(Mis à jour le: 2 août 2019)

Comment bien écrire pour le web

Avoir une passion pour l’écriture ne suffit pas pour devenir rédacteur web. Et même si à cela s’ajoute votre maîtrise parfaite de la langue d’écriture, cela ne suffit toujours pas. Qu’est-ce qu’il vous manque ? La culture générale, la curiosité et … les bonnes astuces pour bien rédiger pour le web. Voici comment faire …

Trouver le mot-clé principal

Même si les moteurs de recherche ne sont plus aussi tatillons là-dessus, le choix du mot-clé principal qui équivaut à la thématique unique de la page et seulement destiné à une seule page, reste important. Il est donc essentiel de bien choisir la requête sur laquelle on souhaite se positionner et pour ce faire, de nombreux outils existent.

Pour rappel, la requête ou le mot-clé c’est le mot ou groupe de mots que vous allez insérer dans votre texte de sorte à ce que les internautes arrivent sur votre site après avoir lancé une recherche sur ce mot/groupe de mots.

Besoin d'un rédacteur web ! Contactez-nous ...

Dans cette optique, il faut donc choisir des requêtes qui intéressent, mais pas trop. Avec un mot-clé trop concurrentiel, vous risquez de vous perdre au sein d’une concurrence trop importante.

Et pour mettre toutes les chances de votre côté, pensez à utiliser d’autres mots-clés en rapport avec la requête principale. Les mots-clés de longue traîne sont à envisager, car permettent de se positionner sur des termes auxquels on n’avait pas pensé, mais qui ont toutefois été saisis par les internautes.

S’adapter aux lecteurs 2.0

comment faire un article de presse

Alors qu’auparavant, chacun prenait le temps de tourner les pages pour lire attentivement les nouvelles, aujourd’hui, le temps joue contre nous. Résultat, on a à peine le temps de lire les grandes lignes des journaux et quant aux livres, on met plusieurs semaines, voire mois, pour les terminer.

Besoin d'un rédacteur web ! Contactez-nous ...

Bien que cette nouvelle tendance mette encore plus la pression sur les rédacteurs web, il faut s’y adapter. Comment bien écrire dans ce cas ?
On propose des articles que l’on peut comprendre aisément seulement après un survol rapide. Oui, les lecteurs 2.0 n’ont plus le temps de lire toutes vos phrases en entier, mais se contentent de survoler les textes rapidement pour rassembler les bribes de mots et de phrases qu’ils ont retenus de ce survol. Pour leur donner les bonnes informations en un temps record, il faut savoir les mettre en avant. Pour ce faire :

  • faites des titres et sous-titres qui interpellent : il faut les mettre en gras, en taille de police plus importante, en couleurs, … La majorité des internautes consultent les titres et sous-titres pour avoir une première idée de ce que le texte va leur apprendre. Si ces parties arrivent à bien les séduire, ils n’hésiteront pas à se plonger dans une lecture plus attentive.
  • aérez vos textes : cela permet de détecter rapidement les informations majeures comme les listes à puces, les paragraphes courts avec sous-paragraphes, voire sous-sous-paragraphes, … Les contenus trop lourds et en bloc font fuir les lecteurs, même ceux qui recherchent des informations riches et précises.
  • rédigez une introduction en béton : si dès l’introduction, votre lecteur s’ennuie, il mettra quelques secondes pour fermer votre site. Il faut donc soigner cette première partie pour donner à l’internaute l’envie de poursuivre la lecture. Une introduction engageante est un premier contact réussi pour les lecteurs.
  • structurez bien votre texte : pour ce faire, il faut organiser vos idées, les hiérarchiser et surtout, réserver une idée par paragraphe. Pensez également à insérer des boutons « call-to-action » quand cela s’avère nécessaire pour convertir rapidement vos lecteurs sans leur forcer la main. Il faut que le fait de cliquer là-dessus vienne naturellement au cours de la lecture.

En savoir plus sur comment trouver des titres percutants ?

Se plier aux exigences du texte à écrire

comment rédiger un article de journal

Quand on fait de la rédaction web, il faut savoir identifier les différents types de textes et surtout savoir se plier aux différentes exigences qu’ils requièrent. On notera par exemple que la rédaction d’une fiche produit ne sera pas la même que la rédaction d’un article de blog. De même, un article de presse aura une structure spécifique comparé à un annuaire.

