Google Penguin 4.0

Deux ans après la sortie de Google Penguin 3.0, une nouvelle mise à jour a été lancée par le géant du web le 23 septembre 2016. Il s’agit de la septième version de cet algorithme, déployé par Google.

Google penguin

Le lancement de Penguin 4.0,  était attendu depuis plus d’un mois et pour cause, il s’agit d’un update majeur pour toutes les langues et qui pourra avoir des répercussions sur les SERPs, beaucoup plus importantes que celles de la version précédente.

Historique de Google Penguin

Lancé pour la première fois en avril 2012, cet algorithme vise à lutter contre les backlinks de mauvaise qualité et les réseaux de liens artificiels, ayant pour but de manipuler le classement des résultats sur le moteur de recherche. Cette première version avait déjà affectée plus de 3% des recherches.

Deux mises à jour sont ensuite sorties en mai et octobre 2012 impactant respectivement 0.1% et 0.3% des requêtes.

Le 22 mai 2013, la version 2.0 de Penguin, qui a touché 2.3% des requêtes, a été lancée. Elle a, été ensuite suivi en octobre de la même année par la 2.1 qui a impacté 1% des résultats de recherche.

Google Penguin 3.0, qui est l’avant dernière version, a été déployé le 17 octobre 2014 et a touché également 1% des requêtes.

Toutes ces mises à jour ont été suivies de fluctuations, plus ou moins importantes, dans le classement de Google et qui avait durées pendant quelques semaines.

Demandez un audit SEO

Nouveautés avec Google Penguin 4.0

Ce nouvel update de l’algorithme apporte deux changements majeurs. Le premier concerne sa précision. En effet, mis à part une sanction manuelle de Google, désormais Penguin ne sanctionnera plus un site dans son intégralité, mais plutôt une page, voir un ensemble de pages. Pour les webmasters, cela permettra de mieux connaitre la cause d’une pénalité algorithmique et d’y remédier rapidement en revoyant uniquement les backlinks des pages concernées.

La deuxième nouveauté concerne le fait qu’il fonctionne désormais en temps réel.  Auparavant, les sites pénalisés le restaient pendant une période assez longue avant que la sanction ne soit levée. Il fallait généralement attendre une nouvelle mise à jour pour voir la position de son site reconsidéré.

En intégrant entièrement le filtre dans son algorithme, Google permet une réévaluation rapide du site. Il est important de signaler que cela fonctionne dans les deux sens : une pénalisation peut arriver tout aussi rapidement qu’une dépénalisation.

La gestion des liens ne se fait pas n’importe comment, pour rappel voici quelques articles qui parlaient des liens.