vont le trouver agréable, mais rares sont ceux qui vont déposer un commentaire ou même une critique.

Soignez la forme du post

Quand on publie un post, sa structure générale contribue à attirer l’attention. Il faut donc la soigner et pour ce faire :

  • limitez votre texte à trois lignes : il est très important de souligner que même si vous avez droit à 2 200 caractères dans la partie légende, votre texte sera tronqué au-delà de trois lignes. Mieux vaut donc insérer dans ces premières lignes l’accroche et le contexte global pour encourager le lecteur à en lire davantage.
  • dans le cas où votre contenu ne tient pas dans ces trois lignes, pensez à aller à la ligne après cette première partie. Cela va aérer la publication. Il ne faut toutefois pas oublier qu’Instagram supprime automatiquement les espaces entre les lignes. L’astuce pour les garder c’est de mettre plusieurs points entre la fin du texte et les hashtags. Ces derniers seront ainsi mis en valeur.
  • Utilisez des émojis pour ajouter un peu d’émotion dans vos posts ainsi que de la couleur. Ces derniers leur confèrent également une touche ludique et engageante.
Besoin d'une stratégie web, demandez-nous

 

Pensez au microblogging

Comment rédiger un bon post sur Instagram ?

Depuis ses débuts, Instagram voit naître des posts un peu mystérieux, des citations (qui ont toujours le vent en poupe), des textes un peu futiles, … De nos jours, le contenu s’améliore et se rapproche du microblogging. Cela permet d’ajouter de la valeur ajoutée à vos posts. N’hésitez donc plus à publier :

  • de courtes recettes de cuisine ;
  • des tutoriels ;
  • des conseils, astuces et bons plans ;
  • un récit d’une expérience vécue comme un dîner dans un restaurant que vous souhaitez recommander aux autres, un séjour dans un hôtel …
  • un petit résumé d’un salon professionnel, d’une conférence …

Quand on parle de microblogging, on évite, évidemment, les contenus trop longs et trop ennuyeux. On choisit des textes courts, mais concis.

Appliquez la règle du « FOMO » ou « Fear of mission out »

Tous les jours, on voit cela sur les réseaux sociaux sans qu’on y fasse attention. Cette formule qui signifie « peur de rater quelque chose » consiste à effrayer (légèrement) les followers en supposant que s’ils n’agissent pas vite, ils vont rater un produit, un évènement, … important et éphémère.

Besoin d'aide, contactez-nous

Cette formule permet de réveiller l’attention et de susciter l’engouement. Pour en profiter, entraînez-vous dès maintenant à formuler des posts dans le style suivant :

  • Et si vous n’avez que quelques jours pour …
  • Ne soyez pas le seul à ne pas avoir lu ce livre …

Ce genre de phrases émet une certaine urgence qui oblige, tacitement, le lecteur à agir au plus vite. C’est une stratégie que les professionnels du marketing et du webmarketing appliquent tous les jours. Si vous aussi, vous souhaitez faire comme eux, appliquez-vous et proposez des situations d’urgence qui marchent.

Comment rédiger un bon post sur Instagram ?

Pensez au storytelling

Le storytelling ou l’art de raconter une histoire est aussi valable sur Instagram. On l’utilise déjà au quotidien pour les textes de blog, mais rien ne vous empêche de l’utiliser pour les contenus de vos posts Instagram. Cela est même conseillé, mais attention à ne pas dépasser la longueur conseillée.

Le storytelling permet de transmettre une information, de communiquer et d’attirer l’attention.