(Mis à jour le: 5 septembre 2019)

Comment donner plus de personnalité à ses contenus web

Plus capricieux que les lecteurs, les internautes ou lecteurs 2.0 sont difficiles à contenter. D’un côté ils veulent trouver les réponses à leurs questions rien qu’en survolant un contenu web et de l’autre côté, ils veulent des contenus bien détaillés, de qualité, mais dont la lecture ne leur prendra pas beaucoup de temps. Entre ces attentes contradictoires, il devient difficile de retenir leur attention d’où l’intérêt de donner plus de personnalité à vos contenus. Voici quelques astuces pour y arriver.

Pourquoi publier des articles à forte personnalité ?

La concurrence sur le web est aujourd’hui très intense. Vous n’êtes plus le seul à écrire sur le sujet de l’assurance, du voyage, de la mode, … mais chaque jour, de nouveaux sites et blogs apparaissent pour parler de la même chose. Les internautes savent donc qu’ils ont l’embarras du choix et ils resteront fidèles au site qui répondra au mieux à leurs attentes. Avez-vous une chance de figurer parmi ces sites de confiance ?

La réponse est oui, mais l’atteinte de cet objectif demande de multiples efforts et de la persévérance.

Les contenus à forte personnalité vous permettent de marquer les esprits, d’encourager vos lecteurs à terminer la lecture jusqu’au bout, de susciter leur engagement en les convertissant, de les fidéliser et de faire d’eux vos ambassadeurs.

Pour ce faire, la qualité et la pertinence, les belles images, le netlinking et les autres techniques de référencement naturel sont des bases essentielles, mais ne suffisent pas. Vous vous devez de donner un style particulier à vos articles. Ce sera un peu votre marque de fabrique et en gros, celle-ci devra refléter vos valeurs, celles que vous souhaitez transmettre à vos lecteurs.

Vous pouvez vous dire que les valeurs, vous les avez déjà trouvées, que le SEO est déjà dans la poche et pourtant, les internautes boudent toujours vos billets. C’est la preuve que non, vous n’avez pas encore réussi à donner une personnalité assez forte à vos contenus.

Besoin d'un rédacteur web ! Contactez-nous ...

Comment donner de la personnalité à ses contenus web ?

contenus web

Plusieurs astuces permettent d’apporter de la personnalité à un contenu web.

Choisissez un thème et des sujets qui vous passionnent :

Vous souhaitez lancer un site sur le droit pénal alors que tout ce qui est texte de loi vous rebute. Cela n’a aucun sens et vos contenus risquent d’être fades et indigestes. Bien sûr, avec les recherches, vous trouverez toujours des sujets et même des informations pertinentes à écrire là-dessus, mais sans passion, on ne peut pas sortir un bon texte. Remarquez la différence entre un cuisinier passionné par ce qu’il fait et un autre qui doit seulement cuisiner pour manger. La différence de goût sera palpable même pour une même recette et évidemment, vous vous intéresserez plus à celui qui a su mettre plus de saveur dans le plat.

C’est exactement la même chose. Si vous êtes passionné par ce que vous écrivez, il vous sera plus facile d’exprimer vos valeurs à travers vos mots. Cela va bien sûr donner de la valeur ajoutée à votre billet et les internautes ne manqueront pas de le noter.

Choisissez des sujets qui intéressent les internautes :

Avant de choisir vos sujets ou votre thématique en général, assurez-vous que vous marchez sur un domaine qui intéresse. Ce n’est pas parce que vous êtes un cordon-bleu que vous allez obliger vos clients à manger italien alors qu’ils veulent de la cuisine asiatique.

Il en va de même pour la rédaction web. Vous devez analyser le marché, déceler les sujets qui intéressent les gens et écrire là-dessus.

Attention toutefois aux secteurs très concurrentiels, car si vous n’arrivez pas à vous démarquer, vos concurrents ne feront qu’une bouchée de vous.

Une fois les sujets trouvés, assurez-vous d’utiliser les bons mots-clés qui feront toute la différence entre votre article sur la rose et celui d’un autre site. Ne vous limitez pas aux mots-clés trouvés sur les outils spécialisés. Utilisez également les propositions de google, les hashtags, les mots-clés de longue traîne, …

Besoin d'un rédacteur web ! Contactez-nous ...

Maîtrisez l’art du storytelling :

contenus web

Savez-vous pourquoi les publicités prennent toujours la forme d’une petite histoire ? Parce que le public en général aime les histoires et qu’il est beaucoup plus réceptif quand l’histoire touche une fibre sensible.

En effet, si les entreprises se limitaient à annoncer le nom du produit et son mode d’emploi, capter l’audience sera plus que difficile. Alors qu’en créant une petite histoire autour de ces mêmes informations, on sera toute ouïe. C’est ce qu’on appelle storytelling ou l’art de raconter une histoire.

Il s’agit bien d’un art à maîtriser puisque malheureusement, nous n’avons pas tous le talent de Jean de la Fontaine. Pour essayer de l’égaler, il faut connaître la base de cette technique : susciter de l’émotion chez la cible.

Il peut s’agir de la joie, de la petite larme émouvante, de la surprise, du dégoût, de la peur, de la colère, … l’important c’est de réveiller la fibre émotionnelle qui permettra à l’audience de vouloir connaître l’issue de l’histoire.