Une des premières choses à faire pour rédiger pour le web c’est donc de faire la différence entre tous les types d’articles possibles et de ne pas se tromper.

Comment faire un article de presse ?

Pour ceux qui se demandent comment faire un article de presse, il faut maîtriser un plan de base. Ce dernier se compose d’une liste de questions grâce auxquelles vous ne risquez pas d’oublier une information importante à insérer dans un article dédié à un journal. Le plan se présente comme suit :

  • Qui : votre article va parler de qui ?
  • Quoi : quelle nouveauté propose votre « qui » ?
  • Quand : la nouveauté va être présentée quand ?
  • Pourquoi : pour quelles raisons les internautes/les lecteurs devraient se rendre à ce rendez-vous ?
  • Comment : quelles activités/produits/services vont-ils trouver sur place

Les réponses à ces différentes questions composent la partie la plus importante d’un article de presse. Et autour, vous devez aussi soigner les titres, les sous-titres, l’introduction, la structure, les mots-clés, …

Pour terminer, vous devez impérativement indiquer vos contacts ou les contacts du client pour qui vous rédigez l’article de presse. Cela est important, car si le communiqué réussit à intriguer ou à séduire les lecteurs, les lecteurs vont vouloir plus d’informations sur la prestation proposée et qui de mieux que celui qui la propose pour leur répondre.

Ne pas négliger le SEO

comment bien écrire

Aujourd’hui, un rédacteur web ne peut plus travailler sans connaître le SEO. Il faut qu’il l’intègre naturellement dans son métier de tous les jours sans en faire une tâche à part. D’ailleurs, le référencement est étroitement lié à son travail puisque même le fait d’écrire fait partie d’une stratégie de référencement d’un site. Pour savoir comment bien écrire pour le web, il faut comprendre que rédaction et SEO sont deux choses indissociables.
Tous les contenus destinés au web se doivent aujourd’hui d’être optimisés depuis le titre jusqu’aux images d’illustrations que vous allez intégrer dedans. Et comme l’optimisation est mesurée par les moteurs de recherche, le rédacteur doit aussi tenir compte de leurs exigences et bien sûr, leurs mises à jour.

Il existe actuellement de nombreux outils pour bien optimiser ses articles web.

Besoin d'un rédacteur web ! Contactez-nous ...

Miser sur la qualité

De nos jours, les moteurs de recherche ne veulent plus de contenus vides de sens, qui n’apportent aucune information tangible. Ces derniers ont même leurs astuces bien à eux pour mesurer la qualité et la pertinence d’un billet donc il faut toujours s’en méfier.

Quand vous rédigez, il faut comprendre chaque information, la vérifier, l’analyser, la confirmer, l’actualiser, … Les lecteurs n’ont pas besoin d’un texte qui leur parle d’une chose totalement dépassée et qui n’a plus aucune incidence sur leur vie actuelle. Ils ont besoin d’informations qui peuvent leur servir au quotidien et surtout d’informations de première qualité. Il faut à tout prix éviter de les induire en erreur d’où la nécessité de multiplier les recherches avant de rédiger.

D’ailleurs, afin de bien rédiger pour le web, le rédacteur doit avant tout avoir l’âme d’un détective ou d’un journaliste. En ce sens, la majeure partie de son travail n’est pas de rédiger, mais de chercher, d’analyser et de synthétiser. Il ne peut pas se permettre de proposer des contenus erronés. Ce n’est qu’une fois la partie recherche terminée qu’il peut s’asseoir pour e mettre à écrire en prenant soin de ne pas faire du copier-coller. Il lui faut prendre toutes les informations, les comprendre pour pouvoir sortir un texte unique non-dupliqué et vraiment pertinent.

Besoin d'un rédacteur web ! Contactez-nous ...

Ne pas faire de contenu isolé

Pour fidéliser vos lecteurs, vous devez multiplier les articles et établir un lien entre eux. Ces liens aident à donner plus de poids à chaque sujet traité et permet d’apporter des informations complémentaires aux internautes. Pensez donc à rédiger divers sujets autour d’une même thématique, car cela permet d’instaurer des liens de qualité et naturel.