Vous pouvez vous lancer dans une petite anecdote, mais dans tous les cas, votre lecteur doit pouvoir s’imaginer facilement dans la peau du personnage principal de l’histoire. Pour ce faire, trouvez son point faible soit le problème qu’il vit en ce moment (mal de tête, surpoids, cambriolage, …) pour en faire la problématique de l’histoire puis proposez la solution en guise de dénouement heureux (un nouveau traitement contre la migraine, une nouvelle technique pour perdre du poids, un nouveau système de sécurité plus sûr, …).

Et pour ne pas que vous vous perdiez dans un monde trop fantaisiste, le storytelling consiste à raconter une histoire et non des salades. On reste donc réaliste et on ne fait pas de fausses promesses.

Insérez des faits réels et percutants dans votre texte :

Cela fait suite à l’argument précédent. Vous avez réussi à créer une belle histoire, mais la réalité doit quand même prendre le dessus. Vous devez intégrer des faits réels dans vos articles. Il peut s’agir de statistiques apportées par untel, les résultats d’une étude, des citations ou simplement des vérités générales.

Vos textes doivent répondre aux questions des internautes donc si leur problème se réfère à un problème d’assurance, vous devez lui donner des informations exactes sur ce domaine et sur le point qui l’intéresse (problème de remboursement, déclaration d’un sinistre, changement d’assureur, …). La partie apprentissage doit occuper les 90 % du contenu tandis que les 10 % restant doivent servir à apporter la touche personnelle. Faites bien la différence entre touche personnelle censée rendre la lecture agréable et opinion personnelle dont on peut se passer dans des textes de fond.

Besoin d'un rédacteur web ! Contactez-nous ...

Prêtez attention aux détails :

redaction web

Un texte trop détaillé risque de devenir ennuyeux. Par contre, si vous en insérez ici et là, à petites doses, vos lecteurs en seront ravis. Quand vous parlez de décoration, par exemple, vous pouvez évoquer une texture à mettre en valeur, un petit objet qui fera la différence dans une pièce, … Choisissez des détails qui réveillent les sens et si vous n’en avez pas en tête, utilisez des analogies.

Mine de rien, ces petits détails interviennent en tant que petites attentions touchantes qui rendent encore plus votre texte intéressant. On répète toutefois : avec parcimonie.

Gardez un peu de mystère dans vos textes :

Même si vous ne vous apprêtez pas à écrire un roman digne d’un thriller, vos contenus web doivent quand même contenir un peu de suspens. Si dès l’introduction, vous donnez déjà le problème et la solution, lire la suite n’a plus aucun intérêt. Il faut savoir aiguiser la curiosité et faire en sorte qu’au fur et à mesure de la lecture, l’internaute soit de plus en plus captivé jusqu’à vouloir aller jusqu’à la fin. Pour ce faire :

  • Déterminez le point le plus important de votre texte
  • Elaborez une stratégie qui vise à le dévoiler petit à petit : dans la première partie, vous pouvez l’évoquer de manière subtile puis au fur et mesure, vous pouvez donner plus de détails. A la fin de l’article, le lecteur aura trouvé la réponse.
  • Utilisez de nouveaux mots :

On ne vous demande pas d’utiliser des termes très techniques (sauf sur un site très spécialisé) que vous-même n’arrivez pas à retenir, mais de varier le plus possible vos vocabulaires. Vous pouvez utiliser de nouveaux termes, compréhensibles par votre cible et qui apportent de la valeur ajoutée au texte.

Utilisez des outils pour trouver des synonymes, consultez votre dictionnaire de temps en temps, inspirez-vous des mots que vous-mêmes avez trouvé et appris dans vos livres, …

Besoin d'un rédacteur web ! Contactez-nous ...

Ne devenez pas un robot dénué d’émotions :

redacteur web

Les internautes ont tendance à bouder les contenus de style trop académique et ce, même lorsque leurs recherches sont d’ordre professionnel. Pour donner de la personnalité à un texte, il faut savoir humaniser vos billets. Il ne faut pas écrire à la manière d’un robot dénué d’émotions, mais de faire ressentir votre enthousiasme dans chacune de vos phrases.

Quand vous écrivez, imaginez que vous vous adressez à un ami, mais on fera quand même attention à bien choisir l’ami en question. Pensez à celui avec qui vous avez l’habitude de monter des projets sérieux. Cela vous permettra d’adopter un ton à la fois professionnel et amical. Vous pourrez ainsi sortir facilement vos idées, les développer avec une grande précision, mais aussi une pointe d’humour qui touchera facilement vos lecteurs.

Il est aussi important de trouver un style de rédaction et d’y rester fidèle pour créer une habitude entre vous et vos lecteurs.

Insérez une question rhétorique dans le texte :

Le principe de ce type de question est de la poser sans la faire suivre de la réponse. Dans l’univers de la rédaction SEO, on garde ce même principe, mais seulement lorsqu’on sait qu’aussi bien le rédacteur que les lecteurs ont la réponse.

En fait, le but n’est pas de faire une question-réponse, mais plutôt d’instaurer une question-réflexion. A travers votre question rhétorique, vous faites réfléchir vos lecteurs et les pousse à réaliser l’action que vous attendez d’eux. C’est une technique de conversion très subtile qu’il faut savoir utiliser avec parcimonie.